06/08/2010

Les éperviers s'éclatent à Paris

Pour ceux qui auraient raté des épisodes, les premiers éperviers connus comme nicheurs ont été découverts dans Paris intra-muros en 2008 : 3 couples d’un coup ! Un au parc Montsouris, un aux Buttes-Chaumont et un….à la BNF ! Pour plus de détails, vous n’avez qu’à acheter « Les oiseaux nicheurs de Paris » chez Delachaux et Niestlé…. ;-)

En 2009, un seul couple a été retrouvé (à Montsouris) avec un vrai suivi de pro de la famille Gestraud.

Epervier B-Chaumont 040810 Gestraud jeune.jpg
Quand les Gestraud viennent jusqu'aux Buttes-Chaumont, cela ne peut donner qu'une photo sympa !

Cette année on a très vite su (Gestraud obligent…) que les éperviers s’y étaient remis à Montsouris. Ensuite, un photographe animalier de passage aux Buttes-Chaumont est tombé sur un accouplement et des transports de branches d’un couple…mais ensuite on n’a presque jamais revu les éperviers !

Comme d’habitude le mois de juillet permet de lever les doutes et de faire des découvertes :

- on avait bien noté que les observations de l’espèce étaient spécialement nombreuses cette année autour du Père-Lachaise mais sans preuve de rien….jusqu’à ce que P.Suiro observe un couple et un juvénile ! Ca faisait donc le 2ème couple certain…

Epervier rue Lhomond 040810a.jpg

La spécialiste des photos d'éperviers très urbains, Jacqueline Lejeune, a encore frappé !

 

- en revenant de vacances, je vais faire un tour aux Buttes-Chaumont pour voir si l’accouplement a eu une suite : je trouve d’abord une plume d’épervier à l’endroit soupçonné pour le nid….je lève les yeux : je trouve le nid (décoré de plein de duvet blanc) ! Et pour conclure le tout, un cri plaintif me confirme la présence d’un jeune qu’en Geai fait s’envoler (merci !...). J’ai pu l’observer faire longuement sa toilette dans une trouée de soleil.  Revenant le lendemain, je trouve 3 jeunes et en cherchant par terre des plumes, je trouve 2 plumes usagées d’épervier (femelle adulte), une plumée de moineau et quelques plumes de verdiers….et des débris de pétards à la verticale du nid ! Le 14 juillet a dû être pénible pour les jeunes éperviers mais c’est vraiment une espèce qui résiste à tout !

Epervier rue Lhomond 040810 milieu.jpg
Qui aurait deviné la nidification d'un Epervier dans ce genre d'endroit ?.... (photo J.Lejeune)

 

- fin juillet une personne  contacte le Corif  car elle voit dans la cour de l’immeuble où elle travaille, dans le 5ème arrondissement, un rapace qu’elle prend pour un crécerelle. Elle joint une photo que je trouve suspecte….puis elle nous envoie un enregistrement qui ne laisse plus de doute : il s’agit d’un jeune épervier !  J.Lejeune a pu confirmer le 4 août qu’il y avait bien 2 jeunes qui étaient dans un nid situé dans une cour de 20m x 30m avec une dizaine d’arbres,  10 m  au-dessus d’un banc fréquenté quotidiennement ! Même pas peur…. ;-)

Epervier rue Lhomond 040810b.jpg
Sans doute plus apeuré qu'énervé, le jeune pousse son cri caractéristique (photo J.Lejeune)

Rétrospectivement on se dit que, si l’espèce est capable de nicher dans ce genre d’endroit, on a bien pu en rater quelques-uns dans Paris !.... En tout cas cette année on en est à 4 couples nicheurs intra-muros , sans parler de ceux des bois autour : Thierry Bara en a trouvé 5 au bois de Boulogne !

Commentaires

Ayant longtemps habité le 5e, j'aurais bien aimé connaître la cour intérieure / le square choisi par l'épervier pour la nidif. C'est intéressant.

Écrit par : Stan | 09/08/2010

Répondre à ce commentaire

Merci pour ce blog!

L'arrivee des eperviers a paris va sans doute etre l'occasion de verifier la theorie que j'ai lue il y a quelques jours dans un blog anglais. Est ce que la population urbaine de moineaux a Paris va diminuer tres nettement, en consequence de l'explosion de la population locale d'eperviers, comme c'est le cas a Londres? Reponse dans quelques annees

Écrit par : laurent | 13/04/2011

Répondre à ce commentaire

C'est effectivement une bonne question...que l'auteur de l'article en question m'a suggérée d'ailleurs !
La 2ème étape de l'enquête Moineaux, menée par le Corif et la LPO depuis 2003 devrait permettre d'avoir qq idées...vers 2013 !

Écrit par : Frédéric malher | 18/04/2011

Répondre à ce commentaire

bravo Jaqueline

Écrit par : alain morant | 07/12/2011

Répondre à ce commentaire

bonjour,
je travaille dans le quatrième arrondissement de Paris et il y a 10 mn un épervier vient de s'emparer d'un moineau dans la petite cour intérieure où débouche mon bureau. cette cour est située une rue derrière le centre pompidou.
il s'agit sans aucun doute possible d'un épervier. il était à moins d'un mètre de moi.
je suis tout de même triste car le moineau ayant servi de repas à ce rapace fait partie d'une petite colonie de moineaux que j'ai nourri pendant l'hiver. ils vivent dans un petit carré planté de buissons épais et de deux grand arbres. j'espère tout de même que la population de moineaux de Paris ne va pas trop baisser, ils me sont extrêmement sympathiques...

Écrit par : Eric | 28/02/2012

Répondre à ce commentaire

Bonjour, j'ai repéré un épervier d'europe mardi 30 juillet aux abords du Bois de Vincennes, plus précisément entre l'avenue Foch et l'avenue des charmes. Je n'ai pas distingué précisément ce qu'il avait comme repas (feuilles obligent) mais il s'est posé pour manger. Ai pu l'observer un bon quart d'heure.

Écrit par : Le Corre | 02/08/2012

Répondre à ce commentaire

Je pense que vous parlez plutôt du bois de Boulogne... ;-)
Il y niche effectivement et rien n'interdit de penser qu'il niche aussi dans le 16ème arrdt, secteur assez vert de la capitale ( nicher avenue Foch aurait une certaine classe.....!)

Écrit par : Frédéric Malher | 06/08/2012

Répondre à ce commentaire

dimanche 30 septembre après midi j'ai eu la surprise de voir fondre devant moi un épervier, qui a loupé de très peu le moineau qu'il avait pris pour cible.
cette scène s'est déroulée dans une petite rue parallèle au bd diderot (paris 12) à coté de la coulée verte.

Écrit par : girard | 09/10/2012

Répondre à ce commentaire

ce matin 18 février 2013, dans le ciel bleu , au carrefour raspail vavin, j'ai observé un couple d'éperviers en pleine parade de séduction. pendant une demie heure, entre 1Oh 30 et 11H, le couple est monté, decendu avec une virtuosité étonnante, se rejoignant en vol, se poursuivant en voltes . J'ai déja observé séparément dans le quartier,et au mois de juillet dernier, des éperviers semant la panique parmi les pigeons sur les façades du bld raspail ou au cimetière montparnasse. Le spectacle ce matin était magnifique. Je me réjouis de ces prémices à une installation peut être au luxembourg.

Écrit par : henri benoit peres | 18/02/2013

Répondre à ce commentaire

Bonjour,
Aujourd'hui un épervier a attéri sur notre terrasse (paris 19), il était un peu sonné , a eu peur et s'est retrouvé dans notre salon.....
Après 2 tentatives et un temps de récupération, il a réussi à repartir...
Je peux vous envoyé une photo si vous voulez

Écrit par : lescure | 28/08/2013

Répondre à ce commentaire

Volontiers ! Pour cela, il vous suffit de m'envoyer un msg en cliquant sur "Me contacter" dans la colonne de gauche : vous ne pourrez pas m'envoyer la photo (mais vous pourrez me préciser le lieu de cette rencontre...),mais je vous répondrai et vous pourrez alors me l'envoyer...

Écrit par : Frédéric Malher | 29/08/2013

Répondre à ce commentaire

Bonjour,
ce matin Vendredi 30/08/2013 vers 9h00 (Paris 19è Bd de la Villette), j'ai entendu, puis vu un moneau qui venait de tomber sur ma verrière. Il avait l'air assez mal en point, il se tortillait sur le coté lorsque très peu de temps après, un oiseau attéri sur lui et l'agrippe avec ses griffes, à la 2ème tentative c'en est fini et il s'envole avec le moineau dans ses griffes.

Écrit par : BeZaK | 30/08/2013

Répondre à ce commentaire

Cela peut effectivement correspondre à un épervier dont la première attaque aurait eu lieu hors de votre vue, ce qui expliquerait l'état dans lequel est arrivé le moineau. Mais le Faucon crécerelle peut aussi faire ça...

Écrit par : Frédéric Malher | 30/08/2013

Répondre à ce commentaire

Je remarque en face de chez moi dans le 13e arrondissement qu'il y a 2 individus qui volent autour des tours d'habitations depuis un moment.
Petit a petit, je comprends qu'une dame a mis a disposition au bord de sa fenêtre de la nourriture. Je ne sais pas de quoi se nourrissent les eperviers et si c'est bon de leurs donner a manger mais a chaque fois je me rejouis de voir voler ces beaux oiseaux.

Écrit par : Ying | 28/10/2013

Répondre à ce commentaire

Je connais l'histoire de cette tour et de son couple qui donne de la nourriture aux rapaces... Il s'agit en fait de Faucons crécerelles qui ont niché cette année au pied de la même tour, dans un bac à fleurs !

Écrit par : Frédéric Malher | 28/10/2013

Répondre à ce commentaire

Ah oui effectivement, il y a des bac à fleurs en bas! C'est drôle d'ailleurs, j'aurais pensé à un abris plus en hauteur.
Et savez-vous ce que la dame leur donne à manger?

Écrit par : Ying | 28/10/2013

Répondre à ce commentaire

Oui, c'est de la viande....

Écrit par : Frédéric Malher | 28/10/2013

Répondre à ce commentaire

J'ai observé cet après-midi un épervier femelle dans la cour de mon domicile, rue Myrha à Paris 18ème.
J'ai eu le temps de prendre une photo, un peu loin, mais qui permet de bien identifier l'oiseau.
Un plaisir de voir un épervier dans Paris (c'est mon premier)
Cordialement

Écrit par : guen | 09/01/2015

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.