12/01/2012

Les chants de la Mésange charbonnière et de la Mésange bleue

 

Alors que j’essaie de vous décrire les chants d’oiseaux juste avant que les chanteurs n’entrent en scène, pour les 2 espèces d’aujourd’hui j’ai été devancé par les oiseaux ! Avec le début d’hiver anormalement doux que nous connaissons, cela fait une quinzaine de jours que les mésanges charbonnières et bleues ont commencé à chanter !

Ces deux espèces sont parmi les plus communes de nos villes et ne nécessitent qu’un minimum d’arbres et de buissons pour y élever leurs nichées elles profitent d’une cavité d’arbre ou d’un trou de mur pour y  pondre un nombre souvent surprenant d’œufs, ce qui permettra une douzaine de jours plus tard de faire retentir des pépiements dans des endroits surprenants…

 

Mes_bleue_nid_Marais_rognred.jpg

Cette Mésange bleue a choisi un immeuble du Marais pour y faire son nid !

La Mésange charbonnière, la plus grande de nos mésanges, se reconnait aisément à sa capuche noire (d’où son nom) sur des joues blanches et son ventre jaune barré d’une cravate noire. Son dos est verdâtre.

 

mesange_charbonniere.jpg

photo Olivier Laporte

 

On l’appelle parfois « le petit serrurier » à cause de son chant qui évoque le bruit d’une lime qui va et qui vient sur une clé en cours de préparation : « tî-pû , tî-pû, tî-pû…. ».

http://www.corif.net/site/chantsidf/chantsidf7.htm

Mais ce n’est qu’une des versions possibles du chant de cet oiseau : on entend aussi souvent des séries de 3 notes  «  tî-tî-pû, tî-tî-pû, tî-tî-pû …. »

En tout cas, c’est  facile à retenir ! Mais attention, la Charbonnière est taquine… elle est capable de faire des imitations ou des chants « personnels », bien difficiles à reconnaître : en cas de « n’importe quoi », pensez à la possibilité d’une Mésange charbonnière (mais il y a d’autres candidats !....)

 

Mes_bleue_poubelle_Tuileries_281210_rognée.jpg

Cette Mésange bleue apprécie les miettes tombées à côté de cette poubelle du jardin des Tuileries !

Le chant de la Mésange bleue présente moins de variations : après une ou 2 notes aiguës, un trille (eh oui, c’est masculin !) descendant…  son chant est donc plus stéréotypé ! C’est au même endroit que le chant précédent… mais essayer de résister à la curiosité d’écouter les autres chants : vous allez vous emmêler les neurones !

http://www.corif.net/site/chantsidf/chantsidf7.htm

Cette note aiguë, quand elle ne sert pas d’intro au chant, sert aussi d’alarme au passage d’un épervier ( ou d’un crécerelle qui présente moins de danger pour elle, mais elle n’est peut-être pas bonne ornithologue !).

 

Commentaires

Bonjour,
je découvre votre blog avec grand plaisir. Utile, précis et instructif. Et non sans humour !
Chapeau ! Bonne continuation.

Écrit par : G Larregle | 14/01/2012

Répondre à ce commentaire

Bonjour Frédéric, très jolie cette chronique sur la Mésange qui est très présente dans mon jardin...
Je vous signale une vidéo sur DayliMotion qui s'intitule : "Un corbeau fait du snowboard"... Drôle et surprenant quand on constate que le corbeau fait volontairement du snowboard. Ses glissades ne sont pas dûes au hasard, elles sont volontaires. Bon week-end (studieux...).

Écrit par : Marie Paule Barco | 21/01/2012

Répondre à ce commentaire

Bonjour, J'ai constaté, dans les ardennes et dans le gard, plusieus années de suite que la mésange serrurière se fait entendre la veille d'arrivée d'une pluie, un peu comme les corbeaux. Quelqu'un a-t-il constaté ce fait? Ceci ne se produit qu'en mars...mois des giboulées alors ça ne vaut peut-être pas de s'y arrêter

Écrit par : Guy Lénel | 20/03/2013

Répondre à ce commentaire

De manière générale, les oiseaux n'aime pas trop le beau temps froid d'hiver ( malgré le soleil) et préfère le redoux humide qui suit souvent : ils se mettent donc à chanter quand le temps se radoucit et se couvre... ce qui annonce souvent la pluie...

Écrit par : Frédéric Malher | 01/04/2013

Répondre à ce commentaire

Voila un article de connaisseur qui fait plaisir. Etant fils de serrurier et serrurier moi même, j'ai toujours connu la mésange bleu car, parait il, quand j'étais tout petit (je ne m'en souvient pas bien sur) je souriais lorsque celle ci chantait le chant de la lime, qui me rappelait mon papa, dont l'atelier était a coté de la maison. :)

Écrit par : serrurier Lyon | 23/06/2014

Répondre à ce commentaire

La femelle de la mesange chante aussi comme le male ? Si un mistou a chante 4 ans puis il s est tu.ca fait plusieurs mois.

Écrit par : hassan | 11/01/2015

Répondre à ce commentaire

A priori la femelle ne chante pas.
Pas compris la suite...

Écrit par : Frédéric Malher | 11/01/2015

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.