30/03/2015

La cane de la darse

Je dois d'abord préciser que je dois à Alexandre Malouvier la découverte de la cane de cette histoire et de sa localisation assez.... discrète !

Nous sommes à la Villette, dans la darse du Fond de Rouvray...

Colvert_nid-darse_général-red.jpg

Une cane en train de couver est cachée sur cette photo....

Colvert_nid-darse_détail1-red.jpg

Vous la voyez mieux ?

Colvert_nid-darse_dessus-red.jpg

Et par-dessus, ça le fait mieux ?

Colvert_nid-darse_dessus-detail--red.jpg

Bon cette fois, ça y est ? Quand même....

Ces photos appellent quelques remarques :

- les colverts sont capables de nicher dans des endroits bien particuliers !

- on comprend l'intérêt du plumage mimétique de la femelle. Pendant ce temps-là les mâles ( il y en avait 7 !) se pavanent avec leur plumage coloré à quelques mètres de là mais il est évident que jamais ils ne relaient la femelle sur le nid ! On les verrait comme un nez au milieu de la figure...

- la femelle fait une totale confiance à l'efficacité de son plumage et à la qualité de son choix d'emplacement : elle n'a pas bougé d'une plume pendant que je prenais des photos : trois sur quatre sont prises au smartphone et l'appareil était à un mètre pour les 2 dernières photos...

- en revanche je ne parierais pas grand chose sur le succès de cette couvée : entre les rats, les corneilles et les goélands du secteur, cela ne manque pas de candidats pour consommer les oeufs ou les jeunes juste éclos !

 

20/03/2015

Le Goéland pontique à Paris

Voici une histoire qui explique mes problèmes avec la détermination des goélands et de leur diverses espèces , surtout chez les immatures...

Jeudi 19 mars, après être allé voir l'avocette signalée par Olivier Laporte et Isabelle Giraud sur l'île St Louis, j'ai voulu tenter de voir le Goéland pontique signalé depuis quelques temps au pont d'Austerlitz.

Il y a à cet endroit de temps en temps une concentration de goélands grâce à la présence d'une personne qui vient les nourrir à coup de déchets de viandes et de poisson. On  peut donc y voir plusieurs dizaines de Goélands, principalement argentés.

Rembarde-red.jpg

Mais il y a d'autres espèces de Goélands...

Quelques précisions pour ceux qui comme moi sont nés avec une seule espèce "grand goéland gris" qu'on appelait Goéland argenté et qui pouvait être "à pattes roses" ou "à pattes jaunes". Depuis, on s'est aperçu que les argentés "atlantiques" et "méditerranéens" ne s'hybridaient quasiment pas dans la Nature et on en a donc fait 2 espèces : argenté (à pattes chair) pour l'Atlantique et leucophée (à pattes jaunes) pour la Méditerranée, mais qui remonte le long de la côte aquitaine et du Rhône.

 

Portrait red.jpg

 

Celui-ci est un Goéland argenté, définition 1952 ou 2015.....

 

ArgentéH2-red.jpg

Celui-ci aussi, mais dans sa troisième année civile...

 

Plus à l'est, la situation n'est pas très claire.... et on a fini par décider que de la Roumanie à la Pologne et plus à l'est il s'agissait d'une autre espèce : le Goéland pontique (de "Pont-Euxin", nom de la Mer noire chez les Grecs anciens).

Le challenge chez les ornithologues fut d'apprendre à distinguer cette nouvelle espèce ! Et là j'avoue que je ne suis pas très bon : après plusieurs illusions de pontiques, j'ai fini par en cocher un vrai en Lorraine cet hiver seulement, un adulte bien typique ( haut sur pattes, petit oeil noir sur une tête bien blanche et en forme de poire, bec allongé sans gonys marqué) qui avait été signalé auparavant par quelqu'un qui connaissait bien l'espèce.

Au pont d'Austerlitz, il s'agissait d'apprendre à reconnaître le jeune de premier hiver...

Pontique-nage-recad-red.jpg

J'ai bien cru le voir : belle tête bien claire, nuque et bords du cou marqués d'un "châle" brunâtre), bec sombre , légèrement bicolore, allongé et profil en poire de la tête.

Pontique-recad-red.jpg

En vol, en plus de la silhouette de la tête et du bec qui apparaissent mieux sur cette photo, les rémiges sombres forment une barre presque noire au bord de fuite de l'aile

Pontique-bagarre-red.jpg

Juste pour le plaisir des yeux : le camaïeu de brun et de beige est assez sympa!

 

 Et en fait.... quand j'ai montré ces photos, on m'a répondu que ce n'était pas un G. pontique mais un G. argenté première année car (extraits bruts des commentaires reçus) :

-tête et bec ne font pas très pontique pour moi (bec assez court), queue très marquée dessus avec large bande sombre qui fait plus argenté.
- et les grandes et moyennes couvertures bien marquées de blanc; petites couvertures trop blanches aussi; contraste sur les primaires qui serait à l 'extrême de la variation pour un pontique; pattern des scapulaires et du manteau par franchement typique...
- les parties inférieures ne sont pas très "propres" non plus...Bon ok la tête et le manteau sont pâlots mais pour le reste, il n'a pas grand chose de cachoïde chez ce piaf

Et pour illustrer le tout, voici une photo d'un probable Goéland pontique, photographié par Olivier Laporte au même endroit le lendemain... pas simple, hein !

 

Pontique-OLaporte.jpg

photo Olivier Laporte

 D'autant plus que le débat n'est pas fini : aux dernières nouvelles la détermination de cet oiseau est aussi remise en cause... hybride argenté x pontique ?

 

Une Avocette à Paris !

Hier, petit évènement comme l'ornithologie urbaine en a le secret : en cherchant un Goéland pontique  ( voir des photos dans un prochain billet) Olivier Laporte est tombé sur une .... Avocette qui se reposait sur la pointe amont de l'île St Louis ! C'est la première fois que cette espèce est observée à Paris . Comme souvent pour les grandes découvertes scientifiques, il s'agit en fait d'une co-découverte : en même temps et sans le savoir Isabelle Giraud la découvrait aussi...

En ayant eu le privilège d'être aussitôt prévenu, j'y suis allé aussitôt et ...

Avocette_Paris-profilDrec.jpg

... elle était là !

Visiblement elle ne demandait qu'une seule chose : qu'on lui f... la paix !

Avocette_Paris-profilG-rec.jpg

Entre des périodes d'immobilité totale, elle se dégourdissait les pattes, qu'elle a longues et bleutées.

Avocette_Paris-rec2.jpg

Elle n'est même pas impressionnée par la proximité de certains représentants de l'avifaune parisienne !

Avocette_Paris-red1.jpg

Evidemment, cela permet de faire quelques images typiques de l'ornithologie urbaine : c'est sans doute la première fois qu'elle rencontre des sacs poubelles !

18/03/2015

L'hiver 2014-15 à Paris

Rien d’exceptionnel cet hiver : 67 espèces plus 2 échappées et 6 d’élevage

Cet hiver a apporté la seconde observation parisienne de Goéland pontique. Les migrateurs se sont croisés : des vanneaux et pluviers descendent vers le sud en décembre (mouvement de fuite devant un coup de froid) alors que les premières oies cendrées remontent début février.

IMG_7324.jpg

Le Goéland pontique est une espèce délicate à déterminer, principalement pas la forme de sa tête et de son bec

photo Y.Gestraud

L’hiver doux a permis la nidification précoce de 3 couples de merle et le stationnement de nombreux pouillots véloces.

Oiseau exotique  échappés : Perruche omnicolore (variété rouge) 15/1, 20/1 et 9/2 dans le 19ème , Tisserin gendarme (vu plusieurs fois en janvier entre Beaubourg et la tour St Jacques)

Espèces d’élevage : Cygne noir (Cygnus atratus) parc Montsouris ;  Oie à tête barrée (Anser indicus) parc Montsouris ; Bernache nonnette (Branta leucopsis) : Montsouris et Batignolles ; Tadorne de Belon (Tadorna tadorna) : Batignolles ; Canard de Barbarie (Cairina moschata f. domestica) : Montsouris ;  Nette rousse (Netta rufina) : Batignolles 

Espèces sauvages et férales :

 Cygne tuberculé (Cygnus olor)

  Oie cendrée (Anser anser) : 28 en vol NE le 4/2

  Bernache du Canada (Branta canadensis) : 12 d’habitude aux B-Chaumont mais 18 le 1/2

  Tadorne casarca (Tadorna ferruginea) : 2 aux Buttes-Chaumont

  Canard colvert (Anas platyrhynchos)

  Grèbe huppé (Podiceps cristatus) 2 ind sur la Seine en février

  Grand Cormoran (Phalacrocorax carbo) : dont jusqu’à 44 fin janvier aux B-Chaumont et 56 le matin passant au carrefour des canaux à la Villette

  Héron cendré (Ardea cinerea)

  Épervier d'Europe (Accipiter nisus) : 13 obs hors parcs ; un accouplement le 29/2 ( mâle bagué en décembre sur place)

   Buse variable (Buteo buteo) : 3 obs en février

   Faucon crécerelle (Falco tinnunculus)

   Faucon pèlerin (Falco peregrinus) : un individu a sans doute passé ses nuits au pont de Crimée ; vu autrement dans ses secteurs habituels ( Olympiades, Front de Seine, Colonel Fabien) ainsi que dans divers endroits ( dont 3 fois dans le secteur de Jussieu)

 

Pèlerins-couple_TourTokyo.jpg

 

Le couple qui s'est installé dans le quartier des Olympiades. photo Y.Gestraud 

Gallinule poule-d'eau (Gallinula chloropus)

   Pluvier doré (Pluvialis apricaria) : un petit groupe en vol sud fin décembre

  Vanneau huppé (Vanellus vanellus) : un millier en vol Sud fin décembre

   Mouette mélanocéphale (Larus melanocephalus) : une mi-décembre

  Mouette rieuse (Chroicocephalus ridibundus)

   Goéland cendré (Larus canus) : 1 ind fin février sur la Seine

   Goéland brun (Larus fuscus) : 6 observations, dont un jeune de 1er hiver bagué poussin au Schleswig-Holstein ( Allemagne - près de la frontière danoise)

  Goéland argenté (Larus argentatus)

   Goéland leucophée (Larus michahellis) : observé en 5 endroits dont un ind régulier aux B-Chaumont

  Goéland pontique (Larus cachinnans) : un 2A depuis mi-février au pont de Bercy

  Pigeon biset domestique (Columba livia f. domestica)

   Pigeon colombin (Columba oenas)

  Pigeon ramier (Columba palumbus)

  Tourterelle turque (Streptopelia decaocto) : 1 ind en janvier dans les villas de la porte de Bagnolet

   Perruche à collier (Psittacula krameri)

  Martin-pêcheur d'Europe (Alcedo atthis) : un passe quelques jours aux Buttes-Chaumont fin janvier

   Pic vert (Picus viridis) : JdPlantes, Chapeau-rouge, Luxembourg, P-Lachaise (et jardin Debrousse), Bercy, B-Chaumont, Montsouris

   Pic épeiche (Dendrocopos major) : sq de Choisy, P-Lachaise( 3x), JdP, B-Chaumont(2x), Montsouris

   Pic épeichette (Dendrocopos minor) : Montsouris, Cité U, B-Chaumont, P-Lachaise, sq. de Choisy

   Bergeronnette des ruisseaux (Motacilla cinerea)

  Bergeronnette grise (Motacilla alba)

  Bergeronnette de Yarrell (Motacilla alba yarrellii) : une présente île de la Cité 15 jours en janvier

 

IMG_5639.jpg

 

 

La Bergeronnette de Yarrell femelle  qui a séjourné sur l'île de la Cité (photo Y.Gestraud)

Troglodyte mignon (Troglodytes troglodytes)

   Accenteur mouchet (Prunella modularis)

   Rougegorge familier (Erithacus rubecula)

   Rougequeue noir (Phoenicurus ochruros) : noté en 9 endroits dont un régulièrement vu depuis début décembre à Jussieu

  Merle noir (Turdus merula) : une couvée de 5-6 jours le 31/1, un mâle nourrit au nid le13/2, un adulte nourrit 2 grands jeunes (un mois ?) le 22/2

  Grive litorne (Turdus pilaris) : 2 observations fin janvier – début février

   Grive musicienne (Turdus philomelos) :

   Grive mauvis (Turdus iliacus) : plusieurs observations dont une cinquantaine au P-Lachaise en janvier

   Grive draine (Turdus viscivorus) : 2 obs au P-Lachaise

   Fauvette à tête noire (Sylvia atricapilla) : 4 ind hivernants

  Pouillot véloce (Phylloscopus collybita) : entre 35 et 40 observations chaque mois ( 19/11/18 l’année précédente)

  Roitelet huppé (Regulus regulus)

  Roitelet à triple bandeau (Regulus ignicapilla)

   Mésange à longue queue (Aegithalos caudatus)

  Mésange nonnette (Poecile palustris) : au Grand Palais, Ranelagh et Trocadéro

   Mésange huppée (Lophophanes cristatus) : Trocadéro, Ranelagh, sq. de Choisy, JdPlantes, Montsouris, P-Lachaise,  Croulebarbe, B-Chaumont, Archives Nationales, La Villette, Place d’Italie

   Mésange noire (Periparus ater) : une au JdPlantes en janvier

  Mésange bleue (Cyanistes caeruleus)

  Mésange charbonnière (Parus major)

  Sittelle torchepot (Sitta europaea) : Luxembourg, B-Chaumont, P-Lachaise,

  Grimpereau des jardins (Certhia brachydactyla)

  Geai des chênes (Garrulus glandarius)

   Pie bavarde (Pica pica)

  Choucas des tours (Corvus monedula) : 1 ind près du périf dans le 13ème

  Corneille noire (Corvus corone)

  Étourneau sansonnet (Sturnus vulgaris)

  Moineau domestique (Passer domesticus)

   Pinson des arbres (Fringilla coelebs)

  Serin cini (Serinus serinus) : 3 observations en périphérie ( Montsouris, stade P. de Coubertin et Jardins M-L. King)

  Verdier d'Europe (Carduelis chloris)

  Chardonneret élégant (Carduelis carduelis)

  Tarin des aulnes (Carduelis spinus) : une seule observation, un groupe de 25 dans le 13è en Janvier

   Linotte mélodieuse (Carduelis cannabina) : 2 observations début décembre 

18:22 Écrit par Frédéric dans Les saisons à Paris | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

14/03/2015

Une progéniture mal barrée...

Ce matin, faisant mon circuit habituel dans le parc de la Villette, en contournant le secteur du Dragon, je remarque une cane colvert curieusement couchée sur un talus. Mais bon... les colverts ont parfois de drôles d'idées, comme se poser au sommet d'un piton ( l'approche du printemps leur donne le goût de l'altitude...), alors je ne m"inquiète pas et je passe mon chemin.

Colvert_perchés-BChaumont-red.jpg

Ca, c'était le 19/2 aux Buttes-Chaumont !

Devant rester 10 mn sur un point situé 20m plus loin, je prends visuellement des nouvelles de la cane... elle était toujours là.

Colvert_ponteVillette-paysage-red.jpg

Mais c'est quoi ce truc derrière elle ?...

Colvert_ponteVillette-red-recad.jpg

Elle avait pondu et quand je suis passé, elle couvait son oeuf ! Le moins qu'on puisse dire c'est que ça devait presser car elle n'a pas eu le temps de trouver un endroit un peu abrité pour y cacher sa ponte.... On peut craindre que le sort de cet oeuf soit funeste !

Mais on peut souligner qu'il est heureux que toutes les couvées de colverts ne réussissent pas, car on serait vite envahi par les canards....

05/03/2015

Le pèlerin parisien a pondu !

C'est quand même fantastique le caméra vidéo ! Celle posée par la Mission Rapaces de la LPO sur le nichoir de la cheminée de Beaugrenelle a montré que pour la 3ème année le Faucon pèlerin a pondu à Paris le 4 mars à 3h du matin !

Pelerin_ponte2015BeaugrenelleLPO.jpg

Y en aura-t-il un 5ème ? Faîtes vos jeux....

...et suivez les résultats sur http://rapaces.lpo.fr/faucon-pelerin/suivi-par-camera