11/10/2015

Les oiseaux urbains de l'autre bout du Monde

J’ai la chance d’avoir visité La Réunion fin septembre-début octobre. Cela correspond au début du printemps austral (et accessoirement à la période la plus sèche…. enfin théoriquement, parce qu’il semble qu’El Niño ait décidé de déjouer mes pronostics météo !).

Je vais donc vous présenter la plupart des espèces que j’ai rencontrées en ville ou dans les villages de La Réunion…. La liste n’est pas très longue : les îles abritent toujours un nombre plus faible d’espèces qu’une zone continentale de même superficie.

Et tout d’abord, la première espèce que j’ai photographiée à St Denis…

bO_Moineau-Barachoix-red.JPG

Eh oui ! Le Moineau domestique s’est aussi établi à La Réunion et est tout aussi anthropophile qu’à Paris ! A signaler qu’il était évidemment en pleine période de reproduction (comme quasiment toutes les espèces rencontrées) : il y avait des jeunes au nid au gîte que j’habitais à St André.

Dans les rues de St Denis, l’oiseau le plus visible (et audible….) est sans doute le Martin triste, espèce introduite à partir de l’Inde et qu’on retrouve dans de nombreuses régions chaudes du Monde, souvent introduit pour lutter contre les orthoptères… ils se sont adaptés à d’autres formes de nourriture !

 

bO_Martins et moineaux-recad-red.JPG

 

 Le sourcil jaune très seyant qu’il montre n’est qu’une zone sans plume, la peau de sa tête étant jaune vif !

 

bO_Martin-Tisserin_fontaine-recad-red.JPG

 

Dans les parcs, une petite tourterelle, la Géopélie  (ou Tourterelle) zébrée ( = Tourterelle péi), vient quasiment dans vos pieds pour se nourrir sans aucune crainte. On entend très souvent son chant formé de quelques notes assez répétitives et un peu plaintives. Elle fut introduite à partir de Maurice où elle est arrivée des îles de La Sonde au 17ème siècle.

 

bO_Tourt.zébrées_StDenis-recad-red.JPG

 

Un oiseau très spectaculaire se fait remarquer par ses cris aigus et très fréquents mais surtout par le plumage rouge vif du mâle : c’est le Foudi rouge de Madagascar (= Cardinal) qui, comme son nom l’indique, a probablement été introduit au début du 19ème siècle. On le trouve à la campagne mais aussi en pleine rue.

 

bO_Cardinal-recad-red.JPG

 

Une autre espèce très spectaculaire, autant par sa silhouette caractéristique que par son chant qui rappelle le chant du Loriot, c’est le Bulbul orphée (= Merle Maurice). Originaire d’Asie, de l’Inde à la Chine, il a été introduit (sans doute par évasion d’oiseaux de cage) en 1972 à La Réunion. En 40 ans, il est devenu très fréquent presque partout à basse altitude et pose des problèmes aux vergers et peut-être au Bulbul de Bourbon (=Merle péi).

 

bO_1Bulbul-CapMéchant-recad-retrav-red.JPG

 

Dans la série des espèces qui ne passent pas inaperçues, le Tisserin gendarme ( = Bellier) attire l’attention par les couleurs du mâle, ses cris stridents et ses colonies spectaculaires .

 

bO_Tisserins-troupe_SteRose-recad-red.JPG

 

J’y étais en pleine période de construction des nids et des parades des mâles qui essaient de faire remarquer leur construction aux femelles du secteur.  

 

bO_Tisserins_nids-red.JPG

 

La dernière espèce à s’être établie à La Réunion, c’est le Travailleur à bec rouge ( = Quéléa) qui est sans doute l’espèce la plus abondante au monde et qui vit en groupe assez bruyant. Espèce africaine, elle n’est arrivée sur l’île que depuis 2000 environ.

 

bO_Quéléas-recad-red.JPG

 

N’y aurait-il donc que des espèces introduites dans les villes réunionnaises ? Presque…. mais pas tout à fait ! J’ai pu noter l’Oiseau-lunettes gris ( = Zoizo blanc) dans St Denis et la Salangane des Mascareignes (= Petite hirondelle) à St Gilles. Il y a même une espèce lopcale qui semble s’être installée récemment en ville, puisque le site de la SEOR ne la donne que de milieux naturels, c’est la Tourterelle de Madagascar ( = Ramier) que j’ai pu voir à St Denis dans le jardin de l’Etat et au Barachois.

 

bO_TourtMada-recad-red.JPG

 

La proportion énorme d’espèces exotiques a de quoi surprendre et même inquiéter : est-ce à dire que ces espèces ont fait disparaître les espèces autochtones ? En effet de nombreuses espèces d’oiseaux ont disparu depuis l’arrivée de l’Homme sur l’île au 16ème siècle… y aurait-il un lien de cause à effet ? Et bien, sans doute pas ou de manière limitée. Il faut remarquer que le milieu anthropisé n’existait pas avant le 17ème siècle et donc la niche écologique correspondant n’existait pas.. Les espèces introduites n’ont donc pas pris la place d’espèces locales. L’Homme les avait chassées avant en détruisant leur milieu (ou carrément en les chassant…). Le cas du Bulbul orphée est un cas à part et, en plus des problèmes qu’il cause aux fruitiers, on peut s’interroger sur la concurrence avec le Bulbul de Bourbon local…

Commentaires

Et les arbres hébergeant les tisserins ont-ils cet aspect après le passage de certains criquets ???

Écrit par : jean-luc saint-marc | 12/10/2015

Répondre à ce commentaire

Les Tisserins "nettoient" les branches utilisées des branchettes "gênantes"...

Écrit par : Frédéric Malher | 12/10/2015

Répondre à ce commentaire

Printemps austral ==> foliation !!??
Doit bien y avoir des endroits où cette espèce aviaire est effarouchée ou chassée, non ? Ou alors ces feuilles sont juste décoratives ... va savoir ... :-)

Écrit par : jean-luc saint-marc | 12/10/2015

Répondre à ce commentaire

Bonjour,
Je connais votre blog depuis peu. En effet, je suis étudiante en 5e design graphique, à l'ESAD Orléans, mon diplôme Master a pour sujet: les oiseaux en ville. Un sujet qui m'intéresse que je souhaite développer toute l'année, d'un point de vue théorique puis artistique et pédagogique. Très vite, je me suis référée à vos différentes publications. J'aurais aimé vous interviewer pour étoffer le contenu de mon mémoire sur les oiseaux en ville. Mais, je ne sais pas si vous êtes disposé à cela, j'avais essayé de vous faire parvenir une lettre présentant mon profil et mon projet par l'intermédiaire du CORIF, mais j'ignore si elle est arrivée jusqu'à vous.
Il y a beaucoup à faire pour les oiseaux, j'admire votre travail, j'aimerais avec mes compétences et ma curiosité apporter ma pierre à l'édifice. Je vous remercie de votre attention.
Cordialement,

Écrit par : Nathalie Ravier | 28/10/2015

Répondre à ce commentaire

Pourquoi pas ?
Pour échanger en privé, veuillez m'envoyer un msg en utilisant "Me contacter" dans la colonne de gauche, juste sous ma bio

Écrit par : Frédéric Malher | 29/10/2015

Répondre à ce commentaire

Bel article, super blog ! Le plus drôle c'est qu'on a été à la Réunion en même temps :-)
( http://daviddbphotos.canalblog.com/archives/la_reunion/index.html )
Bonne continuation et au plaisir de lire les autres articles.

Écrit par : DaviddB Photographe | 04/11/2015

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.