15/08/2011

Non, l'été à Paris n'est pas mort !

 

Contrairement à ce qu’on croit parfois, l’été n’est pas une saison morte pour l’ornithologue, même urbain ! C’est une période où on obtient parfois les preuves de nidifications qu’on ne faisait que soupçonner…et même parfois qu’on ne soupçonnait pas !

En attendant que je fasse le résumé de la saison complète ( et chez moi, l’été va du 1/6 au 31/8… ), voici quelques informations sur cet été à Paris.

 

Et tout d’abord, la satisfaction de l’année : l’épervier s’implante solidement à Paris. On en est à 6 couples localisés précisément ( dont 5 ayant donné des jeunes ) et un soupçonné ( pour la 4ème année… ). Les couples de Montsouris, des Buttes-Chaumont et du Père-Lachaise avaient été localisés ( avec leur nid) au printemps. Le couple du Père-Lachaise a abandonné sans qu’on sache dans quelles circonstances. Le couple de Normale Sup’ a donné du fil à retordre aux observateurs ( Y. et MY Gestraud et J.Lejeune) malgré la taille bien réduite de la cour… mais il a finalement montré qu’il avait eu un jeune. Surprise : un couple est localisé dans une petite cour à Montmartre par F. Guichard ! Depuis le temps qu’on pensait qu’il y en avait un dans le secteur … Et enfin, celui qu’on n’attendait plus : un couple a de nouveau occupé le petit bois de la BNF ( trouvé par P.Delbove).

 

Epervier_BNF_31juillet2011redJBAlemanni.jpg

L'un des 2 jeunes de la BNF, photo JB Alemanni

Comme en plus on soupçonne fortement le quartier des ministères ( 7ème arrdt) d’en abriter un, on peut donc estimer qu’il y a eu au moins 7 couples d’éperviers cette année dans Paris ! Pour une installation en 2008 ( peut-être 2007…), c’est quand même pas mal !

 

Autre satisfaction : la confirmation de la nidification de l’Hypolais polyglotte à Paris….même si ce n’est pas à l’endroit signalé dans l’Atlas ( endroit urbanisé depuis…) : B.Segerer a suivi la nidification d’un couple dans la friche Poniatowski ( 12ème arrdt) avec les jeunes observés au nid le 16/7

 

Une des 2 surprises de l’été : le 10/8, au Jardin des Plantes, Jacqueline Lejeune voit (et photographie ) un jeune Rougequeue à front blanc nourrit par un mâle adulte !

 

RQFB juv JdP_10aout2011.jpg

C'est le Robin du Robinier et pas le nom anglais du Rougegorge ! (photo J.Lejeune)

Il n’a sans doute pas niché sur place ( avec le nombre d’ornithos au mètre carré qu’il y a dans le coin, le chanteur aurait été repéré ! ), mais sans doute pas loin, dans un îlot de verdure dont le quartier a le secret. C’est la 2ème fois que se produit ce genre d’observation : le 11/7/2007, E.Piéchaud avait observé au même endroit un jeune volant…

 

L’autre surprise est l’installation d’un couple de Faucons pèlerins dans Paris même.  La cheminée de la CPCU qui domine la Seine en face de la Maison de la Radio a abrité la nidification du Faucon crécerelle, ce qui lui a valu l’installation d’un nichoir par le CORIF ( en la personne de D.Robert ) en 1989.

 

Pèlerin_siteCPCU15è_rognéered.jpg

Pas mal comme cadre, non ?

Cette cheminée ressemble beaucoup à celle d’Ivry : un conduit de cheminée ( ici en métal) entouré par une maçonnerie séparée de quelques dizaines de centimètres, ce qui ménage un espace avec une plateforme en bas des fenêtres permettant le déplacement à pied des oiseaux et l’installation éventuelle d’un nid… comme à Ivry ! C’est aussi à ce niveau qu’a été placé le nichoir.

 

Pèlerin_siteCPCU15è_télé_red.jpg

 

Signalé d’abord par T.Kuwabara, Il n’a pas été facile d’être sûr qu’il y avait   2 individus. La photo d’Y. Gestreaud le prouve évidemment. Un doute subsiste : un immature a-t-il aussi été vu ?...

 

Pèlerin_couple_CPCU_8aout2011_retaillée.jpg

La différence de taille entre la femelle (à gauche) et le mâle est assez nette. (photo Y. Gestraud)

 

D’où viennent ces oiseaux ? Un nouveau couple parisien après ceux d’Ivry et de la Défense ? Celui de la Défense, à 5,5 km de là, suite à l’échec de la ponte de ce printemps ? Le témoignage du jardinier de la place de Brazzaville qui affirme en avoir vu l’an dernier (I.Klinkert comm.pers.) laisse plutôt penser que ce sont ceux de la Défense qui seraient déjà venus là avant et qui s’y seraient établis après leur déconvenue de ce printemps…  mais cela reste à vérifier au printemps prochain ! On peut toujours rêver de 3 couples sur Paris et proche banlieue !...

 

Dernière minute ! M.Colombe, le 16/8, observe 2 pèlerins à la Défense, se rend à la CPCU, y trouve la femelle, repart à la Défense et … trouve une femelle ! Il est donc à peu près certain que le couple de la CPCU est un 3ème couple pour la proche région parisien !

 

Les commentaires sont fermés.