22/09/2012

Y a plus de place !

Ce matin au parc des Buttes-Chaumont (75019), il y avait une belle animation sonore sur le lac ! J'avais bien reconnu le cri claironnant des Bernaches du Canada, habituées du lieu, mais il me fallut contourner l'éperon rocheux qui forme l'île centrale pour comprendre ce qui se passait :

Il y en avait beaucoup plus que d'habitude ! 19 au lieu des 8 locataires des lieux....

Bernache_BChaumont22sept12_intrues_red.jpg

un groupe de 11 ( dont 10 figurent sur la photo ci-dessus) occupait essentiellement la pelouse pendant que les plus anciennes restaient cantonnées au milieu de cette partie du lac, claironnant haut et fort leur mécontentement !

Bernache_BChaumont22sept12_autochtones_red.jpg

La population locale a souvent un peu varié : ces derniers temps il y en avait donc 8, dont une née sur place cette année, premier succès reproductif de l'espèce dans Paris ( il y avait déjà eu des naissances mais la bonde d'évacuation d'eau et les corneilles, goélands ou hérons avaient empêché les oisons d'atteindre l'âge adulte) 

D'où sont venues les "nouvelles" ? Evidemment impossible de le dire mais on va en profiter pour faire un point de la situation de l'espèce à Paris et autour :

- il y a quelques Bernaches au parc Montsouris et au square des Batignolles, à l'origine d'hybrides parfois surprenants avec des oies à tête barrée ou des bernaches nonnettes !

- au bois de Vincennes entre les lacs Daumesnil, des Minimes et de St Mandé ainsi qu'au Parc Floral, il y aurait environ 120 individus (comptages faits de manière indépendante par P.Golondrino et moi-même ce printemps)

- dans un récent billet, j'ai déjà évoqué la présence d'un groupe de 80 Bernaches au parc de la Courneuve, quelques kilomètres au Nord-est de Paris

Bernache_Canada_LaCourneuve_red_eclaircie.jpg

- en s'éloignant un peu, on retrouve des Bernaches nicheuses au parc du Sausset ( Aulnay/Villepinte ), à la base de Vaires s/Marne et au lac de Créteil

- plus loin, en région parisienne, on en trouve à St Quentin en Yvelines, Royaumont, Grigny (merci Tsunehiko....), Saclay, en Bassée ( entre Montereau et Nogent s/Seine) entre autres.

L"Île de France est une des zones les plus peuplées en bernaches puisqu'on estime la population à 2500 individus pour 8 à 9000 sur l'ensemble de la France (pour plus de détails, lire Ornithos 19-4, 2012). A noter qu'il semble y avoir relativement peu de nicheurs parmi cette population : il suffit de compter les jeunes à l'époque des nids et on voit seulement quelques familles au milieu d'un groupe de plusieurs dizaines d'individus (remarque personnelle).

C'est, comme la Perruche à collier, une espèce férale, c'est à dire une espèce exotique (elle vient vraiment d'Amérique du Nord), élevée depuis longtemps dans des parcs en Europe, dont des individus se sont retrouvés libérés plus ou moins intentionnellement et qui ont réussi à se reproduire librement, sans aide humaine.

Bernache_Canada_LaCourneuve_atterrissage_red.jpg

En région parisienne, il semble que le "lâcher princeps" ait eu lieu à St Quentin en Yvelines en 1976, mais il y en a certainement d'autres. La croissance de la population s'est d'abord faite discrètement ( une trentaine de couples dans les années 90 ) puis a "explosé" avec une croissance qui semble s'être ralentie ces dernières années ( + 17% entre 2006 et 2011).

La question de savoir si l'espèce dérange les autres oiseaux n'est pas tranchée mais la seule chose qui est sûre, c'est que si vous voyez des bernaches sur une pelouse, vous avez intérêt à vérifier l'état de l'herbe avant de vous y étendre langoureusement......;-)

 

02/09/2012

Touristes et transport en commun à la Courneuve (93)

On reste au parc départemental G.Valbon, plus connu sous le nom de "parc de la Courneuve"... Pour ceux qui trouvent qu'on quitte le milieu urbain, rappelons quand même que ce parc, situé 5km au nord de Paris, est entièrement entouré de villes : une vraie île de verdure dans le tissu urbain ! Après tout, Tiergarten à Berlin et Central park à New-York ont une superficie du même ordre de grandeur ( 210ha pour Berlin, 340ha pour Central park et 400ha pour la Courneuve)!

Je rapporte de ma visite de ce matin deux séries d'images :

- il y a un reposoir de Mouettes rieuses qui peut accueillir en plein hiver des centaines de mouettes. En ce moment il n'y en a qu'une centaine

Mouettes-rieuses_LaCourneuve_20aout12_red.jpg

Le 20 août dernier, par acquis de conscience, je regarde les pattes de ces oiseaux... sait-on jamais ?

Mouette_rieuse_TC86_LaCourneuve_20aout12-red.jpg

Gagné ! Une des mouettes porte 2 bagues : une habituelle en métal, qui porte un numéro et le nom de l'organisme et du pays qui a posé cette bague.... mais elle est bien petite ! Elle a donc une 2ème bague lisible de plus loin. En agrandissant la photo, j'ai pu la lire :

Mouette_rieuse_TC86_LaCourneuve_20aout12-rognée.jpg

Grâce aux couleurs et au type de code, j'arrive à savoir qu'elle vient de Pologne ! La précision arrive plus tard : cette mouette a été baguée 180 km à l'ouest de Varsovie en juin 2009 (comme elle était adulte, elle a au moins 5 ans) et elle a déjà été vue à Paris en 2010 et 2011. Elle était encore là ce matin.

Autre petit plaisir : l'observation d'une famille de Grèbe huppé.

GHuppé_transport1j_Courneuve2sept12-red.jpg

C'est difficile de trouver plus mignon qu'un jeune grèbe ! Surtout quand il se fait transporter sur le dos de l'adulte ....

GHuppé_transport1j_Courneuve2sept12-1red.jpg

Cela permet de discuter avec son frère ( ou soeur) qui nage :-)

GHuppé_transport2j_Courneuve2sept12d_red-rognée.jpg

 Mais, c'est encore mieux quand on est ensemble sur le dos de papa / maman !.....;-)

 

 

20/08/2012

Une histoire de transhumance...

Il y a quelques jours, arrivant au parc de la Courneuve (93) vers 8h, j'avais compté 40 Bernaches sur l'eau mais j'avais eu la surprise d'en voir arriver 32 autres en vol de la direction de la grande pelouse centrale, sans savoir si c'était leur origine... Ce matin j'y étais plus tôt et j'ai tout compris !

A mon arrivée sur le Grand Lac, aucune Bernache.... Des cris m'attirent finalement vers la pelouse centrale et j'assiste à ce curieux défilé

Transhumance1.jpg

 D'où viennent-elles ?... Des retardataires me montrent que....

Transhumance2.jpg

...c'était la zone en prairie non fauchée du fond de la photo qui les avaient attirées, leur pâturage en quelque sorte !

Les retardataires se dépêchent de rejoindre le reste de la troupe (les dernières arriveront même en vol...)

Transhumance31.jpg

Stop ! On arrive à la route de ceinture de la pelouse....

Transhumance3.jpg

Il faut faire attention aux véhicules qui peuvent passer !

Transhumance 4.jpg

Ce péril enfin franchi, tout le monde peut rejoindre l'eau , à grand renfort de bavardages et de réflexions à haute voix sur cette canicule qui est vraiment insupportable et le plaisir qu'on va avoir à retrouver un peu de raicheur dans l'eau du Grand Lac et tout et tout.... 

Transhumance5.jpg

Vous remarquerez au passage qu'on comprend mieux pourquoi certains militaires ont choisi le "pas de l'oie" pour défiler.....;-)

 

15/07/2012

Le Milan de 8 heures

L'an dernier, mon père m'avait dit qu'il avait remarqué qu'un milan passait régulièrement le matin devant sa fenêtre. cela se passe à Pont-à-Mousson (54), petite ville de 15 000 habitants, dans un quartier pavillonnaire situé pas très loin de la campagne environnante (surtout à vol d'oiseau...).

Milan vol rognée.jpg

J'avais eu effectivement l'occasion de voir "le milan de 8h" en partant voir les oiseaux d'une zone humide toute proche : il rasait les toits des pavillons du quartier d'à côté et je l'avais vu attraper quelquechose sur un toit. Après l'avoir testé du bec en volant, il avait laissé tomber sa proie, heureusement pour moi sur la route devant moi... J'avais pu constater que c'était un vieux cadavre tout desséché de moineau... trop sec ! On pouvait donc penser que le rapace profitait des heures matinales pour fureter tranquillement dans les gouttières locales.

Milan_Claye_3juil2011red.jpg


La semaine dernière, j'ai pu revoir  "le milan de 8h" à peu près au même endroit à 7h45, mais ensuite je l'ai vu déboucher au ras du toit de la maison familiale vers 12h puis je l'ai revu dans le même quartier à 15h30... pas de doute : l'oiseau s'enhardit et n'hésite pas à chasser dans le quartier à toute heure du jour....

Milan dortoir red.jpg

C'est sur un poteau Haute Tension que les Milans noirs du secteur de pont-à-Mousson aiment à se rassembler


Il faut savoir qu'il y a un dortoir, au moins en période migratoire, situé à quelques kilomètres de là et une décharge ouverte à quelques kilomètres aussi et le quartier est situé en gros sur le trajet entre les deux... On peut donc supposer qu'un individu plus déluré que les autres ( je suis en effet persuadé que c'est toujours le même individu, sans la moindre preuve....) a voulu varier son menu en explorant notre quartier. Il faut savoir qu'en Afrique ou en Inde, diverses espèces de milan sont très communes en ville.

25/06/2012

Les mésaventures d'un jeune crécerelle

Aujourd'hui, je laisse la plume à Jacqueline Lejeune, grande spécialiste des crécerelles parisiens ( et des goélands....), c'est bien je n'ai plus de boulot ! Et en plus, elle a fait évidemment les photos...

Remarque : le square du Temple est en plein centre de Paris, juste à côté de la place de la République : c'est le seul (petit) espace vert de ce secteur très minéral..... 

A l'heure du déjeuner le 18 juin, il souffla un vent de panique qui se communiqua à tous les habitués du square du Temple.
La présence d'un jeune crécerelle, né aux Arts et Métiers et volant depuis le 14/06, était à l'origine de toute cette agitation.
Ce qui lui a valu d'être houspillé et malmené de toutes parts.
 

3- Crécerelle et Pie_18 juin 2012.jpg

 


Dans un premier temps, il a eu droit aux assauts de 2 pies et de 3 merles. Ni les cris d'alerte, ni les tentatives d'approche ne semblaient le perturber ; il resta un bon moment à observer leur manège. Puis, peut-être un peu agacé par tout ce tapage, il alla se poser sur la cime d'un autre arbre. Là une pie le suit et reprend ses assauts, il tente bien de la faire fuir, sans succès.

C'est alors que 2 corneilles arrivent à leur tour. Le jeune crécerelle prend conscience du danger et appelle. Il n'y avait pas de parent pour lui venir en aide. Les corneilles ne simulant pas les attaques, l'une d'elles le contourne et l'attrape par les plumes derrière la tête.

1- Crécerelle et Corneille_18 juin 2012.jpg

 

Par chance, le juvénile parvient à se libérer de l'emprise de la corneille, se retrouve suspendu par une patte à une branche, lâche prise, chute un peu plus bas dans l'arbre, retrouve son équilibre et s'envole.

3- Crécerelle et 2 Corneilles_18 juin 2012.jpg

C'est un miracle qu'il s'en soit sorti avec plus de peur que de mal. Car visiblement les corneilles n'avaient pas l'intention d'abandonner leur victime tant que celle-ci se trouvait dans l'arbre.

Après avoir décrit un large cercle au-dessus de la rue, le jeune crécerelle revient au square pour se poser sur la végétation basse, mais trop près d'un nid de merles, Et à nouveau un concert d'alertes retentit, exécuté par 3 merles et qui sont rejoints par le troglodyte, 1 accenteur et 2 moineaux. Je n'ai jamais vu autant d'oiseaux si proches d'un Faucon crécerelle !

Crécerelle juvénile_18 juin 2012.jpg


 Durant ce concert, le juvénile a pu se remettre de ses émotions. Il s'est déplacé plus à l'intérieur de l'arbuste, a fait un brin de toilette, a mordillé le feuillage tout en gardant un oeil sur un merle qui s'approchait constamment derrière lui.

Crécerelle et Merle_18 juin 2012.jpg


 
A l'autre bout du square, c'est un geai qui inquiétait un couple de merles nicheurs. Ce jour l'ambiance était orageuse ! et le temps maussade pour les photos.

Etant obligée de partir, je suis repassée au square en fin d'après-midi et le lendemain matin. J'ai parlé avec quelques personnes et un jardinier sans entendre de mauvaises nouvelles du crécerelle qui a du retrouver sa famille après ses mésaventures.

Ce qui m'a étonnée : il y avait du monde au square, personne n'a rien vu, rien entendu. Pourtant trois merles qui alertent en même temps sans arrêt, ça fait du bruit !

Deux jours plus tard, j'observe une femelle crécerelle, la mère, capturer un moineau. Et bien sûr une corneille qui tente d'agresser un geai nicheur au square, mais la répartie du geai l'obligea à déguerpir.

 

 

21/06/2012

Petit nid douillet avec vue sur le bois

La faculté de la mésange charbonnière ( de même que la bleue ) de nicher dans les endroits les plus originaux est bien connue... mais c'est chaque fois une surprise de découvrir d'où viennent ces cris de jeunes mésanges qu'on entend alors qu'aucun lieu a priori favorable ne soit apparent.

Nid-Charbo-Romainville-general-red.jpg

Exactement ce qui m'est arrivé ce matin , en allant me promener à Romainville pour explorer certains secteurs de la "Corniche des forts" entre Pantin et Romainville. Voici le paysage que j'avais devant les yeux quand j'ai entendu des cris de jeunes mésanges ( charbonnière si j'en crois l'adulte qui alarmait dans le secteur....). Où pensez-vous qu'elle avait fait son nid ?

Je vous laisse un peu chercher......

<

<

<

<

La réponse arrive...

<

<

<

<

Vous avez trouvé ?...... Bravo !

Nid-Charbo-Romainville-rognée.jpg

C'était bien dans ce portique d'entrée de parking, où il manque le bouchon ( j'ai vérifié de l'autre côté, normalement, il y en a un....) que se trouvaient les becs affamés dont les cris m'avaient attiré l'oreille depuis l'autre côté de la rue ! Il faut signaler que ce genre de site, quand le tube est vertical, est au contraire, un piège horrible pour oiseaux : des poteaux électriques creux ont ainsi piégé des dizaines de chouetts et de m'asanges ( entre autres) , avant EDF ne décide de placer des bouchons pour stopper le massacre....

17/06/2012

Une Poule d'eau moderne...

Les brindilles et les herbes , c'est démodé ! C'est ce qu'ont dû se dire les Poules d'eau qui occupent le nid dont je vous ai déjà parlé, celui qui était occupé par 2 femelles à la fois....

Ces dames semblent préférer des objets colorés, en l'occurence des morceaux de plastique ou de paquets de bonbons !

Poule-d'eau_nid-détritus_red.jpg

Mais cela ne semble pas simple de mettre de l'ordre dans son appartement....

Poule-d'eau_ménage2_red.jpg

On ne sait pas par quel bout le prendre et on se retrouve avec un joli chapeau !

Poule-d'eau_ménage_red.jpg

Finalement, on décide de revenir aux bonnes vieilles méthodes : on récupère des brindilles, mais sans perdre son morceau de plastique !

Poule-d'eau_ménage3_red.jpg