25/08/2014

Le printemps 2014 dans Paris intra-muros

Ce printemps (1er mars - 31 mai) a permis l'observation de 89 espèces dans Paris intra-muros ( sans les bois de Vincennes et Boulogne), soit à peu près autant que les printemps précédents à l'exception de l'an dernier à la météo si particulière ( 103 espèces).

Peu d'espèces vraiment inhabituelles, à part les observations d'une Cigogne noire, d'une Huppe et d'un Pouillot de Bonelli. Les rapaces habituels ont survolé la capitale en migration mais pas les grues !

 

Cygne-nidVillette-AlexMalouvier2red.jpg

 

Il est où le cygne en train de couver ? (photo A.Malouvier)

La nidification du Cygne a été prouvée pour la première fois, dans un site inattendu et les premières nidifications de la Perruche à collier et de l'Epervier au Jardin des Plantes ont pu être constatées.

 

Cygne-nidVillette-AlexMalouvier-red.jpg

 

Il est sous le buisson ! Original, non ?.... (photo A.Malouvier)

Cygne tuberculé (Cygnus olor): couve à la Villette 1ère parisienne 

Bernache du Canada (Branta canadensis)     

Tadorne casarca (Tadorna ferruginea):couple Tuileries et B-Ch     

Canard colvert (Anas platyrhynchos)      

Faisan de Colchide (Phasianus colchicus): un écrasé au Jardin des Plantes

Grèbe castagneux (Tachybaptus ruficollis): 1 obs à Montsouris

Grand Cormoran (Phalacrocorax carbo): dont jusqu'à 15 au parc Montsouris

Héron cendré (Ardea cinerea)  

Cigogne noire (Ciconia nigra): 1  le 30/3

Cigogne blanche (Ciconia ciconia): 3 en mars et 1 le 3/5    

Bondrée apivore (Pernis apivorus): 1 le 18/5

Milan noir (Milvus migrans): 2 obs 24/4 et 10/5 

Busard des roseaux (Circus aeruginosus):2 les 29 et 30/3

Épervier d'Europe (Accipiter nisus)  

Buse variable (Buteo buteo): 5 obs dont 3 en mars

Balbuzard pêcheur (Pandion haliaetus): 1 le 24/4

Faucon crécerelle (Falco tinnunculus)  

Faucon hobereau (Falco subbuteo): 1 le 18/4   

Faucon pèlerin (Falco peregrinus): Front de Seine, Olympiades et plusieurs obs au-dessus du 19è

Gallinule poule-d'eau (Gallinula chloropus)

Foulque macroule (Fulica atra): 20-25/4 au B-Ch, le 5/3 et 9/4 Montsouris

Bécasse des bois (Scolopax rusticola):1 le 29/3 au JdP

Chevalier guignette (Actitis hypoleucos): les 15, 17 et 19/5 

Mouette rieuse (Chroicocephalus ridibundus)   

Goéland cendré (Larus canus): 1 le 2/5 

Goéland brun (Larus fuscus):  dont un couple au MNHN et plusieurs dans le Marais

Goéland argenté (Larus argentatus)

Goéland leucophée (Larus michahellis): dont le couple mixte aux B-Chaumont

Sterne pierregarin (Sterna hirundo): à partir du 9/4  

Pigeon biset domestique (Columba livia f. domestica)  

Pigeon colombin (Columba oenas)   

Pigeon ramier (Columba palumbus)   

Tourterelle turque (Streptopelia decaocto):  2 obs 

Perruche omnicolore (Platycercus eximius): 1 obs  

Perruche ondulée (Melopsittacus undulatus): 1 obs

Perruche à collier (Psittacula krameri): 1ères nidifications au Jardin des Plantes

Chouette hulotte (Strix aluco): chants entendus Invalides, Luxembourg

Martinet noir (Apus apus) : à partir du 24/4

Huppe fasciée (Upupa epops) : 1 le 14/5 dans le 20ème arrdt

Pic vert (Picus viridis): Bercy, B-Ch, Montsouris, P-Lachaise, parc A-Citroen, cim. Belleville  

Pic épeiche (Dendrocopos major): P-Lachaise

Pic épeichette (Dendrocopos minor): P-Royal, sq Choisy, P-Lachaise

Alouette des champs (Alauda arvensis): 1 obs le  10/3  

Hirondelle rustique (Hirundo rustica): à partir du 23/3

Hirondelle de fenêtre (Delichon urbicum):  à partir du 14/4

Bergeronnette des ruisseaux (Motacilla cinerea) 

Bergeronnette grise (Motacilla alba)   

Troglodyte mignon (Troglodytes troglodytes)   

Accenteur mouchet (Prunella modularis)   

Rougegorge familier (Erithacus rubecula)     

Rougequeue noir (Phoenicurus ochruros): à partir du 11/3

Rougequeue à front blanc (Phoenicurus phoenicurus): chante le 29/5 à Denfert

Tarier pâtre (Saxicola rubicola): le 9/3 pte Maillot

 

Tarier pâtre sq.Bruix-rec.jpg

 

Bon, d'accord, c'est plus pour le milieu, mais c'est vraiment le Tarier pâtre du texte ! ( photo G.Lesaffre)

Merle noir (Turdus merula)  

Grive musicienne (Turdus philomelos) 

Grive mauvis (Turdus iliacus): jusqu'au 5/4

Grive draine (Turdus viscivorus): 2 obs en limite du bois de Vincennes

Rousserolle effarvatte (Acrocephalus scirpaceus): le 17/5 dans pyrrhacanta et buddleia, entre voie SNCF et rue, ainsi qu'une au moins chantant à Bercy le 31/5

Hypolaïs polyglotte (Hippolais polyglotta): 21/5 parc Bercy

Fauvette à tête noire (Sylvia atricapilla)    

Fauvette des jardins (Sylvia borin): 5 obs du 10/4 au 7/5

Fauvette grisette (Sylvia communis): 3 obs du 30/4 au 18/5

Pouillot de Bonelli (Phylloscopus bonelli): les 24 et 25/4 aux B-Chaumont

Pouillot véloce (Phylloscopus collybita)    

Pouillot fitis (Phylloscopus trochilus):  11 obs du 5/4 au 21/5

Roitelet huppé (Regulus regulus) 

Roitelet à triple bandeau (Regulus ignicapilla)  

Gobemouche noir (Ficedula hypoleuca):  1 le 23/4 

Mésange à longue queue (Aegithalos caudatus)  

Mésange nonnette (Poecile palustris)   

Mésange huppée (Lophophanes cristatus)  

Mésange noire (Periparus ater)   

Mésange bleue (Cyanistes caeruleus)   

Mésange charbonnière (Parus major)  

Sittelle torchepot (Sitta europaea)   

Grimpereau des jardins (Certhia brachydactyla)   

Geai des chênes (Garrulus glandarius)  

Pie bavarde (Pica pica)

Choucas des tours (Corvus monedula): une obs au P-Lachaise et une près de la porte de Clignacourt le 31/5

Corbeau freux (Corvus frugilegus): 1 en migr la 14/3

Corneille noire (Corvus corone)   

Étourneau sansonnet (Sturnus vulgaris)  

Moineau domestique (Passer domesticus)     

Pinson des arbres (Fringilla coelebs)    

Pinson du Nord (Fringilla montifringilla): 1 le 20/3

Serin cini (Serinus serinus)  

Verdier d'Europe (Carduelis chloris)   

Chardonneret élégant (Carduelis carduelis): jusqu'au 5/4

Bruant zizi (Emberiza cirlus): 1 obs aux limites du bois de Vincennes

 

89 esp (dont 2 échappées)  

12:52 Écrit par Frédéric dans Les saisons à Paris | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

23/08/2014

Les oiseaux de Moscou

Cette fois-ci encore je fais un billet de fainéant.... j'utilise l'envoi d'un lecteur de mon blog !

Fabian m'a gentiment envoyé ce petit témoignage accompagné d'une vidéo qui illustre son propos.

En route donc pour Moscou !

"Il y a quelques années, en me baladant non loin du parc Gorki au moins d'août, j'avais trouvé que les mésanges charbonnières étaient très familières. Je n'avais malheureusement rien à leur donner et je suis reparti en me disant qu'il faudrait que je revienne un jour avec quelques graines de tournesol pour voir ce que cela "donnerait". Alors, cette année, en juillet, je suis retourné au même endroit avec des victuailles. Voici ce qui s'est passé. (cliquez sur la photo)

Moscou1.jpg

 Avec quelques graines de tournesol, j'ai créé un attroupement. Les mésanges charbonnières venaient sur ma main comme sur une mangeoire. J'ai même eu la joie de la visite inattendue d'un pinson. Tout cela en une minute chrono, avec les interférences "pigeons" et en discutant avec ma famille. Connaissez-vous des endroits semblables? Je dois dire que malgré la pollution engendrée par les autoroutes urbaines de cette ville-pays, je serais bien resté à Moscou tout l'été juste pour ces parcs. Il y aussi les écureuils roux qui viennent manger dans la main."

Moscou2.jpg

Du coup, j'en ai profité pour retrouver dans les archives de la liste de diffusion "Ornithologie urbaine" le compte-rendu d'un séjour à Moscou de JF Mandelbaum en 2004 ( 10 ans déjà...)

> Grèbe castagneux

> Héron cendre N

> Cygne tuberculé (féral) N

> Fuligule morillon N

> Canard colvert abondant N

> Garrot à oeil d'or abondant dans tous les parcs N

> Autour des palombes (niche dans Moscou, nid observe) N

> Faucon crècerelle N

> Faucon Kobez (1 juv en retro migration entre deux immeubles)

> Foulque macroule N???

> Vanneau huppé

> Chevalier guignette (migration de nuit, mais il parait qu'ils nichent dans Moscou) N

> Mouette rieuse N

> Goéland cendre N

> Goéland argente N

> Goéland de la Baltique au passage

> Sterne Pierregarin commune N

> Martinet noir N

> Pigeon biset N

> Pigeon ramier (très rare 1 seul ind observe en 2 mois) N très rare

> Pic épeiche assez commun N

> Hirondelle rustique N

> Hirondelle de fenêtre N

> Bergeronnette grise sur-abondante N

> Gobemouche gris très commun N

> Gobemouche noir nichant dans les parcs N

> Gobemouche nain (1 ind dans les jardins du Kremlin) N RARE

> Merle noir très rare (1 ind en 2 mois) N RARE

> Grive litorne tres commune N

> Grive musicienne N

> Rougegorge familier N

> Rouge-queue a front blanc (rare) N rare

> Rossignol progné (discret mais commun) N

> Fauvette à tête noire N

> Rousserolle des buissons assez commune dans certains parcs N

> Rousserolle verderolle moins commune N

> Pouillot veloce abietinus N

> Pouillot fitis N

> Mésange huppée N

> Mésange noire N

> Mésange bleue N

> Mésange charbonnière N

> Sittelle torchepot europaea assez commune N

> Pie-grièche écorcheur parfois commune dans les parcs N (observée en train de nourrir)

> Etourneau sansonnet N

> Corbeau freux N???

> Corneille mantelée N

> Grand corbeau, il parait, de plus en plus commun N

> Geai des chênes N

> Moineau domestique très commun, inféodé au béton (jamais dans les parcs) N

> Moineau friquet très commun, des qu il y a un arbre, remplace le domestique N

> Pinson des arbres N

> Chardonneret élégant commun N

> Verdier d Europe N

> Tarin des aulnes dans les parcs N , mais population plus importante en hiver  même e centre ville 

> Bouvreuil pivoine N

> Bruant jaune N

Il paraît aussi que le Roselin cramoisi, Bruant des roseaux et Pouillot verdâtre nichent assez souvent dans Moscou (presque chaque année pour le Pouillot verdâtre)"

 

Merci donc à Fabian et à JF Mandelbaum pour avoir fait le travail à ma place !

 

 

14/08/2014

Quand le titre contredit le contenu...

J'ai parlé récemment de l'histoire d'une prétendue attaque d'une brave dame par une corneille. Finalement, on ne sait plus ce qui est vrai et ce qui est faux....

Corneilles_BCh_red-rec.jpg

La preuve qu'il n'y a pas de raison d'avoir peur des groupes de corneilles !

Toujours est-il que cela m'a valu d'être interviewé par Radio Bleu 107.1. Le résultat est plutôt pas mal pour le peu de temps dont disposait la journaliste....voir et écouter en cliquant ici

Comme souvent vous remarquerez que le titre est catastrophiste alors que l'esprit du billet est beaucoup plus raisonnable

10:44 Écrit par Frédéric dans histoires de corneilles | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

12/08/2014

Des touristes ailés

L'été est chez les oiseaux la saison de la dispersion des jeunes après leur émancipation et le mois d'août marque le début des grandes migrations pour les migrateurs transsahariens. Deux raisons qui expliquent la présence ces derniers jours à Paris d'oiseaux inhabituels. Cela a permis à un jardin très récent, le jardin des Grands Moulins ( ou jardin Abbé-Pierre), dans le 13ème, de jouer les vedettes...

Jardin GdMoulin_bocage-red.jpg

Depuis jeudi 9 août en effet une Pie-grièche écorcheur juvénile y séjourne : c'est seulement la 4ème observation de cette espèce dans Paris ( après 1965, 2004 et 2005)! Cet oiseau de bocage trouve dans la moitié nord du jardin un paysage qui lui rappelle son lieu de naissance ! Elle y était encore ce matin 12 août mais semble jouer un peu avec la patience des ornithologues venus à sa recherche : vue jeudi et vendredi, elle n'a pas été retrouvée samedi  matin; dimanche Nicolas Davy a pu la photographier vers 13h alors que d'autres l'avaient cherchée en vain; absente lundi, elle a bien voulu que je la voie ce matin.... Pour une fois que c'est moi qui ai de la chance ! Cela semble indiquer qu'elle fréquente aussi un autre lieu en alternance...

PGE2_Jardin-AbbéPierre_NicolasDavy-rec.jpg

Voici la vedette... photographiée par Nicolas Davy

Ce jardin abrite aussi une zone humide qui possédait une roselière l'an dernier : elle avait accueilli la nidification de la Rousserolle effarvatte. Cette année, la roselière a été arrachée ( pourquoi ?....) mais la cariçaie qui subsiste a attiré cette même semaine pas moins qu' un Phragmite des joncs ( 3ème observation parisienne) et jusqu'à 4 Rousserolles effarvattes (passage migratoire ou naissance locale ?).  

 

Jardin GdMoulin_roselière-red.jpg

La photo date de 2013... y avait encore la roselière !

Comme quoi "il en faut peu pour être heureux "( avec la musique SVP) quand on est migrateur !.... 

03/08/2014

Où l'on reparle des corneilles qui attaquent...

Un article du Parisien (dans son supplément "Le Journal de Paris" ) du 1er aout, copie conforme de celui de Metronews de la même date (en fait c'est surement une seule et même dépêche AFP...), cités par le NouvelObs, annonce que la Mairie de Paris et la Préfecture de Paris ont décidé de classer "nuisibles" les Corneilles de la capitale....

Corneille_UneParisien.jpg

Petite remarque en passant : on ne classe pas un animal "nuisible" comme ça, à la va-vite, sur le coin  d'une table : il faudra attendre 2015 ( le statut est révisé régulièrement) et demander d'abord l'avis de la Commission départementale de la Chasse et de la Faune sauvage et il faudra voir si cela correspond bien à l'une des 3 causes possibles de classement en nuisible :

- dans l’intérêt de la santé et de la sécurité publique

- pour assurer la protection de la faune et de la flore

- pour prévenir des dommages importants aux activités agricoles forestières et aquacoles.

 

On peut penser que c'est le premier point qui sera avancé : le problème mis en avant est constitué par "les violentes attaques subies par des promeneurs, principalement dans le parc de la Cité Universitaire (XIVè)". Une dame aurait vu des corneilles foncer sur elle, la déséquilibrer et continuer à l'attaquer à terre ! Je n'étais pas là et je n'ai donc aucun argument pour mettre en doute la réalité des faits. Il semble évident que la dame a eu la peur de sa vie et les blessures provoquées par sa chute sont surement bien réelles. Mais on ne classe pas nuisible une espèce sur la foi d'un incident, fût-il traumatisant pour sa victime... 

J'ai déjà abordé dans ce blog le cas de ces attaques de passants par des corneilles (cliquer ici ) et vous savez donc qu'il s'agit presque toujours de défense par les parents du nid et de leurs petits. La reproduction étant maintenant terminée, les parcs vont retrouver leur calme habituel sans que les autorités n'aient besoin d'intervenir...

Il restera toutefois un problème : les corneilles se rassemblent dans les parcs parce qu'il y a des gens qui les nourrissent et parce qu'il y a des poubelles faciles à piller. Et c'est sûr que c'est plus difficile à régler comme problème que de classer l'espèce comme nuisible !

J'ai beaucoup parlé dans ce blog des poubelles "Vigipirate", simple sac de plastique transparent qui est facilement déchiré par le bec des corneilles (taper "vigipirate" dans le moteur de recherche de la colonne de droite pour voir les différents billets sur le sujet). La Mairie de Paris a donc lancé il y a quelques années une réflexion sur un type de poubelle qui réponde aux exigences du plan Vigipirate (transparence, non-projection de débris dangereux en cas d'explosion) tout en limitant les possibilités de déchirer le sac-poubelle. Le modèle retenu est installé progressivement depuis l'an dernier et je suis incapable de tirer le bilan de son efficacité. J'aurais tendance à être sceptique, pour avoir vu des corneilles déchirer le sac, mais peut-être le font-elles moins qu'avant...

Corneille-poublle_red-rec.jpg

Voici le nouveau type de poubelle... et la réaction des corneilles !

 

Une petite remarque : ces troupes de corneilles qui contribuent au sentiment de crainte des parisiens ( ah, combien de fois aura-t-on cité Hitchcock et son film !....), n'ont jamais attaqué personne ! Ce sont des attroupements de corneilles non-reproductrices et on a déjà dit que les attaques sont provoquées par la défense du territoire ou des jeunes des individus nicheurs... Ce sont donc des problèmes qui n'ont rien à voir !