14/08/2012

L'hiver 2011-2012

 

Le nombre d’espèces observées dans Paris intra-muros entre le 1/12/11 et le 29/2/12 est resté équivalent à celui de l’an dernier ( 72 contre 71) malgré une météo très particulière : douceur incroyable jusqu’en janvier ( 10-12° dans la journée et très peu de nuits de gel) puis 15 jours de vague de froid avec des nuits autour de -10° début février.

 

La fin des passages ou les erratiques hivernaux se sont montrés comme d’habitude en décembre

+ Oie sp : 20 le 5/12, 8 le 20/12

+Garrot à œil d’or : l’immature du canal St Martin a fini son séjour juste après le 2/12

+Tarin des aulnes : le 8/12 à Montsouris

 

 A la différence du lac de Créteil (voir http://lesoiseauxenville.skynetblogs.be/archive/2012/02/23/un-lac-urbain.html ), la vague de froid a apporté relativement peu d’hivernants inhabituels sur la Seine et les canaux :

+Grèbe huppé : 3  observations d’un ind. à l’est du pont de Tolbiac du 12 au 17/2

+Canard chipeau : 1 allée des Cygnes le 10/2  

+Foulque macroule : 1 ind vu sur la Seine ou à proximité du 10 au 20/2

+Mouette mélanocéphale : 2 observations sur le canal St Martin et la Seine les 2 et 5/2

 

Mouette mélano Istanbul rognée.jpg

Celle-ci n'est pas parisienne, mais stambouliote et en plumage nuptiale....

Même les passereaux sont concernés :

+Linotte mélodieuse : un groupe de 20 posées Poterne des Peupliers le 9/2

 

 Pour certaines espèces, on a vu d’abord les passages normaux, plus un afflux pendant la vague de froid :

+Goéland cendré :1 individu à La Villette les 23 et 27/12 et 1 vu aux Tuileries et à Bel-Air le 7/2  

+Bécasse des bois :  3 observations ( 3 cadavres…) les 5 et 9/12 puis 2 observations ( en vie…) au Jardin des Plantes les 8 et 9/2, ainsi que pte de Bagnolet le 7/2

+Grive mauvis : après les passages classiques, l’afflux de février a culminé avec une troupe de 80 au Père-Lachaise

 

Inversement, une espèce a été vue pendant la vague de froid et l’erratisme qui a suivi :

+Grive litorne : 10 au Père-Lachaise et 1 aux Tuileries le 12/2 et 2 pte Orléans le 29/2 ( en vol S !)

 

 Les hivernants ont essayé de survivre à cette vague de froid, tous n’y ont pas réussi…

+Epervier d’Europe : a été observé sur plus de 20 sites un peu partout dans Paris

+Faucon pèlerin : cet hiver, il y avait 1 couple dans Paris (CPCU) et 3 couples autour ( Défense, pte de Bagnolet et Ivry) plus une femelle immature qui a hiverné sur un immeuble du 19ème arrdt jusqu’à fin février…. ce qui explique les observations effectuées un peu partout dans Paris : sq. de Choisy, Bercy, villa Bel-Air, Tuileries, pl. Blanche …

+Rougequeue noir : hiverne habituellement dans Paris ( cimetière Montpoarnasse et Père-Lachaise en particulier), il a été vu pendant ou juste après la vague de froid au moins en 3 endroits

+Pouillot véloce  : hiverne habituellement dans Paris, quelques-uns ont survécu à la vague de froid , au Père-Lachaise par exemple mais apparemment pas au parc de la Villette. A signaler les observations de la ssp. tristis dans la cour de Naturparif ( !) du 10 au 20/2 et une obs au parc A.Citroen le 20/2  

+Fauvette à tête noire : une seule observation : Jardin des Plantes le 12/1

+Mésange noire : 2 observations : 2 ind le 11/12 Pte Reuilly et 1 à Montsouris le 8/1

+Pinson du Nord : 1 au Père-Lachaise le 30/12

 

Chardo réduit.JPG

Pour ceux qui ne connaissent pas le fruit en forme d'Oursin du Liquidambar, voici l'oiseau et le fruit photographiés rue Goubet (19ème arrdt)

+Chardonneret élégant : semble inféodé au Liquidambar (= Copalme) pour se nourrir en hiver : c’est en particulier le cas rue Goubet (19ème), à La Villette et au port de l’Arsenal (24/1) ; observé aussi à Bercy en janvier

+Serin cini : 1 chante au Zenith 10/1 mais aucune observation en février

 

 

D’autres observations sont intéressantes car elles peuvent annoncer de futures reproductions, mais attention : certaines espèces se dispersent beaucoup en hiver…

+Canard mandarin : le mâle des Buttes-Chaumont est vu le 12/1 à la Villette

+Goéland brun : absent en automne il est rare en hiver (5 observations sur la Seine - entre Austerlitz et N-Dame - et aux Buttes-Chaumont )

+Chouette hulotte : a chanté au Jardin du Luxembourg le 17/1

+Tourterelle turque : 3 sites d’observation : 1 ind. rue C.Bernard (75005), un couple à la Poterne des Peupliers et 1 ind. aux Archives Nationales (un secteur régulièrement fréquenté)

+Perruche à collier : en plus de Montsouris,  vue au sq Choisy, Cité Fleurie, Val de Grâce, Père-Lachaise,  régulièrement au Jardin des Plantes et au Jardin du Luxembourg ( avec comportement reproducteur, 2ème site parisien !)

+Pic épeichette :  régulière à Montsouris, au Jardin des Plantes et au Père-Lachaise, l’espèce a aussi été notée aux Buttes-Chaumont, au Luxembourg et au parc G.Brassens 

+Pic épeiche : régulier à Montsouris, il a aussi été observé au Jardin des Plantes et à la cité Fleurie (13è) 

 

Pics.jpg

Voilà pour apprendre à distinguer les 2 espèces... merci qui ? Yves Gestraud, bien sûr !

+ Pic mar : encore 3 observations aux Buttes-Chaumont ( 1 chaque mois…)

+Pic vert  : permanent à Montsouris, il a été vu 3 fois à Bercy ( une première !) ainsi qu‘au Père-Lachaise et dans le secteur Reuilly-Diderot

+Mésange nonnette : sans doute 2 couples permanents à Montsouris, elle a aussi été vue au Père-Lachaise en décembre

+Mésange huppée : en plus des sites habituels ( Jardin des Plantes, Buttes-Chaumont, Montsouris, Butte du Chapeau Rouge), l’espèce a été notée au Père-Lachaise, au parc G.Brassens et au sq R.Le Gall(13è)

+Choucas des tours  2 ensemble sur l’île de la Cité les 15 et 16/1… les seuls ?

 

Les premiers signes de la migration prénuptiale ont été notés fin février :

+Buse variable : 1 le 21/2

+Vanneau huppé  le 27/2, 2 vols (250+ au total dont un peut-être vu à 2 endroits : Luxembourg et hop.St Louis)

+Alouette des champs : les premières migratrices le 27/2

+Corbeau freux : 2 le 29/2

 

 Et enfin, signe que le printemps est proche…

 

 +Merle noir   une femelle construit le 26/1

+Mésange à longue queue : construit le 14/2 au Luxembourg (le lendemain du dégel !)

 

17:51 Écrit par Frédéric dans Les saisons à Paris | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.