25/02/2014

Ca migre au-dessus de Paris !

Hier 24 février 2014 a été une superbe journée pour les migrations de Grues en Île de France : des milliers d'oiseaux ont traversé le ciel francilien en provenance du sud-est (près de 3000 comptées depuis une butte de l'est de la région, ce qui est peu par rapport aux 60 000 grues qui sont passées dans la même journée en Brenne !....). Il y en a eu dans toute la région parisienne, mais plus dans la moitié sud-est de la région.

Grue grand vol red.jpg

Ces grues passaient au-dessus du Der et non en région parisienne...

Paris n'a pas été privé de ces passages puisqu'au moins 14 vols ont été notés, surtout la nuit, mais certains vols ont été notés de jour comme la centaine qui est passée vers 12h30 au-dessus de l'Hotel Matignon (merci à Cécile Lazaro pour l'information !).

On peut faire deux remarques : - hasard ou début d'une tendance, cela fait 2 années de suite que des vols importants sont observés au-dessus de l'Île de France au printemps, alors que les voies habituelles de ces oiseaux passent plutôt 150 km plus à l'est, au-dessus du lac du Der

                                           - l'an dernier le passage spectaculaire avait eu lieu les 4 et 5 mars. Cette année, les grues ont 8 jours d'avance.

Grue red.JPG

L'avantage du Der, c'est que les Grues volent plus bas qu'à Paris !...

Mais  ce ne sont pas les seuls oiseaux qui sont passés en migration spectaculaire au-dessus de Paris ces derniers jours...

Migration d'Oies_22fev2014-rue VdTemple1.jpg

Bon, d'accord... mais qu'est ce qui prouve que ce superbe vol d'oies sauvages (probablement cendrées si on ne tient compte que de la fréquence de l'espèce...) n'a pas été pris aussi au Der ou en baie de Somme ?... Jacqueline Lejeune, une de mes fournisseuses régulières de photos et d'observations m'en a donc envoyé une plus probante...

Migration d'Oies _22 février 2014-rueVduTemple-recadrée-red.jpg

 Oui, elle est moins jolie que la précédente, mais là on voit bien qu'on est en ville... plus précisément rue Vieille du Temple samedi 22 février !

Je l'ai déjà dit, du point de vue des migrateurs au long cours, Paris n'est qu'un point dans la France qu'ils traversent sans trop s'occuper de ce qu"il y a sous eux ! C'est pourquoi on peut voir (et on a vu....) à peu près n'importe quoi en migration au-dessus de Paris ! J'ai signalé en leur temps, le Circaète, la Spatule, les Grandes Aigrettes, la Cigogne noire et tant d'autres quand ils ont été observés (voir les billets de la catégorie "Les saisons à Paris" dans la colonne de droite).

Alors, ne dormez que d'une oreille et ne laissez jamais vos jumelles très loin de vous, même en ville !

Les commentaires sont fermés.