23/04/2014

Un héron admis à Normal'Sup !

J'avais raconté il y a quelques années (voir le billet "Le héron des bassins") l'histoire de ce héron qui avait découvert que le bassin minuscule présent dans une cour d'immeuble près du Val de Grâce (75005) contenait des poissons, d'autant plus faciles à capturer que l'eau était claire et qu'il n'y avait pas d'abri. 

A une centaine de mètres de là, quelques années plus tard, un autre (ou le même...) a décidé qu'il n'y avait aucune raison que ce haut lieu de l'intelligence française qu'est l'Ecole Normale Supérieure de la rue d'Ulm soit interdit aux oiseaux "au long bec, emmanché d'un long cou" ! On y trouve en effet une cour, avec un bassin ...

HéronUlm_cour-Ernest.jpg

photo Marie-José Leroy

Dans ce bassin il y a des poissons... mais pas n'importe quels poissons : les Ernests ! Ils tirent leur surnom, selon les sources, du prénom d'un ancien directeur de l'Ecole ou de l'historien Ernest Lavisse. Ce sont en tout cas des éléments suffisamment importants pour qu'on ait donné leur nom à des entretiens tout ce qu'il y a de sérieux organisés à l'ENS (http://www.les-ernest.fr/)

Donc voilà notre héron entré à Normal'Sup, ou plutôt posé dans la cour aux Ernests, comme tout normalien qui se respecte dès qu'il fait beau...

HéronUlm_bassin (1).jpg

photo Marie-José Leroy

  Le voici donc en position de réflexion, analysant le grave problème de son estomac : être à moitié plein ou rester complètement vide ? Après avoir examiné de près la situation, il a considéré qu'il n'avait aucune chance s'il restait sur le bord : il a donc essayé une meilleure place...

HéronUlm_bassin (2).jpg

photo Marie-José Leroy

Mais là c'est l'atterrissage qui s'est révélé délicat. Il a cependant réussi et en a profité pour... prendre une douche ! Ensuite il a utilisé la technique du plongeon pour capturer un des Ernests. C'est bien la preuve que roupiller, pardon réfléchir, au soleil de la cour aux Ernests rend intelligent !

Merci à Marie-José Leroy pour les informations et les photos !

Commentaires

Surprenant et amusant !
Reste-t-il une thurne, pour loger pareil héron ?
(en hommage à un archicube, mon maître de la Comtesse)

Écrit par : Gilles Merlin | 24/04/2014

Répondre à ce commentaire

Ah ouais.... c'est tout de ton cru ?....;-)

Écrit par : Frédéric Malher | 24/04/2014

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.