31/12/2010

Meilleurs voeux pour 2011 !

Voeux 2011c.jpg

18/12/2010

Les dortoirs urbains d’oiseaux

 

 

 

Si vous avez eu le malheur de laisser votre voiture sous des arbres occupés par un dortoir d’étourneaux, vous avez sûrement pesté le lendemain contre ces sales bêtes qui font leur besoins au lit au lieu d’aller aux toilettes avant d’aller se coucher…. 

 

 

Dortoir BNF rogné.jpg

 

 L'arrivée d'une partie du dortoir d'étourneaux à la BNF en janvier 2008

 

 

 

Il y a finalement un nombre assez important d’espèces d’oiseaux qui forment ce genre de dortoirs, au moins en dehors de la période reproduction. En plus il semble que la ville soit particulièrement recherchée pour installer ce type de dortoirs. La raison est assez simple à deviner : il fait plus chaud en ville qu’à la campagne et il y a moins de chasseurs ! Jusqu’à peu on disait aussi qu’il y avait moins de prédateurs en ville : cette situation est en train de changer mais que peut faire un faucon pèlerin face à des dizaines de milliers d’étourneaux ? …. c’est même l’un des avantages des dortoirs : limiter les risques de prédation !

.

J’ai déjà parlé du dortoir d’étourneaux qui s’établit certaines années dans le petit bois de la BNF

.(pour lire le post, cliquez ici).  Intéressons nous aux autres espèces….

Bambouseraie Villette red.jpg

Chez les passereaux, les moineaux se regroupent parfois en dortoir de plusieurs dizaines d’oiseaux dans des buissons ou un lierre (important : le lierre garde ses feuilles en hiver et peut donc protéger les moineaux contre le vent…. pensez-y avant de demander à votre copropriété de détruire le lierre de votre façade !). Je connais à Paris plusieurs dortoirs de verdiers dont un qui a dépassé le millier d’individus au parc de la Villette. Le parc Montsouris abrite aussi un dortoir de pinsons des arbres.

 

 

Plus inattendu : les bergeronnettes grises forment des dortoirs qui sont souvent situés dans des endroits éclairés et bruyants, tels des ronds-points souvent devant les gares, sans doute car le bruit de la circulation et la lumière de l’éclairage public sont les meilleurs garants contre les prédateurs (mais pourquoi spécialement les gares ?.....) .

Les corvidés peuvent aussi former des dortoirs en ville, souvent plusieurs espèces ensemble, dans les grands parcs : je connais à Pont-à-Mousson un dortoir de 2 à 3000 corvidés (corneille, freux et choucas) dans le parc d’une propriété à moitié abandonnée qui héberge à la belle saison une colonie de corbeaux freux. Les pies forment aussi des dortoirs, en général de quelques dizaines d’individus mais E.Chabot a suivi un dortoir d’environ 200 oiseaux à Rennes.eux ramioers prèsRamiers maison dec2010 red.jpg

Deux ramiers près à un gros dodo...

 

 

En dehors des passereaux, on peut aussi trouver des dortoirs de pigeons ramiers (jusqu’à 1400 à la BNF en 2002-03), de mouettes rieuses (sur des barges accostées en aval de la Maison de la radio et à Ivry en amont de Paris), même de Hérons garde-bœufs(5000 à Cordoue et 2000 à Prahia (capitale du Cap-Vert)

 

G-Boeufs 1.JPG

L'arrivée de quelques-uns des occupoants du dortoir de Prahia (Cap-Vert)

 

 et je n’oublierai pas les perruches à collier qui , pour la région parisienne, se concentrent en 2 dortoirs qui signent leur origine : un à Orly , l‘autre à Roissy ! A Bruxelles leur dortoir comptait 8000 individus en 2006 !

 

 

 

 

 

 

 

La Bambouseraie de la Villette, lieu d'un dortoir de Verdiers

18:52 Écrit par Frédéric dans des espèces très urbaines | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

05/12/2010

Page de pub !

Si vous ne savez pas quoi faire jeudi prochain ( le 9/12 à 19h), je présente l'atlas des oiseaux de Paris à la

Bibliothèque Saint-Simon

Mairie du 7ème arrdt

116 rue de Grenelle

(au fond de la cour à droite et de là vous montez au 2ème étage)

Couverture Atlas red.jpg