23/04/2011

Les oiseaux ont mauvais caractère !

Je vais vous raconter deux histoires vraies qui montrent 2 choses :

- les oiseaux ont souvent mauvais caractère

- il faut en tenir compte si on a un rapport quelconque avec certains d’entre eux….

 

Je commencerai par une histoire un peu triste, que la personne qui est l’héroïne bien involontaire de cette histoire ne m’en veuille pas : je ne veux absolument pas la dénigrer, mais permettre à d’autres de ne pas faire la même erreur….

Cette personne, qui habite au 8ème étage d’un immeuble au-dessus du bassin de la Villette ( Paris), a eu la surprise de découvrir une cane colvert qui couvait dans une jardinière sur son balcon !  Aussi surprenant que ce soit, c’est en fait assez classique : en ville les sites de nidification sont rares et, même dans la nature, les colverts n’hésitent pas à prendre un peu de hauteur pour trouver la tranquillité : on peut voir des colverts nicher sur des arbres !  

Mais que va-t-il arriver aux canetons à l’éclosion ? Normalement, au bout d’un jour, les canetons doivent se nourrir seuls : ils doivent donc avoir rejoint l’eau la plus proche. En général, la femelle mène son petit monde jusqu’à la mare d’à côté, quitte à traverser une route !

 

Colvert famille canal 030507 retaillé.jpg

 

                                                                                    Ca fait déjà une jolie famille !

 

Une séquence tournée par la BBC montre comment ça se passe quand le nid est directement au-dessus de l’eau : les petits sautent tout simplement de plusieurs dizaines de mètres dans l’eau ! Mais là, pas possible : le balcon domine la rue… Je lui ai donc conseillé de capturer la femelle et les petits et de descendre tout ce petit monde pour le relâcher au bassin de la Villette… La capture s’est faite sans problème majeur, mais l’hôte des canards a voulu trouver un meilleur havre pour ses 11 protégés et les a apportés au parc des Buttes-Chaumont, qui possède un fort joli lac et des pelouses plus accueillantes que les rives du bassin de la Villette. Malheureusement, il y a aussi des mâles de colverts qui sont de vrais obsédés sexuels et des bernaches du Canada qui n’apprécient pas les intrus… A peine ce petit monde relâché, les mâles colverts se sont précipités sur la femelle ( dans cette espèce, les accouplements ressemblent plus à des viols, collectifs si nécessaire…) et les petits laissés à l’abandon se sont fait agresser par les bernaches ! Le canal, moins accueillant a priori aurait évité un tel accueil…mais ne nous faisons pas d’illusions : la survie des canetons en ville est toujours très faible, entre les corneilles, les goélands, les hérons  et les rats, très peu survivent  (et heureusement, quand on voit le nombre de naissance !)

 

Colvert famille17pull canal030507red.jpg

 

Là, en plus il y a sans doute eu adoption d'une nichée abandonnée.... 

 

L’autre versant, plus optimiste, de la question a été apportée par un lecteur de ce blog qui m’a laissé un commentaire à propos des hérons qui peuvent faire des ravages dans les bassins à poissons rouges ( ou poissons plus précieux) même en plein centre des villes ( voir mon billet en cliquant ici http://lesoiseauxenville.skynetblogs.be/archive/2007/10/23/le-heron-des-bassins.html )

Depuis que le héron est redevenu une espèce commune, il est entré en contact avec l’Homme et s’est rendu compte qu’on ne lui faisait pas de mal, en ville du moins. Il a donc progressivement perdu sa peur ancestrale et a pris ses habitudes dans les parcs urbains, puis dans les jardins privés, même les plus petits… au grand dam des propriétaires des poissons, parfois amoureusement sélectionnés par leur hôte ! Le lecteur de mon blog a eu une idée qui vient du caractère ombrageux de cet oiseau : il a tout simplement placé une silhouette de héron sur son bassin ! Comme un héron ne supporte pas un individu de la même espèce sur son lieu de pêche, la ruse a évité depuis la capture des poissons du bassin…..

 

Héron imm Bercy 171205 red.jpg

 

                                                                           A Bercy, ils n'ont vraiment peur de rien !

 

Une petite recherche sur Internet m’a permis de trouver des modèles de75cm de haut pour des sommes variant entre 25 et 35 euros. Bizarrement dans leur argumentaire, les vendeurs ne parlent que du côté esthétique (un peu discutable, il faut l’avouer….) et pas du côté utilitaire de leur produit !

Si l’auteur du commentaire peut m’envoyer plus de détails, il sera le bienvenu, il suffit d’utiliser la fonction «  Me contacter »…. ;-)

Commentaires

C'est facile de dissuader un héron de venir à la pêche dans votre petit bassin ou petit étang. Il suffit pour cela de placer une statuette quelconque (héron, figurine, coq ou que sais-je, libre à vous de choisir la déco de la statue). Le principe est tout simplement de déplacer cette statuette tous les jours ou du moins plusieurs fois par semaine. Le héron à tendance à venir survoler la veille, le haut de votre étang , ainsi il fait un repérage des lieux. Si le lendemain quelque chose à changer de place autour du bassin à poissons, il évitera de s'y aventurer au petit matin.
J'ai testé, donc ça fonctionne !!! Ayant un grand bassin avec de gros Koï, le héron est venu un jour attraper le plus gros des mes poissons japonais. Grosse blessure sur le flan du poisson, dû au long bec du héron. Heureusement ce poisson à pu se guérir tout seul en s'enfouissant pendant trois semaines dans la vase du bassin. Depuis je déplace la statuette, une déco autour de mon bassin. Et je vois le héron survoler tous les jours mon bassin, mais il n'y s'aventure plus. Grâce aux fréquents déplacements d'un objet (statue décorative) autour du bassin.
Voilà une façon simple et efficace pour empêcher un héron de venir pêcher chez vous.
Cordialement.

Écrit par : gi | 04/02/2012

Répondre à ce commentaire

bonjour a tous
moi j'ai un labradore de 2 ans qu'elle chasse les oiseaux et je pesse qu'eele a du deja en chasser en courent apres un grand merci a ma petite vodka qui sauve mes koi de 35 a 40 c m

Écrit par : bruno f | 03/11/2012

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.