28/05/2013

Trempe ton pain, Marie....

V'là que je m'autoplagie...J'ai déjà dû utiliser ce titre pour évoquer le même comportement original de la corneille. Aujourd'hui, c'est à propos d'une scène observée dimanche dernier devant le Conservatoire National de Musique ( Paris 19è).

Quand une corneille trouve du pain un peu sec....

Corneille-Conservatoire1.jpg

....elle le trempe dans l'eau....

Corneille-Conservatoire2.jpg

... ce qui le ramollit et lui permet de le déguster !

Corneille-Conservatoire3.jpg

Sa copine (voir la 1ère photo) a dû trouver ça intelligent et a voulu l'appliquer....

Corneille-Conservatoire4.jpg

 ... avec ce que j'ai d'abord pris pour un rince-doigt distribué dans les restaurants quand on est obligé de manger avec les doigts !

Corneille-Conservatoire5.jpg

 Elle va donc le tremper dans l'eau....

Corneille-Conservatoire6.jpg

... le déchiquète soigneusement (en le tenant fermement avec une patte)...

Corneille-Conservatoire7.jpg

 ... et en déguste le contenu ! Mais qu'est-ce que c'était donc ?

Corneille-Conservatoire8.jpg

Le "restaurant" qui distribue ça est effectivement juste en face ! 

 

Commentaires

Rien n'est plus malin qu'une corneille, si ce n'est une autre corneille !

Écrit par : Gautier Barbe | 29/05/2013

Répondre à ce commentaire

.... sauf que dans le cas présent, le trempage n'aura pas eu une grande efficacité sur la facilité à décortiquer le sachet de sauce !

Écrit par : Frédéric Malher | 29/05/2013

Répondre à ce commentaire

Et oui... Cette corneille s'est compliquée la vie au final :)

Écrit par : Gautier Barbe | 29/05/2013

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.