09/09/2016

Une Bondrée en villégiature aux Buttes-Chaumont !

Une observation assez surprenante a été faite vendredi 26 aout 2016 par des jardiniers du parc des Buttes-Chaumont (75019) : un rapace de taille assez imposante semblait boire dans le caniveau du parc ! Le temps de prendre 2 photos, l’oiseau s’est envolé pour disparaître dans le feuillage des nombreux arbres de ce très beau parc.

Ces photos ont permis de découvrir qu’il s’agissait d’une jeune Bondrée apivore !

Bondrée_BChaumont-T.Bouderlique2.jpg

(photo Thomas Bouderlique) 

Ce rapace qui ressemble à la Buse variable et qui se nourrit principalement d’abeilles et de guêpes est un migrateur précoce qui survole à cette période toute la France pour aller rejoindre ses quartiers d’hiver en Afrique subsaharienne. Sa présence au-dessus de Paris n’a donc rien d’étonnant…. (à cette même date la pointe sud de la Suède voyait passer presque 1000 bondrées en un jour !). C’est son arrêt dans la capitale qui est plus surprenant !

On s’est donc dit que ce jeune avait sans doute été pris d’un gros coup de fatigue (et de soif !) et qu’il a profité du survol de ce parc pour faire une petite pause avant de repartir pour l’Afrique.

Mais le plus étonnant restait à venir, sous la forme d’un mail d’une personne qui me signalait avoir photographié un rapace dans ce même parc…. 10 jours plus tard !

Bondrée-Buttes-Ch_ClémenceBrunet.jpg

( photo Clémence Brunet)

La photo prouva évidemment qu’il s’agissait de la même Bondrée qui était en train de déterrer un nid de guêpes…. à moins de 3m des passants qui n’en croyaient pas leurs yeux !

Bondrée-nid-guepe_BChaumont_détail-red.JPG 

(ça, c'est ce qui reste du nid de guêpes ! Photo perso)

 

Cela signifiait donc qu’elle était restée (sur place ou à proximité) et qu’elle avait suffisamment de forces pour creuser énergiquement le sol pour trouver sa nourriture !

L’oiseau a été aussi revu, posé sur une branche, mardi O9/9 par un jardinier, soit au moins 12 jours de séjour !

Un séjour en milieu urbain d’une telle durée est tout à fait exceptionnel, peut-être sans précédent, mais son comportement, fort surprenant, pose quand même la question de son origine sauvage …

Commentaires

Pour une surprise,ce est une surprise...
Un endroit propice aux haltes migratoires ....

Écrit par : Mehadji | 09/09/2016

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.