17/05/2013

Cherchez la cane !

Aujourd’hui encore, un billet de fainéant !...

J’utilise sans vergogne des photos que je n’ai pas prises, pour faire suite au billet précédent sur les canards qui nichent un peu n’importe où en ville. Les exemples d’aujourd’hui m’ont été envoyés par François Legendre à l’occasion d’un de ces retours en banlieue de Melun, mais c'est son papa René qui les a prises, et de Philippe Maintigneux dont vous verrez qu’il s’active à Paris….

Les colverts, on l’a vu, peuvent choisir des endroits originaux, parfois en hauteur, pour construire leur nid… En tout cas, il faut oublier l’idée du canard qui niche dans les roseaux au bord de l’eau ! En général, la femelle s’en éloigne pour choisir l’endroit où elle va construire son nid ! D’ailleurs, si vous êtes observateurs, vous aurez noté qu’on ne voit quasiment que des mâles en ce moment sur les pièces d’eau : les femelles couvent ….

 

Colvert-nidif-RPoint1.jpg

C’est la période où on comprend l’intérêt de la couleur terne de la femelle alors que les mâles ont de belles couleurs bien visibles : essayez de trouver une femelle colvert sur son nid est souvent une prouesse…. vous la voyez sur la photo ci-dessus ?

Et pourtant elle est bien là, en plein milieu de ce rond-point de l’agglomération de Melun…. Allez, je vous aide !

 

Colvert-nidif-RPoint2.jpg

Vous voyez que c’est efficace…

Et ici, dans ce bac à fleurs, toujours près de Melun, vous la voyez ?

 

Colvert-nidif-jardinière1.jpg

Elle fait sa grande timide, derrière ces quelques fleurs… ;-)

 

Colvert-nidif-jardinière2.jpg

Là, maintenant, vous la voyez mieux ? Même pas peur de vous, n’est ce pas ?

 

Colvert-nidif-jardinière3.jpg

Et pendant ce temps-là, ces messieurs font du tourisme…. où croyez-vous qu’ils se rendent dans leur tenue d’apparat ?....

 

Colvert-pantheon_PhMaintigneux.jpg

 

Au Panthéon, en toute simplicité….

 

Colvert-pantheon_PhMaintigneux1.jpg

« Aux grands anes la Patrie reconnaissante » ?

Qu’est ce que viennent faire les ânes dans ce billet ?....mais non, j’ai bien écrit « ane », l’ancien nom du canard (du latin « anas »), ce qui m’a permis de faire ce saut de la cane à l’ane…. ;-)

Les 5 premières photos sont de René Legendre et les 2 dernières de Philippe Maintigneux, merci à eux !

 

Les commentaires sont fermés.