07/07/2013

L'horrible carnassier fond devant les poussins...

Je dois l'idée et les photos de ce billet à Frédéric Luc qui suit fidèlement les poules d'eau de Bercy. Qu'il en soit remercié !

La question est sérieuse : comme beaucoup d'espèces exotiques réussissant à vivre en liberté, on qualifie souvent la Tortue de Floride d'invasive. La définition d'invasive nécessite l'origine exotique, l'introduction ( volontaire ou non) par l'Homme, la reproduction en liberté sans aide humaine, les effectifs en croissance importante et les dommages causés au milieu naturel.

La Tortue de Floride remplit-elle ces 5 conditions ?

- d'origine exotique.... c'est évident !

- l'introduction humaine... tout aussi évident ! On achète une toute petite tortue à son gamin pour lui faire plaisir mais quand l'animal grandit ( on en voit dont la carapace dépasse les 30 cm ...), on se dit hypocritement qu'elle serait mieux en liberté... et hop ! dans l'étang le plus proche... Depuis quelques années, l'importation en est interdite en Europe.

- la reproduction en liberté : la température externe étant importante, on doutait de la possibilité de l'espèce de se reproduire au nord de la Loire.... et on a trouvé des cas de reproduction à St Quentin en Yvelines ! Reste à savoir si ça va donner des mâles et des femelles, car le sexe des embryons dépend de la température d'incubation : s'il fait trop frais ( moins de 26°) , ça ne donne que des mâles... donc la population ne pourra se développer

- je n'ai pas trouvé de chiffres sur la courbe des effectifs, mais on peut supposer que, s'il y a augmentation (assez évidente....) , elle n'est pas due à la reproduction mais aux lâchers d'animaux domestiques. Et ça peut vivre 50 ans !

- l'espèce est-elle dangereuse pour l'environnement ? Je manque totalement de compétences sur la question de la concurrence avec la Cistude, dont il semble plaisible que ce soit un danger important pour une espèce déjà menacée par d'autres menaces. On met aussi en avant la carnivorie ( ce mot n'existe pas ?... ben désormais, si !) de l'animal qui pourrait manger des jeunes canards, poules d'au ou grèbes...

Sur le régime alimentaire, j'ai trouvé en fait : "Les tortues de Floride sont des reptiles opportunistes à tendance carnivore. Dans leur milieu naturel, elles vont pouvoir manger des poissons, des crustacés, des insectes
Adultes, elles peuvent avaler jusqu’à 35% de végétaux, contre 10 % pour les juvéniles." (http://www.closdelolivier.be/Wauty/tortue%20de%20Floride.... ). Ce n'est déjà pas la présentation d'un monstre sanguinaire...;-)

On en arrive aux photos : j'avais toujours été frappé par le manque de preuves directes de capture de jeunes oiseaux par les tortues de Floride.... j'ai compris pourquoi !

Frédéric Luc a donc assisté à ces scènes assez surprenantes...

Poule-d-eau_Bercy_Tortue_FredLuc (4).JPG

J'ai trouvé un siège sympa pour prendre mon bain de soleil !

 

Poule-d-eau_Bercy_Tortue_FredLuc (5).JPG

Ben, qu'est ce que tu fais là-dessus ? Veux tu descendre tout de suite !....

 

Poule-d-eau_Bercy_Tortue_FredLuc (6).JPG

.... que j'm'y mette ! Le paysage est plus joli de là-haut...

 

On a donc un peu de mal à penser que la Tortue de Floride soit un prédateur important de jeunes oiseaux d'eau... Cela ne signifie pas que l'espèce ne pose pas de problème dans la Nature : il semble bien qu'elle consomme beaucoup d'amphibiens  et il faut continuer à dire :

"Ne relâchez pas vos tortues dans la Nature !" 

 

Commentaires

Juste pour information, beaucoup de tortues aquatiques changent de régime alimentaire avec l'âge. Et la floride en fait partie. Elle devient végétarienne. Donc rien d'anormal a ce que cette tortue d'un certain age vu ça taille remarquable ne s'attaquent pas aux poussins.
Le coté "La tortue de floride mange des poussins!" c'est juste pour la rendre un peu plus désagréable et jouer sur l'affect. Mais ça reste vrai. Et on est bien loin de la tortue serpentine qu'on commence à retrouver dans la nature, qui elle s'en prends à tout ce qui passe à porté de bec.
Mais même en étant végétarienne... Elle déséquilibre son milieu en y pullulant. Il faut comparer les chiffres de maturité sexuelle, le nombre d'oeufs, de ponte par an, de résistance aux parasites et maladie, les exigences en matière de terrain favorable à la ponte et donc de distance parcourue depuis les lieux de vie. Pour se rendre compte que notre Cistude d'Europe est bien mal barrée par rapport à sa cousine du nouveau monde!

Écrit par : Nicolas | 07/07/2013

Répondre à ce commentaire

Je suis bien d'accord que ces tortues sont un vrai problème. Cependant je n'ai jamais vu de témoignages directs de cas de prédation de canetons ou poussins par des tortues de Floride. C'est d'ailleurs logique : elles sont carnivores quand elles sont jeunes, donc petites, sans doute trop petites pour s'attaquer aux oiseaux. En revanche, elles font semble-t-il des dégats sur les amphibiens plus à leur taille...

Écrit par : Frédéric Malher | 07/07/2013

Répondre à ce commentaire

J'ai pareil chez moi, à Enghien le bains, près de Paris, et effectivement ça pullule. Mon père est prof de voile sur le lac de cette ville et est passionné des oiseaux lui aussi mais a quand même constaté (très peu mais bon) la prédation des oisillons par les tortues. Donc c'est quand même un peu fondé les accusations sur ces tortues.

Écrit par : titi des oiseaux | 14/07/2013

Répondre à ce commentaire

Je suis preneur d'observations précises (date, heure, lieu, espèces en cause, déroulement des faits, capture observée ou bien consommation d'animal mort, etc.) car je n'ai jamais trouvé de témoignage précis (sans avoir beaucoup cherché, je le reconnais) mais plutot des craintes que cela soit possible....

Écrit par : Frédéric Malher | 14/07/2013

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.