20/08/2012

Une histoire de transhumance...

Il y a quelques jours, arrivant au parc de la Courneuve (93) vers 8h, j'avais compté 40 Bernaches sur l'eau mais j'avais eu la surprise d'en voir arriver 32 autres en vol de la direction de la grande pelouse centrale, sans savoir si c'était leur origine... Ce matin j'y étais plus tôt et j'ai tout compris !

A mon arrivée sur le Grand Lac, aucune Bernache.... Des cris m'attirent finalement vers la pelouse centrale et j'assiste à ce curieux défilé

Transhumance1.jpg

 D'où viennent-elles ?... Des retardataires me montrent que....

Transhumance2.jpg

...c'était la zone en prairie non fauchée du fond de la photo qui les avaient attirées, leur pâturage en quelque sorte !

Les retardataires se dépêchent de rejoindre le reste de la troupe (les dernières arriveront même en vol...)

Transhumance31.jpg

Stop ! On arrive à la route de ceinture de la pelouse....

Transhumance3.jpg

Il faut faire attention aux véhicules qui peuvent passer !

Transhumance 4.jpg

Ce péril enfin franchi, tout le monde peut rejoindre l'eau , à grand renfort de bavardages et de réflexions à haute voix sur cette canicule qui est vraiment insupportable et le plaisir qu'on va avoir à retrouver un peu de raicheur dans l'eau du Grand Lac et tout et tout.... 

Transhumance5.jpg

Vous remarquerez au passage qu'on comprend mieux pourquoi certains militaires ont choisi le "pas de l'oie" pour défiler.....;-)

 

15/08/2012

Printemps 2012

 

Le total des espèces observées dans Paris intra-muros en ce printemps 2012, si bizarre avec son début trop sec et sa fin trop mouillée, a atteint 96, soit un peu plus que l’an dernier (90).

 

Comme d’habitude on y a vu les derniers hivernants remonter vers le nord :

Grand cormoran :   encore des vols migratoires les 26 et 28/3

Grue cendrée :   un vol de 20 le 27/3

Mouette rieuse :   comme d’habitude, elles deviennent très peu fréquente après le 15/3

Pluvier doré : 21 au-dessus du jardin du Luxembourg le 3/3 et 1 tête trouvée sous la tour de laCPCU le 12/3, reste du repas d’un des 2 pèlerins « propriétaires » des lieux !

 

Pluvier_doré-tête_CPCU15è12mars12.jpg

Un peu gore, mais c'est un document ! (photo Y.Gestraud)

Vanneau huppé : 1 au-dessus du Luxembourg le 3/3

Bécasse des bois :  5 observations  jusqu’au 20/3 ( 2 mortes)

Bécassine des marais : 1 posée sur un bassin du Jardin des Plantes  le 7/3 !

Alouette des champs :  passages début mars

Pipit farlouse : 3 observations en avril ( dernier 20/4)

Grive mauvis :   quelques passages jusqu’au 27/3

Linotte mélodieuse : un vol au Père-Lachaise le 20/4, 1 rue de Grenelle le 3/5

Tarin des aulnes : 4 le 22/3

 

 

On a attendu avec impatience les migrateurs de retour de leur zone d’hivernage :

 Cigogne blanche :   1 vue depuis le cimetière de Bagneux se dirigeant vers Paris le 16/3 

 Cigogne noire : 1 le 20/3 (1ère parisienne)

Cigogne_noire_20mars2012.jpg

 D'accord, elle n'est pas bien grosse, mais c'est celle de l'observation ! (ph. Y.Gestraud) 

Balbuzard pêcheur : 1 le 14/4

 Milan royal : 1 le 6/3

 Milan noir 1 le 21/3

 Buse variable :   1 les 14/3, 28/3, 13/4

 Bondrée apivore : 1 le 8/5

 Faucon hobereau :   1 les 26/4 , 6 et 8/5

 Caille des blés : 1 chante en vol nocturne le 28/5

 Petit gravelot : 1 le 22/4 sur le bord de la Seine

 Courlis corlieu : 1 obs probable le 9/4 et certaine le 18/4 (1ère parisienne)

 Chevalier guignette :   4 obs du 8 au 23 mai: 

 Sterne pierre-garin :  1ère le 15/4

 Martinet noir :  1er le 11/4 ( avant la 1ère Hirondelle de fenêtre…)

 Guêpier d’Europe : 1 le 8/5 à La Villette

 Torcol d’Europe 1 le 30/4 au cimetière de la Villette ( 3ème parisienne)

 Bergeronnette printanière :   1 le 30/4

 Pipit des arbres : 1 le 14/4

 Hirondelle rustique : 1ère  le 12/3,   120 en 1/2h en vol W le 28/4 ! A sans doute niché sq Lamartine et peut-être ailleurs dans le 16ème arrdt

 

HirRus_juv_Messy_retaillée.jpg

Ces 2 jeunes ne sont pas nés à Paris, mais on pense qu'il y en a eu aussi à Paris !

 

Hirondelle de fenêtre : 1ères le 14/4

 Tarier des prés : 1 le 30/4

 Traquet motteux :: 4 le 30/4 et 1 le 6/5

 Pouillot véloce :  un individu de la ssp. tristis au Jardin des Plantes du 26/3 au 3/4 (après 2 autres en hiver !)

 Pouillot fitis : du 30/3 au 12/4 et 2 chanteur debut mai ( Roquette et Tuileries) autres ?

 Pouillot de Bonelli : 1 le 12/4 aux Buttes-Chaumont  (1ère obs depuis 1994 !)

 Fauvette à tête noire : 1ers retours à partir du 15/3

 Fauvette grisette :   regulière friche Poniatowski à partir du 30/4   et vue en3 endroits les 8, 13, 17 et 23/5: 

 Hypolaïs polyglotte :   à partir du 1/5 friche Ponia et en 6 endroits jusqu’au 27/5

 Rousserolle effarvatte :  observée les 8,10 et 12/5

 Gobemouche noir  2 le 30/4

 Gobemouche gris : 1er le 5/5 ( 5 endroits) jusqu’au 24/5

 

 On a plus de mal à préciser dans laquelle des 2 catégories précédentes placer les espèces suivante : erratisme ou balade touristique ?

 

Canard chipeau : 1 mâle a séjourné au Musée du quai Branly jusqu’au 1/4

 Foulque macroule :  1 à Montsouris le 13/3

 Mouette mélanocéphale :1 au Luxembourg le 2/3 et aux Tuileries le 15/3

 

 

 On peut aussi essayer de préciser le statut de nicheur de quelques espèces

 

Epervier d’Europe :   a niché au Père-Lachaise, à la BNF, à Montmartre (dans une courette !),aux Buttes-Chaumont et peut-être ailleurs

 Faucon pèlerin :  le couple fixé sur la cheminée de la CPCU n’a pas niché, celui d’Ivry a échoué mais a prouvcé qu’il pouvait aller loin ( jusqu’à la porte de Bagnolet) et un ind nordique a séjourné aux Olympiades du 30/3 au 29/4 pendant que la femelle immature des Orgues de Flandre y est restée jusqu’au 19/3. Tout cela explique que des pèlerins ont été vus unpeu partout dans Paris ( 6 endroits supplémentaires) .  

 Goéland argenté : il existe des colonies certaines ou probables ( jamais plus de quelques couples dans le Marais, près de l’hopital Necker, vers Michel Bizot (5-6c), au MNHN (3c), dans le secteur Buttes-Chaumont-Pyrénées ( dt 1 couple mixte),place Felix Eboué, Pte Vincennes, rue de Rennes, peut-être à proximité du parc Montsouris

 Goéland leucophée :   1 couple mixte probable dans le secteur Buttes-Chaumont / Pyrénées, un couple au MNHN et peut-être dans le secteur M.Bizot ( 12è)

 

Goélands arg et leuco BC-red.jpg

Le couple mixte leuco x argenté habitué des Buttes-Chaumont... où niche-t-il ?

 

 

Goéland brun : un couple mixte et un couple pur dans le marais, et peut-être près de Necker ainsi que dans le 6ème arrdt.

 Tourterelle turque : à part villa Montmorency dans le 16ème, il n’y a que des observations isolées difficiles à interpréter (Jardin des Plantes, La Villette, Convention et porte Bercy: )

 Chouette hulotte :  des chanteurs entendus au Luxembourg et musée Rodin et des cris de jeunes dans le 19ème arrdt

 Martin-pêcheur d’Europe : 2 obs en mai sur la Seine, une en plein centre, l’autre à la limite d’Issy

 Perruche à collier :  à part les 2 sites de nidification prouvée ( Luxembourg et Montsouris), observé dans plusieurs endroits dont un vol de 40 ind av Maine le 24/4 !

 Pic épeichette :  seuls endroits ayant fourni plusieurs observations : Père-Lachaise, sq de Choisy, Luxembourg, et l’ensemble Jardin des Plantes-Pitié-Salpétrière…. c’est peu ! 

 Pic épeiche :   un couple établi au P-L et 3 obs isolées (Pitié, Jardin des Plantes et Buttes-Chaumont) ; un jeune observé fin mai était probablement né dans le parc de l’OCDE (16è)  

 Pic vert : a niché au parc Montsouris ( mais 2 jeunes ont été tués sans doute par des corneilles). 3 obs dans le 7ème arrdt, 5 au Luxembourg, 2 à Bercy et 1 dans le 12è

 

PVert x Etourneau_combat (4).jpg

Le Pic vert du parc Montsouris a fort à faire pour défendre son nid contre les convoitises d'un étourneau ( ph. Y.Gestraud)

 

Grive draine :   1 couple installé au Père-Lachaise, mais jusqu’au 17/4 seulement, 1 construction sans suite dans le 20è et une observation à la Cité U

 Roitelet à triple-bandeau :   assez fréquent en mars, on ne l’a vu après le 15/4 qu’au Père-Lachaise (le 29/4) et aux B-Chaumont (nicheur certain)

 Mésange huppée : 2 sites de nidification certaine : sq de Choisy et Butte du Chapeau-Rouge (19è), des observations dans le secteur Croulebarbe, aux Buttes-Chaumont, parc Montsouris, Père-Lachaise et dans un square pte de Vanves

 Mésange nonnette :  3 observations isolées : Vallée suisse 16/3, JdP 30/3, Montsouris 6/5

 Sittelle torchepot :  observée seulement au jardin du Luxembourg et aux Buttes-Chaumont : c’est très inquiétant !

 Choucas des tours :  uniquement des observations isolées : un couple à Notre-Dame les 11 et 13/3, 4 obs en mars dans le secteur porte de Vincennes / Bel-Air, 1 au Père-Lachaise le 15/3 et ND des Champs le 2/4  

 Serin cini : 4 lieux occupés en mai : Buttes-Chaumont, Cité U, friches de la Sernam et Poniatowski en mai, pte Asnière en avril, plusieurs endroits en mars ( passage)

 Bruant zizi : 2 observation fin avril - début mai en bordure du bois Vincennes

 

 Quelques données de reproduction

 Canard colvert : 1ère éclosion notée le 2/3 au sq du Temple mais 1 seul survivant sur les 3 premières couvées, soit 32 pull

 Gallinule poule-d’eau : 2 femelles ont couvé 10 œufs dans le même nid aux Buttes-Chaumont !

 

19:34 Écrit par Frédéric dans Les saisons à Paris | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

14/08/2012

L'hiver 2011-2012

 

Le nombre d’espèces observées dans Paris intra-muros entre le 1/12/11 et le 29/2/12 est resté équivalent à celui de l’an dernier ( 72 contre 71) malgré une météo très particulière : douceur incroyable jusqu’en janvier ( 10-12° dans la journée et très peu de nuits de gel) puis 15 jours de vague de froid avec des nuits autour de -10° début février.

 

La fin des passages ou les erratiques hivernaux se sont montrés comme d’habitude en décembre

+ Oie sp : 20 le 5/12, 8 le 20/12

+Garrot à œil d’or : l’immature du canal St Martin a fini son séjour juste après le 2/12

+Tarin des aulnes : le 8/12 à Montsouris

 

 A la différence du lac de Créteil (voir http://lesoiseauxenville.skynetblogs.be/archive/2012/02/23/un-lac-urbain.html ), la vague de froid a apporté relativement peu d’hivernants inhabituels sur la Seine et les canaux :

+Grèbe huppé : 3  observations d’un ind. à l’est du pont de Tolbiac du 12 au 17/2

+Canard chipeau : 1 allée des Cygnes le 10/2  

+Foulque macroule : 1 ind vu sur la Seine ou à proximité du 10 au 20/2

+Mouette mélanocéphale : 2 observations sur le canal St Martin et la Seine les 2 et 5/2

 

Mouette mélano Istanbul rognée.jpg

Celle-ci n'est pas parisienne, mais stambouliote et en plumage nuptiale....

Même les passereaux sont concernés :

+Linotte mélodieuse : un groupe de 20 posées Poterne des Peupliers le 9/2

 

 Pour certaines espèces, on a vu d’abord les passages normaux, plus un afflux pendant la vague de froid :

+Goéland cendré :1 individu à La Villette les 23 et 27/12 et 1 vu aux Tuileries et à Bel-Air le 7/2  

+Bécasse des bois :  3 observations ( 3 cadavres…) les 5 et 9/12 puis 2 observations ( en vie…) au Jardin des Plantes les 8 et 9/2, ainsi que pte de Bagnolet le 7/2

+Grive mauvis : après les passages classiques, l’afflux de février a culminé avec une troupe de 80 au Père-Lachaise

 

Inversement, une espèce a été vue pendant la vague de froid et l’erratisme qui a suivi :

+Grive litorne : 10 au Père-Lachaise et 1 aux Tuileries le 12/2 et 2 pte Orléans le 29/2 ( en vol S !)

 

 Les hivernants ont essayé de survivre à cette vague de froid, tous n’y ont pas réussi…

+Epervier d’Europe : a été observé sur plus de 20 sites un peu partout dans Paris

+Faucon pèlerin : cet hiver, il y avait 1 couple dans Paris (CPCU) et 3 couples autour ( Défense, pte de Bagnolet et Ivry) plus une femelle immature qui a hiverné sur un immeuble du 19ème arrdt jusqu’à fin février…. ce qui explique les observations effectuées un peu partout dans Paris : sq. de Choisy, Bercy, villa Bel-Air, Tuileries, pl. Blanche …

+Rougequeue noir : hiverne habituellement dans Paris ( cimetière Montpoarnasse et Père-Lachaise en particulier), il a été vu pendant ou juste après la vague de froid au moins en 3 endroits

+Pouillot véloce  : hiverne habituellement dans Paris, quelques-uns ont survécu à la vague de froid , au Père-Lachaise par exemple mais apparemment pas au parc de la Villette. A signaler les observations de la ssp. tristis dans la cour de Naturparif ( !) du 10 au 20/2 et une obs au parc A.Citroen le 20/2  

+Fauvette à tête noire : une seule observation : Jardin des Plantes le 12/1

+Mésange noire : 2 observations : 2 ind le 11/12 Pte Reuilly et 1 à Montsouris le 8/1

+Pinson du Nord : 1 au Père-Lachaise le 30/12

 

Chardo réduit.JPG

Pour ceux qui ne connaissent pas le fruit en forme d'Oursin du Liquidambar, voici l'oiseau et le fruit photographiés rue Goubet (19ème arrdt)

+Chardonneret élégant : semble inféodé au Liquidambar (= Copalme) pour se nourrir en hiver : c’est en particulier le cas rue Goubet (19ème), à La Villette et au port de l’Arsenal (24/1) ; observé aussi à Bercy en janvier

+Serin cini : 1 chante au Zenith 10/1 mais aucune observation en février

 

 

D’autres observations sont intéressantes car elles peuvent annoncer de futures reproductions, mais attention : certaines espèces se dispersent beaucoup en hiver…

+Canard mandarin : le mâle des Buttes-Chaumont est vu le 12/1 à la Villette

+Goéland brun : absent en automne il est rare en hiver (5 observations sur la Seine - entre Austerlitz et N-Dame - et aux Buttes-Chaumont )

+Chouette hulotte : a chanté au Jardin du Luxembourg le 17/1

+Tourterelle turque : 3 sites d’observation : 1 ind. rue C.Bernard (75005), un couple à la Poterne des Peupliers et 1 ind. aux Archives Nationales (un secteur régulièrement fréquenté)

+Perruche à collier : en plus de Montsouris,  vue au sq Choisy, Cité Fleurie, Val de Grâce, Père-Lachaise,  régulièrement au Jardin des Plantes et au Jardin du Luxembourg ( avec comportement reproducteur, 2ème site parisien !)

+Pic épeichette :  régulière à Montsouris, au Jardin des Plantes et au Père-Lachaise, l’espèce a aussi été notée aux Buttes-Chaumont, au Luxembourg et au parc G.Brassens 

+Pic épeiche : régulier à Montsouris, il a aussi été observé au Jardin des Plantes et à la cité Fleurie (13è) 

 

Pics.jpg

Voilà pour apprendre à distinguer les 2 espèces... merci qui ? Yves Gestraud, bien sûr !

+ Pic mar : encore 3 observations aux Buttes-Chaumont ( 1 chaque mois…)

+Pic vert  : permanent à Montsouris, il a été vu 3 fois à Bercy ( une première !) ainsi qu‘au Père-Lachaise et dans le secteur Reuilly-Diderot

+Mésange nonnette : sans doute 2 couples permanents à Montsouris, elle a aussi été vue au Père-Lachaise en décembre

+Mésange huppée : en plus des sites habituels ( Jardin des Plantes, Buttes-Chaumont, Montsouris, Butte du Chapeau Rouge), l’espèce a été notée au Père-Lachaise, au parc G.Brassens et au sq R.Le Gall(13è)

+Choucas des tours  2 ensemble sur l’île de la Cité les 15 et 16/1… les seuls ?

 

Les premiers signes de la migration prénuptiale ont été notés fin février :

+Buse variable : 1 le 21/2

+Vanneau huppé  le 27/2, 2 vols (250+ au total dont un peut-être vu à 2 endroits : Luxembourg et hop.St Louis)

+Alouette des champs : les premières migratrices le 27/2

+Corbeau freux : 2 le 29/2

 

 Et enfin, signe que le printemps est proche…

 

 +Merle noir   une femelle construit le 26/1

+Mésange à longue queue : construit le 14/2 au Luxembourg (le lendemain du dégel !)

 

17:51 Écrit par Frédéric dans Les saisons à Paris | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

13/08/2012

L'automne 2011 à Paris

Avec beaucoup de retard je reprends mes résumés saisonniers...

 

L’automne 2011 a amené devant les jumelles des ornithos parisiens 83 espèces d’oiseaux ( + 5 exotiques échappées).

Comme d’habitude les plus spectaculaires ont été les migrateurs qui survolent Paris : une mention spéciale au passage de grues du 13/11, aux passages de plusieurs vols de vanneaux ( accompagnés une fois de Pluviers dorés !), de 3 Milans royaux et si les cigognes n’ont pas été vues dans Paris , elles ont été vues 2 fois à la Défense !

 

[ pour le détail des observations, dont le nom des observateurs, se reporter à mon blog « Ornithologie parisienne » ]

 

 

Héron cendré   : en plus des habitués de nos parcs, 14 en vol Sud le 16/9 à la République

Milan royal   : observé 2 fois ( 16/10 et 29/10) dans le 10ème arrdt et le 17/10 Port-Royal

Busard roseaux   : 1 le  3/9 au-dessus du 10ème arrdt

Buse variable :  1 dans le 16è le 14/11

Faucon hobereau   : 1 le  6/9 aux Tuileries, le  11/9 au pont de l’ Alma et le même jour à la Villette

Grue cendrée : un vol de 16 le 9/11 survolent la pte Orléans (voir la photo…) et des centaines(largement plus de 500 !) en plusieurs vols le 13/11 entre 17h à 18h

 

Grues_9nov11_Pte_d'Orléans1.jpg

Celles du 9/11 photographiées par Yves Gestraud

Vanneau huppé : un vol de 70 le 31/10, 5 vols ( 500 au total) le 5/11,un totzl de 120 le 6/11 et 83 le 19/11 au-dessus du 10ème arrdt

Pluvier doré : un vol de 9 le 5/11 avec les vanneaux

Alouette lulu :  qq-unes survolent le 10ème arrdt le29/10  avec de nombreuses  alouette des champs

Hirondelle rustique  : quelques observations ( les 3/9, 19/9, 20/9, 30/10 et 1/11) d’oiseaux en migration active

Bergeronnette printanière :  2 observations en migration active le 18/9 (Buttes-Chaumont) et le 19/9 au Père-Lachaise

Pipit des arbres  : encore  2 qui survolent les B-Chaumont le  2/10

Pipit farlouse : le 1er migrateur noté le 29/9

Grive mauvis : la  1ère a été notée le 11/10, les passages furent nombreux en novembre

Corbeau freux : quelques-uns en migration active le 23/10

Linotte mélodieuse   : un groupe de 30 survole les Buttes-Chaumont le 11/10

 

 Les migrateurs peuvent aussi s’arrêter un peu, ce qui a permis de voir posés sur l’eau ou dans nos parcs et jardins :

Grèbe castagneux      1 les 15, 17 et 19/11 près de l’Ile St Louis

Garrot à oeil d'or : 1 immature a séjourné sur le canal St Martin à partir du 18/11 jusqu'à la fin de la période (il nous a quitté  entre le 2 et le 5/12, alors qu’il venait de commencer la mue qui nous aurait appris si c’était un mâle ou une femelle…)

 

Garrot_envol_YG.jpg

L'individu en question, photographié , évidemment...., par Yves Gestraud

Chevalier guignette    : 3 observations les   7, 10 et 17/9

Bécasse des bois   : 4 individus se posent (en plus ou moins bon état…)  les   19/10, 15/11, 17/11 et 21/11 aux 4 coins de Paris ( dont l’Assemblée Nationale !)

Martin-pêcheur d'Europe :   2 observations aux Buttes-Chaumont et une au port de l’Arsenal le 30/10

Torcol fourmilier   :   1 le 15/9 au parc Montsouris ( 2ème obs parisienne)

 

Torcol 2.jpg

...et en plus il a été photographié par son inventeur.... Yves Gestraud !

Rougequeue à front blanc :  les  6/9 et 14/9 aux Tuileries et le 19/9 au Père-Lachaise

Tarier des prés   : 1 le  19/9 à la friche Poniatowski

Grive draine   : celle observée à  Montsouris le 15/9 est peut-être une locale, mais pas celles des Tuileries le 15/10 et de la Villette le 6/11

Grive litorne :   1 fait une halte à la Villette le 6/11

C’est aussi le cas des nombreux Pouillot fitis, Roitelets à triple bandeau, Gobemouche gris et Gobemouche noir observés surtout au Père-Lachaise, Montsouris et Buttes-Chaumont

Pinson du Nord : 1 le 23/10 au Père-Lachaise

Tarin des aulnes : le premier est noté aux B-Chaumont le 2/10

 

 Certaines espèces ont des représentants locaux rejoints par des migrateurs :

- « nos » pèlerins ont été rejoints par un immature qui s’est fixé sur un immeuble du 19ème arrondissement et un individu vu dans le 20ème devait venir du couple qui a séjourné porte de Bagnolet

- les éperviers migrateurs et les jeunes nés à Paris (6 couples) ont permis des observations n’importe où dans Paris. Une carte des observations évitera de faire des phrases inutiles …

 

Carte Paris_epervier_automne2011.jpg

 

 

 

D’autres observations sont intéressantes car elles concernent des espèces rares :

Chouette hulotte : observée dans le 19ème ( rue D.D'Angers et  B-Chaumont )

Mésange nonnette : observée à Montsouris et 2 fois au Père-Lachaise

Mésange huppée : en dehors de ses fiefs habituels (B-Chaumont, Jardin des Plantes et sq. de Choisy), observée pte d’Orléans, pte d’Ivry et plusieurs fois au Père-Lachaise

Choucas des tours : seulement 2 observations, de 2 individus à chaque fois, au Jardin Des Plantes et près du Luxembourg : l’espèce est bien en voie de disparition …..

Dans la même idée pessimiste : aucune observation  de Moineau friquet…

 

 Cette période propice à la dispersion des jeunes pics permet des observations qui peuvent donner des espoirs…

( Pic noir : peut-être vu place de la Nation le 12/11 ?)

Pic vert   : observé au Père-Lachaise, à l’Assemblée Nationale, au cimetière de Valmy ( 12è) et à la BNF 

Pic épeiche :   observé aux Buttes-Chaumont (et au cimetière de la Villette tout proche), au Père-Lachaise, à Montsouris et au Jardin des Plantes  

Pic mar   : observé aux Buttes-Chaumont régulièrement à partir du 16/9

 

Pic_mar_Buttes_Chaumont_26-09-2011_red.jpg

L'oiseau des Buttes, photographié par....? Vous ne devinez pas ? Yves Gestraud évidemment !

Pic épeichette   :  observé à Montsouris, aux B-Chaumont, au Père-Lachaise et au Jardin des Plantes, mais aussi près du, pont Alma et le long de la PC à Belleville

 

 Observation hors norme : que faisait ce Faisan de Colchide perché sur un arbre du Jardin des Plantes le 8/11 ?...

Autres bizarreries, les espèces exotiques échappées croisées dans Paris :

Perruche ondulée, Serin des canaries, Perruche calopsitte( cinamon opaline face blanche...),  Perruche de Barraband (Polytelis swainsonii), Sarcelle à collier noir et un Canard mandarin en pleine forme qui est peut-être féral.

 

18:45 Écrit par Frédéric dans Les saisons à Paris | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

09/08/2012

Ornithologie urbaine en plat pays

 

Je reviens d’une virée à vélo de Calais à Thionville, au travers de pays essentiellement plats (ma première côte est venue au bout de plus de 600 km, quand je commençais à m’approcher de l’Ardenne-Eifel….). Pour découvrir certains aspects non ornitho de ce voyage, voir http://vudemonportable.skynetblogs.be/

 

Ici, je me bornerai à évoquer certains aspects de la vie des oiseaux en ville à Calais, en Flandre et au sud des Pays-Bas. Les photos ont toutes été prises avec un smartphone (réduction du poids des bagages oblige), d’où leur rareté et leur mauvaise qualité !

 

Goélands-argentés_Calais.JPG

 

Je suis descendu du TGV à Calais et évidemment, dans un port, ce sont les goélands ( 3 espèces ) qui attirent le regard (et l’ouïe…). Leur familiarité peut étonner, mais cette scène (http://www.youtube.com/watch?v=f-yiXkqc_8E&feature=plcp , baissez le son de votre PC, le micro est très sensible au vent… et il y en avait un sacré !)  a été filmée devant les stands de poissonniers qui vendent directement du producteur au consommateur… même s’il y a des consommateurs qui ne payent pas !

 

Goéland-marin_Calais.JPG

 

 Celui qui m’a surpris, c’est le Goéland marin : je ne le  connaissais pas aussi urbain et confiant !

 

Goéland-marin_Calais_envol_retaillé.jpg

 

Il ne s’est effectivement envolé qu’à quelques mètres !

 

Autrement, dans le port, quelques Grèbes huppés, Foulques, Sternes pierregarin et même une Mouette mélanocéphale viennent se nourrir à l’abri de la tempête qui soufflait au large…

 

La ville suivante où je me suis promené fut Bruges : inutile de dire que je n’y ai pas fait que de l’ornitho ! J’y ai cependant vu une jolie liste d’espèces, la surprise est venue du passage d’un épervier en chasse en plein centre ville ! Les oiseaux d’eau sont évidemment nombreux dans la « Venise flamande », ce couple de cygnes présente une particularité : la femelle est immature… et pourtant elle s’est reproduite !

 

Cygnes_famille-à-Bruges.jpg

 

Comme dans beaucoup de villages ou petites villes que j’ai traversés dans le nord de la France et en Flandre, j’ai trouvé que le Gobe-mouche gris était assez fréquent (surtout comparé à Paris où il est très rare cette année !).

 

J’ai aussi trouvé que le Choucas était omniprésent, pas seulement à Bruges mais dans la campagne flamande ou zélandaise et dans les rues des villes et villages de ces régions : il vient au pain comme n’importe quel moineau ou pigeon parisien ! La photo suivante a été prise à Ziekerzee en Zélande (sud-ouest des Pays-Bas) : il s’agit de mon pied et d’une page du journal que j’étais en train de lire en terrasse d’un restaurant…

 

Choucas_Zierikzee.jpg

 

Le mystère pour moi est donc de savoir pourquoi le Choucas pullule en Flandre et Zélande (j’en ai compté plus de 600 dans un champ en Zélande et au moins 250 en pré-dortoir sur la cathédrale de Diest, Limbourg belge) alors qu’il disparaît à Paris et qu’il est rare dans de nombreux secteurs de l’Île de France. Pas d’explications simplistes : la Zélande est très agricole mais je pense qu’il y a autant de pesticides dans leurs champs que dans les nôtres. Peut-être une question d’élevage…

 

Autre aspect, pas exactement urbain, mais très anthropique quand même : l’utilisation des digues pour casser les coquillages avant de les manger. Ce n’est pas réservé à cette région, j’avais déjà vu la même chose sur les digues du lac du Der, par des corneilles et sur la plage du banc de l’Îlette ( baie de Somme) par des Goélands argentés et cendrés ainsi que des corneilles (même si je ne suis pas sûr que ce soit très efficace sur du sable, même mouillé… ). Ce qui m’a frappé ici, c’est la taille (et le nombre ) des huitres cassées sur la piste qui longe le littoral de Zélande : à certains endroits il faut zigzaguer entre les coquilles sur la piste cyclable ! La plus grande huitre que j’ai trouvée faisait presque 20 centimètres de long !

 

Coquilles-huitres.jpg

 

Qui en est responsable ? Je n’ai pas pu observer  en direct les coupables, mais les goélands me semblent tout désignés et j’ai vu plusieurs fois des Goélands marins posés sur les digues au ras de l’eau… mais il aurait fallu être là à la marée basse quand les casiers deviennent accessibles aux oiseaux gourmets !

 

Cas particulier : j’ai observé un Huitrier-pie en train de déguster une moule cassée sur une piste cyclable qui ne longeait pas exactement l’eau mais était quelques dizaines de mètres à l’intérieur… Là aussi, je n’ai pas vu le début de la scène, mais on peut s’interroger : se serait-il mis aussi au lancer de coquillage ou bien a-t-il seulement profité d’un goéland négligeant ?