17/06/2015

Les faucons inattendus

Où et par qui a été prise cette photo de Faucon crécerelle au nid?

 

Aulnay_collège_fauconsouris-recad2.JPG

…. Par des élèves d’un collège situé dans une cité de Seine-St-Denis ! Plus précisément à Aulnay-sous-Bois dans un quartier hérissé de tours et barres d’immeubles qu’on imagine dépourvu de toute vie animale un peu sympathique…. Et pourtant !

Je laisse les élèves de l’atelier ornithologique du collège C.Debussy et leur professeur raconter cette belle histoire, qui est toujours en cours puisqu’ils attendent impatiemment l’apparition des jeunes ….

 

Collège-Debussy.jpg

 

   Le collège a été rénové récemment, les espaces verts assez importants sont très entretenus, les vieux arbres sont systématiquement abattus. Le collège (bâtiments, stade et jardins : environ 32000 m2) est situé entre une nationale et une grande cité. Dans ce contexte très urbain, une certaine biodiversité arrive quand même à s’adapter, comme va le prouver le travail qui suit, où toutes les photos ont été prises par des élèves.

(…) 

 Mais le 11 février, nous avons eu la grande joie de voir cet oiseau-là passer au-dessus du toit du collège, oiseau qui allait par la suite nous réserver de bonnes surprises : un faucon crécerelle.

(…)

Début mars, nous avons pu voir que le faucon n’était pas seul mais qu’il était en couple. Les deux rapaces chassaient souvent les souris dans la cour du collège, quand elle était calme, ou sur le stade du collège.

(….)

Mais le mois d’avril fut surtout le mois, où, après des heures d’observations, depuis le collège, équipés de jumelles, nous pûmes enfin repérer le lieu où les faucons avaient choisi de nicher.

   Nous avons d’abord assisté à des accouplements sur le toit d’une grande tour d’habitation, en face du collège. Cela nous a mis sur la voie de cet immeuble. Nous avons concentré nos observations sur celui-ci.

(…)  

Voici le site : c’est un milieu très urbain. Le site de nidification se situe dans l’immeuble au second plan, sur la photo ci-dessous, au-dessus de la fenêtre du 5ème étage. Il y a une cavité qui s’est formée, après la chute d’un bout de placo qui recouvre toute la façade de cet immeuble.

 

Aulnay_collège-site-recad.jpg

 

Nous avons fait de superbes photos des rapaces durant l’école ouverte, au mois d’avril.

   Nous sommes restés une heure trente au pied de l’immeuble, à attendre que l’un des oiseaux vienne dans la cavité.

   La femelle couvait : on voyait juste le bout de sa queue dans le trou, et, enfin, le mâle est venu la nourrir.

   Ensuite la femelle a volé pour se détendre, et est retournée couver.

 

Nous avons pu observer les 4 sortes de vol de ce faucon : le vol battu, le piqué, le vol stationnaire (Saint-Esprit) et le vol plané.

 

   C’est une grande joie de pouvoir observer un oiseau si beau et si discret en plein milieu de nos cités !

 

   Des gens venaient nous parler, nous demandaient ce qu’on faisait, et se mettaient aussi à s’intéresser aux rapaces !

 

   Ces rapaces se sont adaptés en chassant les souris et les moineaux autour des immeubles et du collège.

 

 

Aulnay_collège-vol-recad.JPG

 

Magnifique ciel en plus ! On peut compter le nombre de plumes des rectrices : il y en a 12 !

 

Aulnay_collège-vol2recad.JPG

 

Sur la suivante, le mâle nourrit la femelle qui couve (on voit le mâle qui repart et la queue de la femelle au nid) :

 

Aulnay_collège-envol-recad.JPG

 

(…) Fin mai, nous avons fait une visite au château de Vincennes et nous avons aussi observé des faucons crécerelles ! Nous avons trouvé (un) nid (…) Nos cités n’ont donc rien à envier aux plus beaux châteaux !

Conclusion et réflexion…

   En somme, nous avons compris bien des choses durant l’élaboration de ce carnet de bord.

   Les oiseaux sont des animaux fragiles qui n’arrivent pas toujours à s’adapter à notre environnement pollué et très entretenu.  

(…) En faisant ce journal, nous nous sommes demandé pourquoi les constructeurs ne laissent pas des trous dans les immeubles pour toutes sortes d’oiseaux. Si un simple bout de placo n’était pas tombé de l’immeuble en face du collège, comment des rapaces auraient pu nicher ?     

(…) La vie des oiseaux tient à peu de choses. De même que la nature essaye de s’adapter à nous, nous devons faire des efforts pour nous adapter à elle et cesser de la persécuter.

 (…) Ne pourrait-on pas avoir une gestion plus écologique et respectueuse de l’environnement, tout en assurant aussi la sécurité et le confort des humains?

   L’homme ne doit pas être l’ennemi de la nature… »

 

Je n’ai rien à ajouter à cette conclusion… Merci à Yann, Darrel, Alhassana, Bilal, Amine, Monib, Sofiane, Moussa, Idriss, Mohamed, Nazario et Massinissa et à leur professeur Sébastien pour cette démonstration que la Nature s’insinue partout et que la conscience écologique n’est pas réservée aux privilégiés des « beaux quartiers » !

12/06/2015

Ce WE, c'est Faucons !

 

 

 

Faucon WE NDame.jpg

samedi 13 et dimanche 14 juin 2015

Découvrez les Faucons crécerelles de Paris

La reproduction naturelle des Faucons crécerelles sur la cathédrale Notre-Dame de Paris était déjà connue en 1840. Pour la vingt-septième année consécutive, le Corif (Centre Ornithologique Île-de-France) donne rendez-vous au public pour les découvrir.

Un stand pour observer

Au pied de la cathédrale, dans le square Jean XXIII, un stand accueillera les visiteurs de 9 h 30 à 19 h pendant le week-end des 13 et 14 juin 2015.
A l'aide de longues-vues, des membres de notre association, passionnés et passionnants, feront découvrir gratuitement au public l'activité des adultes et, si tout se passe bien, des jeunes.
Des points d'observations seront installés dans d'autres points de la capitale, si l'évolution de la nidification des faucons le permet.

Un point d'observation supplémentaire

Un couple de Faucons crécerelle niche aussi à l'ancienne caserne de Reuilly, dans le 12e arrondissement. Un point d'observation y sera installé de 10 h à 19 h.