30/01/2011

Touche pas à ma bouffe !

Samedi 29janvier, je faisais une petite balade au parc des Buttes-Chaumont (où les observations les plus intéressantes furent un Pic épeichette mâle et une Mésange noire). Comme d’habitude, les corneilles étaient assez nombreuses et bruyantes (même si je n’ai pas vu de troupe importante comme cela est souvent arrivé) et s’intéressaient en particulier aux poubelles en plastique transparent qu’elles savent bien déchirer d’un coup de bec quand elles y voient quelque chose d’intéressant !

Une corneille arrive en vol avec dans le bec une masse blanche que je n’arrive pas à reconnaitre. Elle se pose dans la pelouse et dépose son bien dans l’herbe et le recouvre de feuilles mortes. Sa tâche terminée, elle s’envole et va se poser sur un lampadaire à quelques dizaines de mètres de là.

planque1 rognée.jpg

Ma curiosité m’empêche de la laisser tranquille et je vais voir ce qu’il y a sous les feuilles….

planque 2 red.jpg

..une becquée de riz dont une partie au safran (semble-t-il…) ! Pendant ce temps, la corneille proteste fortement du haut de son lampadaire mais n’essaie pas d’intervenir ( rassurez-vous donc, vous n’allez pas vous faire attaquer par les corneilles pour de la nourriture !).

Je m’écarte de quelques dizaines de mètres pour voir la suite des évènements….qui ne tarde pas à venir ! La corneille s’envole  ….

envol red_redressée.jpg

 

… et rejoint sa planque.

atterrissage red retaillée.jpg

Elle avale quelques grains de riz et remet en place les feuilles en y rajoutant même quelques-unes supplémentaires.

remise en place red retaillée.jpg

Je décide cette fois de la laisser tranquille….

 

 

Commentaires

Bonjour Fréd;
Ça m'a rappelé une obs qui ne date pas d'hier, mais qu'importe : un geai se pose sur une pelouse, plante le bec dans la terre meuble, écarte les mandibules et régurgite deux glands. Il recouvre le trou avec deux feuilles de chêne rouge disposées en croix et recommence le manège à trois reprises.
A bientôt.
Pierre

Écrit par : Pierre Cabard | 30/01/2011

Répondre à ce commentaire

bonjour, je découvre votre blog; j'ai vu des cormorans quai st bernard, en effet (en face qu port de l'arsenal justement), ainsi qu'au bois de vincennes, au lac daumesnil; c'est étonnant, je n'en ai jamais vu à paris bonne journée cordialement Francine

Écrit par : francine | 11/02/2011

Répondre à ce commentaire

Quel feuilleton !

Cet après-midi j'ai vu passer deux éclairs, l'un bleu l'autre vert. Je n'ai pas rêvé mais
je n'ai aucune idée des oiseaux qui sont passés !

Sinon sur la chaussée du Bazacle (Garonne basse en ce moment) j'ai vu un drôle de gros canard blanc et noir à bec rouge qui se dandinait ! Est-ce une espèce courante en ville ?

Écrit par : clubescargot | 15/02/2011

Répondre à ce commentaire

Les deux éclairs étaient sans doute des Martin-pêcheurs sous 2 éclairages différents si c'était au bord de l'eau ou bien 2 perruches ( c'est en général plus gros sauf les p. ondulées...) si c'est ailleurs....;-)
Le canard est sans doute un canard de Barbarie ( l'espèce est sauvage en Amérique du Sud et souvent élevée en Europe, ne serait-ce que pour faire les croisements qui donnent les canards gras......)

Écrit par : Frédéric Malher | 17/02/2011

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.