02/10/2010

Le Printemps 2010 à Paris

 

Avec 6 mois de retard.....cela permet de se rappeler de bons souvenirs !....;-)

 

Le printemps 2010 a permis l’observation de plus d’espèces que les 2 précédents ( 94, contre 82 en 2009 et 89 en 2008). Cela a été permis par le fait que les migrateurs réguliers peu fréquents ont été tous vus et qu’en plus quelques espèces exceptionnelles ont été observées, dont une première parisienne !

Comme d’habitude les derniers hivernants sont observés en mars (Grands cormorans, Mouette rieuse, Goéland cendré, Bécasse, Mauvis, Tarins), voire en avril pour les R.triple-bandeau

Malgré le départ de notre skywatcher de choc pour l’autre bout de la Terre (pour suivre ses aventures  http://paris-darwin-tavaritch.over-blog.com/ ), de belles observations de migrateurs ont été effectuées : classiques ( Cigogne, Bondrée, Hobereau, Guignette, Pipit des arbres et farlouse, B. printanière, RQFB, P. fitis, F. grisette et des jardins, Hypolais, R. effarvatte, GM noir) ou beaucoup plus rares : Balbuzard, Milan royal, Grues ( 200 d’un coup !), Tourterelle des bois, Coucou, Moyen-duc, Huppe, T. pâtre, T.motteux, P.siffleur, R.verderolle et Bruant des roseaux. Et même une première pour Paris : un H.garde-boeufs descend la Seine le12/5 !Celui-ci a préféré rester en Camargue....on le comprend un peu !

 

 HGB Camargue mai 07 rogné.jpg

 

 

Pour les nicheurs, au moins potentiels, notons que la présence d’un couple de Pèlerins à Ivry explique sans doute l’observation de cette espèce dans Paris ;  l’observation régulière d’Eperviers se traduira sans doute par des preuves de nidification (c’est facile de faire des prédictions 6 mois après…..) ; la première nidification (avortée) de Bernache du Canada et celle d’un hybride Nonnette x O. tête barrée ! La T.turque est toujours aussi rare et le M-pêcheur ne s’est sans doute pas reproduit cette année…. ;-( En revanche les Perruches de Montsouris passent de 1 à 3-4 couples. Le Pic épeiche se montre régulièrement au Père-Lachaise mais aucune preuve n’a pu être trouvée. L’Hirondelle de rivage niche pour la première fois ! Un nid de G. draine a été trouvé mais le Choucas n’a été noté que dans 2 lieux …..

A noter l’absence d’observation de Mésange nonnette et noire ainsi que de Linotte….

Grand cormoran : 20aine en vol Pte de Choisy le 3/3, 1 se pose pont St Michel 15/5

Héron cendré : présence classique aux Buttes-Chaumont mais aussi sur un bassin de Hop.Necker le 13/3, 1 régulier au parc Clichy-Batignolles, 1 en vol au PL le 11/ et, 1 vole de la place F.Eboué vers Nation le 8/5, 1 sq Temple le 16/5

Héron garde-bœufs : 1 12/5 Pont-Neuf (vu à Ivry un peu avant)

Cigogne blanche : 1 Cité U le 19/4

Cygne tuberculé : 2 le 13/3 quai Citroen

Bernache du Canada : couve aux B-Chaumont le 11/4 et 26/4, 2 j naissent 9/5 et meurent très vite). Une s’accouple avec une O.tête barrée le 20/4 au square des Batignolles , 1 en volfriche Poniatowski vers Vincennes 22/5 et 4 de passage du 5 au 8/5 Montsouris

Bernache nonnette x OTB : les 5 hybrides  réapparaissent à Montsouris le 27/4 ; un se reproduit avec une OTB et un œuf éclos le 28/5

Tadorne casarca

Canard colvert : 1ère nichée le 7/3, une nichée de 8 le 11/3 a disparu le 14/3…

Canard siffleur : le m imm du parc Batignolles disparait entre le 19 et 21/3

Balbuzard pêcheur : 1 au-dessus de la BNF le 3./4

Milan royal : 1 au Père-Lachaise le 19/4 midi et  1(probablement autre) à la BNF le soir

Bondrée apivore : 1 Cité U le 10/5

Epervier d’Europe : observé aux Buttes-Chaumont, à Montsouris, Père-Lachaise (6 obs dont parades ), Jardin des Plantes/ Arènes (3 obs),  plus des obs isolées : pl de l’Etoile le 27/3 , vers Montmartre  le 5/4, r. Lhomond le 11/4  , rue de Varenne le 12/4, BNF 18/4,  ,  

Faucon crécerelle : le retour sur plusieurs sites de nidification est noté du 7 au 24/3, un accouplement le 14/4 et déjà 5 jeunes de 10j le 26/5

Faucon hobereau : 1 Pitié-Salpétrière le 18/4 ; 1 19è arrdt le 21/4, 1 pte Clignancourt le 26/4, 1 Villa Bel Air (75012) le 6/5

Faucon pèlerin : 1 vient de la BNF vers Chevaleret le 26/3

Poule d’eau : nidification prouvée parc Clichy-Batignolles, square des Batignolles, Buttes-Chaumont, Champ de Mars, parc de Bercy, Jardin des Plantes et à Montsouris. Cantonné quai Citroen le 13/3 

Foulque macroule 1 le 1/3 quai C.Bernard

Grue cendrée 200 le 2/3 Marais en vol NE

Grue grand vol red.jpg

Bécasse des bois : 1 au Père-Lachaise le 14/3, 1 à Montmartre le 16/3

Chevalier guignette : 1 Bercy 20/4, 1 canal St Denis 24/4, 2 Montsouris 8/5 et 21/5, 1 Bercy 14-16/5

Goéland cendré : 1 H1 Blériot 5/3

Goéland argenté : peu d’endroits de nidification potentiels vérifiés ( r. de Rennes, parc Belleville)

Goéland leucophée : 1 c aux Buttes-Chaumont  le 16/3 (et 1 ad le 19/3), 1 allée Cygnes le 5/5

Goéland brun : 1 Concorde 21/4, 1 allée Cygnes 5/5

Mouette rieuse : le départ brutal des mouettes mi-mars est bien illustré par les comptages au dortoir quai Blériot :500 le 14/3 et 0 le 18/3 ! Après qq obs isolées

Sterne pierre-garin : 1ère observée à Bercy le 20/4, ensuite 7 obs sur la Seine ( dont 2ind avec poisson remontant vers l’est), 1 canal St martin et 2 obs de pêche à Montsouris (dont une offrande le 22/5)

Pigeon biset (= féral)

Pigeon colombin accouplement le 14/3, jeune avec trace duvet  le 19/5

Pigeon ramier

Tourterelle turque : 2 rue Didot (PC, 14è arrdt) le 23/3, 1 Montsouris le 27/4

Tourterelle des bois : 1 se pose et s’envole Père-Lachaise le 18/4

Coucou gris : 1 chante au Luxembourg le 18/4

Hibou moyen-duc : 1 très affaibli sq du Temple 18/5

Martinet noir  l’avant-garde est notée en 3 endroits le 19/4

Huppe fasciée : 1 se pose dans une cour entre Bd Beaumarchais et R-Lenoir debut avril

Martin-pêcheur d’Europe : 1 le 1/3 pont Alexandre III, 1 le 10/4 allée aux Cygnes

Perruche à collier : à Montsouris, 1couple viré d’une loge par un P.vert le 21/3, 3-4 nids Montsouris 27/4 ; 1 perruchon visible 20/5, envol 28/5

Inséparable de Fischer : 1 aux Buttes-Chaumont le 17/3

Pic épeichette noté au Père-Lachaise, Buttes-Chaumont, Trocadéro, Butte du Chapeau-Rouge et parc de Belleville 

Pic épeiche : 5 obs (jusqu’au 22/5) au père-Lachaise

Pic vert : noté aux Buttes-Chaumont et à proximité ainsi qu’à Montsouris et au Musée Rodin 

Pipit des arbres : 1 rue de Grenelle 15/3

Pipit farlouse : 1 parc de la Villette 24/4

Bergeronnette des ruisseaux : noté en plusieurs endroits de la Seine et à la Villette, nourrit juv volant 20/5 Pont-Neuf

Bergeronnette grise (dont Yarrell) : 1 parc Clichy-Bat le 20/4, 2 POPB 15/5

Bergeronnette printanière : 1 vol N à la Villette 12/5

Hirondelle rustique : les sites classiques du 16ème arrdt (Auteuil, av. Foch semblent occupés cette année encore. A noter 3 obs au Père-Lachaise ( 18/4, 9/5 et 22/5). Des observations isolées à Lariboisière 27/4, Buttes-Chaumont 10/5, av Ternes 22/5, pl Vosges 23/5,  

Hirondelle de fenêtre : 1ère obs au Carrousel le 6/4, 2 nids occupés le 19/4, en dehors des sites de nidification connus :1 au Père-LachaiseL 22/5

Hirondelle de rivage : nidif prouvée  sous le pont du Périphérique Est le 30/5 (6-8 ind)

Accenteur mouchet

Troglodyte mignon

Rougegorge familier

Rougequeue noir : au passage 3 friche Ponia 14/3, 3 parc ClichyBat le 18/3 

Rougequeue à front blanc : 1 Père-Lachaise le 6/4, 1 Jardin des Plantes le 8/4, au PL au moins 2 le 18/4 et 1f. le 9/5

Tarier pâtre : 1m sq Batignolles le 14/3, 1m (le même ?) parc Clichy-Bat le 18/3

Traquet motteux : 1m parc Clichy-Bat le 18/3

Merle noir : un jeune sorti du nid le 11/3

Grive musicienne : 1 ad transporte la becquée Butte du Chapeau-rouge le 6/4, en plus des grands parcs 1 ch parc Belleville 24/4,   1 M.Rodin 21/5

Grive mauvis : 1 ch aux Buttes-Chaumont le 16/3, 1 au JdP le 17/3, 6 Butte du Ch-rouge le 24/3

Grive draine : 1 au Père-Lachaise le 16/4, nourrit le 15/5 Cité U( nid trouvé 17/5)

Grive draine au nid CitéU Y_MY_Gestraud.jpg

Le nid de la CitéU, photo Y.Gestraud

 

Pouillot véloce : 1 ch Buttes-Chaumont  le 16/3, 1 sq Cadiou le 11/4, 1ch parc Belleville 24/4, 2ch Père-Lachaise 9/5 et 23/5

Pouillot fitis : 1 Père-Lachaise 6/4, nb au Jardin des Plantes le 8/4 , 1 ch aux Buttes-Chaumont le 11/4, 2 ch JdP le 14/4, 1  PL 18/4, 6-7 dt 2ch le 9/5 PL

Pouillot siffleur : 1 au Père-Lachaise 18/4

Fauvette à tête noire            

Fauvette grisette : 1 ch friche Poniatowski 22/5

Fauvette des jardins : 6 Père-Lachaise le 9/5 et 1 le 23/5

Hypolaïs polyglotte : 1 ch Buttes-Chaumont le 9/5, 1 ch Bercy 21/5, 1ch friche Poniatowski du 22 aut 30/5

Rousserolle effarvatte : 1 ch rue Buffon 24/5

Rousserolle verderolle : 1 ch sq Ajaccio 23/5

Gobemouche noir : 2+ Ch-rouge le 6/4, 1f Jardin des Plantes le 14/4, au Père-Lachaise 2 le 18/4, 1m le 19/4, au moins _ le 9/5, 1m et 1f le 22/5, 1f  le 2/5 aux Buttes-Chaumont

Gobemouche gris : 1 cim. Villette 9/5, 2 Buttes-Chaumont 9/5, 5-7 auPère-Lachaise le 9/5, 1 JdP 19/5

Roitelet huppé : noté au Père-Lachaise, Jardin des plantes, Butte du Chapeau-rouge et Buttes-Chaumont

Roitelet à triple-bandeau : des migrateurs jusqu’à mi-avril : sq Fleury 75020 le 13/3, au Père-Lachaise 3 le 14/3, plusieurs le 16/3, 2 ch le 11/4, 2 c le 16/4, aux Buttes-Chaumont 2 le 16/3,au moins 15 le 19/3) ;  Trocadero, Jardin des Plantes, 1 parc , Clichy-Batignolles, 6 Buttes du Ch-rouge le 19/3). Quel est le statut des 2 chanteurs du 9/5 aux Buttes-Chaumont ?  

Mésange à longue queue : 1c construit Chapeau-rouge-rouge le 22/3

Mésange charbonnière : 1 chante entre 3h40 et 4h du matin le 25/3 !

Mésange bleue : niche dans un nid HF quai Blériot 2/5

Mésange huppée : aux Buttes-Chaumont,2  le 18/3, 1c nourrit le 9/5 ; Butte du Ch-rouge 2 le 22/3 et 1 le 6/4, Cité-U un couple le 1er/4 avec plume dans le bec, nourrit le 12/5  

Sittelle torchepot :3 chanteurs au Luxembourg le 23/3, 1 entre au nid Buttes-Chaumont le 9/5

Grimpereau des jardins : 2ch Tuileries 27/4, famille envolée Père-Lachaise 9/5, nourrit un jeune dans trou platane Bd Charonne 30/5

Etourneau sansonnet

Corneille noire

Choucas des tours : rue de Charonne 1 le 20/3 et 2 posés sur toit le 27/3, 1couple installé Frigos Tolbiac (même endroit que l’an dernier) le 29/4

Pie bavarde

Geai des chênes 1couple récolte matériel sq Temple 13/4, le nid est rue du Temple : éclosion le 12/5 envol 30/5

Moineau domestique

Moineau friquet : niche Cité U le 26/5 

Moineau_friquet_CitéU_Gestraud_mai2010.jpg

 

Le nid de la Cité U (photo Y.Gestraud)

Pinson des arbres : 2 ch BNF le 24/4

Chardonneret élégant : 1 rue Goubet 75019 le 16/3, 5 parc Clichy-Bat le 18/3 et 2 le 20/4, 1 Père-Lachaise 18/4

Tarin des aulnes : 1 au JdP le 17/3, 4 au Luxembourg le 23/3

Verdier d’Europe

Serin cini : chante quai Javel 14/3, ch Butte du Ch-rouge le 22/3, ch Buttes-Chaumont le 11/4, rue Dessous des Berges (75013) le 1/5, ch Pte St Cloud 5/5

Bruant zizi : 1 friche Poniatowski le 14/3

Bruant des roseaux : 1f parc Clichy-Batignolles le 19/3

15:04 Écrit par Frédéric dans Les saisons à Paris | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

28/03/2010

L'HIVER 2009-2010 A PARIS

Pendant l’hiver 2009-2010 ( 1/12-28/2 ), qui a été spécialement rude, surtout par la longueur des périodes froides, le nombre d’espèces observées a été à peu près équivalent (66) à celui de l’an dernier (70). C’est toujours la saison creuse à Paris… 

A noter malgré tout l’hivernage de plusieurs Rougequeues noirs, Pouillots véloces et Fauvettes à tête noire (dont un mâle qui chantait en plein mois de janvier aux Buttes-Chaumont ! )

La Seine a hébergé peu d’espèces chassées des lacs gelés : une femelle de Fuligule morillon et 3 Sarcelles d’hiver le 9/1, 2 observations de Grèbe castagneux, 2 Foulques le 16/1,  4 ou 5 observations de Goélands cendrés (pas plus de 2 à chaque fois) et 1 Mouette mélanocéphale H1.

Castagneux Der oct05

Ce Grèbe castagneux est bien mieux sur le lac du Der que sur la Seine....

.

 

C’est sans doute aussi la cause des rassemblements de plusieurs dizaines de Grands cormorans sur la Seine (jusqu’à 40) et le canal St Martin (jusqu’à 100 !). Dans les parcs, le froid a poussé de jolies troupes de Grives mauvis (jusqu’à 200 à Montsouris) et même la dernière vague de froid a fait stationner quelques jours des troupes de quelques dizaines de Grives litornes du 13 au 16 février (Tuileries, Buttes-Chaumont et Réservoir des Lilas). La vague de froid dans l’Europe centrale explique sans doute les 4 observations de Bécasses en une semaine à la mi-décembre. En revanche la Bécassine des marais qui est passée le 6/12 sur la Seine devant la BNF où se tenait le Colloque francophone d’ornithologie cherchait clairement à être vue !.... Un jeune mâle de Canard siffleur a été observé depuis le 12/1 au parc des Batignolles (malgré son caractère très confiant, il semble être sauvage…puisqu’il est reparti en mars !)

Dans les espèces peu fréquentes, 1 observations de Chouette hulotte, 2 de Tourterelles turques et 4 de Choucas.

Pour les rapaces, l’épervier semble bien se porter avec 14 observations et la présence de 2 couples de Pèlerins tout près de Paris (à la Défense et à Ivry) explique les 2 observations de Pèlerins en lisière NE de Paris (pte de Bagnolet).

Parmi les absences, notons celles du Tarin des aulnes et du Pinson du Nord (comme l’an dernier) et celles du Gros-bec et de la Mésange noire, espèces qui avaient connu des invasions l’an dernier. L'absence de Martin-pêcheur est sans doute liée aux vagues de froid.

Des comportements reproducteurs précoces : un accouplement de Colverts le 19/1 et une Pie qui transporte une branche le 21/1.

Les premiers passages prénuptiaux ont permis de voir une Grue cendrée au-dessus de N-Dame le 19/2 et un vol de 20 Vanneaux huppés au parc Montsouris le 21/2

19:02 Écrit par Frédéric dans Les saisons à Paris | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

21/02/2010

Automne 2009

Et voici pour finir de rattraper mon retard la dernière synthèse saisonnière qui manquait.....

AUTOMNE 2009 (1/9 - 30/11/09)

 

L’automne 2009 a été moins productif que l’automne 2008 (86 espèces contre 101), peut-être à cause de la « décompression » post-Atlas, mais aussi – paradoxalement - à cause du beau temps avec vent de N-est qui a souvent régné en octobre, ce qui a rendu les suivis migratoires certes agréables du point de vue météo, mais spécialement improductifs, les oiseaux passant particulièrement haut !

Chez les gros oiseaux, l’évènement spectaculaire de l’automne (signalé dans l’édition du « Parisien » !) est sans conteste le passage avec arrêt nocturne, d’un groupe de 70 Cigognes blanches sur l’église St Vincent de Paul et les échafaudages autour de la gare du Nord du 8 au 9/9 dont une partie est revue ensuite au-dessus du parc Montsouris.

Cigognes PaM Domaine oct05 red

Bon d'accord, la photo n'est pas prise à Paris, mais je la trouve sympa....

L’espèce est d’observation de plus en plus régulière au-dessus de Paris, mais l’effectif est un record absolu !... Autre échassier  migrateur, une Grande Aigrette le 12/11. Les rapaces migrateurs fournissent toujours quelques observations sympathiques : un Milan royal le 22/10, un Balbuzard traverse Paris de Pantin au parc Montsouris le 10/10, une Bondrée le 10/9, une Buse le 6/10, Faucons émerillon (le 11/10) et hobereau (12/9, 2.10 et peut-être même 11/10). Les limicoles ne sont représentés que par 120 Vanneaux le 29/10 et une Bécasse le 17/11. Une rareté pour Paris : une Tourterelle des bois le 20/9.

Pour les passereaux en halte migratoire, on retrouve les classiques Gobemouches gris et noir, Traquet motteux (13 et 20/9), Rousserolle effarvatte, Bergeronnette printanière et Hirondelle rustique. Moins classiques : une Fauvette babillarde le 20/9, un Merle à plastron le 11/10, 2 Pipits spioncelle le 21/9.

Bruant ros Der avril 07 rognée red

......Cette photo-ci n'a pas non plus été prise à Paris, du moins ce Bruant des roseaux mâle est-il en plumage d'automne...

La 2ème vague de migrateurs a donné les alouettes des champs, farlouses et pinsons habituels avec parfois des Alouettes lulus, Corbeaux freux (21 et 31/10), Pinson du Nord (25/10), Bruants jaunes (19/10) et des roseaux (25/10).

Les derniers Martinets sont vus le 6/9 et les dernières Hirondelles de fenêtre sont au nid le 27/9 (nouveau record local).

Un problème déjà évoqué dans le résumé de l’été 2009 : en plus des individus en migration active notés ci-dessus, le Faucon hobereau a livré une série surprenante d’observations dans le sud de Paris (3 dans la première moitié de septembre) et en proche banlieue (Cachan). L’hypothèse d’une reproduction dans le secteur (au sens large) est encore renforcée !

10:33 Écrit par Frédéric dans Les saisons à Paris | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

20/02/2010

Eté 2009 à Paris

Comme quoi les vacances , ça sert à quelque chose...je viens de combler 6 mois de retard en quelques heures !

 

Eté 2009 (1/6/09 - 31/8/09)

 

Comme l’an dernier, l’été est la saison la plus pauvre en observations (69 espèces, comme l’an dernier), plus par absence d’ornithologues que d’oiseaux…

C’est pourtant une période très « rentable » pour prouver la nidification de certaines espèces, avec l’envol de nombreuses couvées. C’est ainsi qu’a été enfin prouvée la nidification du Roitelet à triple-bandeau ( aux  Buttes-Chaumont)  et de nouveau celles du Gobemouche gris, du Rougegorge, de la Rousserolle effarvatte, de la Perruche à collier, du Pic vert et de 2 couples de Martin-pêcheur. La naissance (3/6), l’élevage et l’envol (28/6) des éperviers de Montsouris ont été scrupuleusement suivis par Y et MY Gestraud.

Faucon hobereau Père Lachaise13-04-09 Alemanni red

Même s'il est du mois d'avril 2009, ce Faucon hobereau a vraiment été photographié à Paris par JB Alemanni !

Les passages et dispersions postnuptiales se sont traduits par certaines observations intéressantes : une Hirondelle de rivage le 28/6, une Mouette mélanocéphale à partir du 19/7, puis 5 le 27/7, 4 Bondrées le 2/8, un Faucon hobereau le 21/8, des Chevaliers guignettes le 22/7 et le 23/8, 8 Pouillots fitis au Père-Lachaise le 24/8 avec un Gobemouche noir.

L’observation d’un Moineau friquet à la Cité internationale et le cri de la Chouette hulotte dans le 7ème arrdt nous ont rassuré un peu sur le maintien de ces espèces dans Paris.

L’observation d’un jeune Hobereau accompagné d’un adulte  le 24/8 à Montsouris pose la question d’une éventuelle reproduction dans le secteur….d’autant plus que l’espèce a niché très probablement aux bois de Boulogne et de Vincennes en 2009 !

20:15 Écrit par Frédéric dans Les saisons à Paris | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Paris au printemps 2009

Je profite de mes vacances pour rattraper mon retard dans mes synthèses saisonnières....

PRINTEMPS 2009 (1er Mars - 31 Mai)

Faut-il mettre en cause une légère démobilisation liée à la fin du travail sur le terrain de l’Atlas des oiseaux nicheurs de Paris ? En tout cas, on remarque une légère diminution du nombre d’espèces notées dans Paris (82 contre 89 en 2008) avec quelques absences qui seraient inquiétantes si elles étaient avérées : pas de Moineau friquet ni de Bruant zizi dans nos observations (plus anecdotique : pas de Cygne tuberculé, mais il n’a jamais été établi à Paris).

Cette saison est le théâtre comme d’habitude du départ des derniers hivernants et des arrivées des premiers migrateurs tardifs. Les dernières Grives mauvis ont été vues le 4/4 et le premier Martinet noir a été noté le 6/4 ! De même il y avait encore quelques Tarins, un Gros-bec, une Bécasse des bois.

Fitis Marquenterre_mai05red

Pouillot fitis

Les passages d’espèces toujours un peu surprenantes en ville ont été notés : 6 observations de Pouillots fitis (dont 8 au père-Lachaise le 25/4 !), le Pouillot siffleur, le Gobemouche noir, le Rougequeue à front blanc pour les passereaux, une observation de Chevalier guignette au Musée d’Orsay , 2 observations de Cigognes blanches. Mais ce sont les rapaces qui ont, comme souvent , donné le plus de palpitations aux ornithos, un Balbuzard noté à 2 moments de sa traversée de Paris, un Buse variable,  une Bondrée apivore, 4 observations de Faucon hobereau (dans la même quinzaine !), 3 Milans noirs ensemble.

Milan vol rognée

Milan noir

Les 2 observations de Faucon pèlerin  (autant que depuis l’an 2000 !) ressortissent à un autre enjeu : celui du pont de Grenelle venait sans doute de la Défense et , au moment où ces lignes sont écrites, on se doute que celle de l’avenue de Tolbiac annonçait une installation à Ivry….

Pour ce qui est des nicheurs, la nidification de la Perruche à collier et celle de l’Epervier sont suivies au parc Montsouris, 2 couples de Martin-pêcheur sont installés ( celui déjà connu et un autre à la limite exacte de Paris et d’Issy ), celle de la Mésange nonnette est prouvée aux Buttes-Chaumont et au square S.Bernhard et celle du Choucas est encore soupçonnée en 3 endroits (Bd Beaumarchais, « Frigos » de Tolbiac et porte de St Mandé). La Chouette hulotte est notée au Père-Lachaise et aux Buttes-Chaumont.

 Pour les exotiques, une curiosité : la naissance de 4 oisons d’un couple oie à tête barrée x Bernache nonnette ( les jeunes ressemblent beaucoup à des nonnettes)

18:17 Écrit par Frédéric dans Les saisons à Paris | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

02/03/2009

L'Hiver 2008-09 à Paris

L’hiver 2008-09 (1er dec –28 fev) a permis l’observation de 69 espèces d’oiseaux dans Paris intra-muros, (contre 61 l’hiver dernier).

Tout d’abord les hivernants habituels ont « été bien discrets : pas de Litorne, pas de Tarin ni de Pinson du Nord. Tout de même 6 Bruants zizi ont été notés à la friche Poniatowski le 13/1), quelques obs Gros-bec (le même ?) aux Buttes-Chaumont (et 2 ind à Montsouris), un Pic mar le 17/2 et un couple de Mésange nonnette plusieurs fois, toujours aux Buttes-Chaumont

Le dortoir d’étourneaux de la BNF a tenté de se reconstituer avec un max d’environ 10 000 deb février.

Heureusement que la vague de froid a apporté quelques observations originales : d’abord elle a fait bouger des limicoles (un vol de Pluviers dorés au-dessus de la Cité U le 5/1 et un Courlis cendré au-dessus de Bercy le 6 , 2 obs de Bécasses les 10 et 11/1). Quand les pièces d’eau du secteur ont été gelées, on a fini par voir arriver quelques oiseaux d’eau inhabituels : Grèbe huppé (jusqu’à 5, un encore présent fin fev ), G. castagneux (1 le 11/1), Foulques, qui sont des oiseaux rares dans Paris,  jusqu’à au moins 5, Fuligules milouins (un couple au pont de la Concorde à partir du 9/1 jusqu’au 16) et un Morillon (une femelle a rejoint les milouins le 12/1 ) et enfin, cerise sur le gâteau, un Harle bièvre en aval de la Tour Eiffel le 31/1. C’est peut-être dans le même cadre que 2 Goélands cendrés ont été observés sur la Seine en janvier,mais pas celui de décembre (1 le 5/12 à Bercy et 2 le 11/1 et 16/1 au quai d'Issy ).

Les premiers passages de printemps ont permis 2 jolies observations : 14 Cigognes au-dessus des voies de la gare d’Austerlitz le 8/2 et 12 Grues le 16/2 au-dessus du 14ème arrdt….

Et une observation exceptionnelle, bien délicate à expliquer : 1 Ibis sacré en vol au-dessus du Père-Lachaise le 18/1 !

A noter la quasi absence d’observations de Choucas (2 obs dans le même secteur du 12ème)…….je crains que ce soit l’illustration de la disparition de l’espèce en cours à Paris….. ;-(

Signe d’espoir au contraire : un des Faucons pélerins observés à la Défense depuis l’automne dernier est venu faire un tour à l’entrée de Paris (Porte Maillot) fin février.

16:07 Écrit par Frédéric dans Les saisons à Paris | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

30/11/2008

Bilan de l'automne 2008 à Paris

Cet automne a donné des résultats spectaculaires : 100 espèces (exactement !)observées entre le 1er septembre et le 30 novembre (contre 78 pour l’automne 2007….). Ce total impressionnant est dû à la conjonction de plusieurs phénomènes :

- un beau passage tardif des migrateurs précoces : encore un Gobemouche gris le 4/10, 5 observations de Rougequeue à front blanc, 3 de Tarier des prés, 1 de Traquet motteux, 1 de Rousserolle effarvatte, plusieurs de Fauvette grisette, 1 de Fauvette babillarde, 1 d’Hypolaïs polyglotte, 1 Bergeronnette printanière, 1 Bondrée apivore…..Il faut signaler la place irremplaçable que tiennent les quelques friches parisiennes dans ce tableau, la friche Poniatowski (12ème arrdt) ayant été spécialement productive cette année ! Cela rend encore plus triste les signes annonciateurs de sa « mise en valeur » prochaine…..

Cigognes PaM Domaine red

Depuis longtemps les Cigognes ont montré qu'elles savaient s'adapter à l'Homme !

.

 

 

- une opération « comptage migratoire simultané » le 4/10/08 a sans doute motivé les gens pour lever la tête même le reste du temps…..toutes les espèces classiques ont été observées (alouettes des champs et lulu, farlouses, bergeronnettes grises, pinsons, etc.) plus quelques-unes moins classiques : Buse variable, Faucon hobereau, Busard des roseaux (1 le 14/9 aux Tuileries), Milan noir (1 le 12/9 Pte d’Orléans),Grue cendrée (4 le 15/10 à la Maison de la Radio), Grande aigrette (2 le 11/10 aux Tuileries), Cigogne blanche (9 le 6/9 Pte de Versailles et 2 le 14/10 rue de la Santé), Chevalier aboyeur (de passage au dessus des Buttes-Chaumont le 14/9, le Bruant des roseaux (12/10 Pte d’Orléans), le Vanneau huppé (une centaine au parc Monceau le 22/11)

- l’invasion d’oiseaux forestiers de cet automne n’a pas épargné Paris et a apporté de nombreuses Mésanges noires, y compris  dans des endroits inhabituels (Bd Richard-Lenoir par exemple) et surtout des Gros-bec : 5 observations de cette espèce pour cet automne alors qu’ »elle n’est pas vue tous les ans à Paris ! Est-ce la même cause qui explique les 4 observations de Bécasses des bois (pas toutes en bonne santé ….) dans des parcs ou dans la rue ?

 

Grue red

Parfois un petit groupe de grues s'écarte de la voie pincipale de migration...

 

- des observations plus difficiles à interpréter se sont multipliées cet automne, pour la plus grande joie des heureux observateurs : 2 observations de Hibou des marais au Père-Lachaise (28/9 et 2/11), 1 de Chouette effraie dans le 19è, 2 de Grèbe huppé (espèce très rare dans Paris !), 1 de Goéland cendré, la Perdrix rouge présente à Bercy depuis juillet était encore là le 14/9, un Pic mar se fait voir aux Buttes-Chaumont le 15/11

17:05 Écrit par Frédéric dans Les saisons à Paris | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |