22/03/2014

Autre migration de grues au-dessus d'une ville

J'ai raconté récemment que des grues étaient passées au-dessus de Paris ( et de toute l'Île de France ) le 24 février dernier.

J'ai reçu depuis d'autres photos venant cette fois-ci d'Algérie, plus précisément d'Annaba ( ex-Bône), dans le N-Est du pays, près de la mer. 

Grues Annaba_red1.jpg

Les photos sont d'Imed Djemadi, qui travaille sur les oiseaux de la ville. 

Ces grues viennent des Hauts-Plateaux, principalement du secteur d'Oum-el-Bouaghi au SE de Constantine et elles vont rejoindre la voie italienne qui les mènera, par la Hongrie, vers le N-Est de l'Europe.

Grues Annaba-red-retaillé2.jpg

Les grues ne voyagent en effet pas sur un front très large comme les hirondelles par exemple. Elles se concentrent en voies migratoires assez précises : celle qui concerne la France va du Pays Basque au Luxembourg en passant par les Landes le centre de la France, le lac du Der et la Lorraine. Une autre voie nouvelle se crée en ce moment reliant la Camargue, la Suisse et le sud de l'Allemagne pour aller plus au nord. Celle qui passe par Annaba traverse une largeur non négligeable de Méditerranée alors que la voie venant du Nil longe la côté du Proche-Orient pour passer au-dessus de la Turquie vers la Russie.

Au cours de ces trajets, les grues font attention à ne pas survoler de mer, du moins le moins possible. En revanche, elles survolent les villes sans s'en soucier...

Commentaires

Je pensais que les grues survolaient mers et terres sans aucune différence, mais on peut aisément comprendre qu'elles préfèrent éviter les longs vols au dessus de l'eau.

Écrit par : city | 11/06/2014

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.