03/05/2009

L’effarvatte migre-t-elle par le chemin de fer ?

La Rousserolle effarvatte est une fauvette aquatique, de couleur assez terne (et c’est un doux euphémisme…) qui a besoin pour se reproduire d’une zone (même réduite) de roseaux. C’est ainsi qu’elle est commune au parc de La Courneuve le long de ses divers « lacs » mais qu’ elle s’est contentée de la « roselière » du parc de Bercy pour nicher l’an dernier !

rousserolle_effarvatte O_Laporte

Voici l'oiseau dans son milieu naturel (photo O.Laporte)

En migration, en revanche, c’est très surprenant …..on la trouve dans des endroits très inattendus : voici 2 photos de l’endroit où je l’ai trouvée hier !

Site effarvatte Bobigny 020509 général red

Cela ne ressemble que de loin à une roselière......

Elle chantait (heureusement !) en sourdine dans le bosquet de Cerisier du Portugal, au bord d’un rond-point, au pied d’un groupe d’immeubles de quelques étages, en limite d’un quartier pavillonnaire, à quelques dizaines de mètres de voies de chemin de fer …

Site effarvatte Bobigny 020509 détail red

..et voici ce qui tient lieu de roseaux !

Et cela me remet en mémoire d’autres observations de la même espèce en migration en milieu urbain : dans un Laurier-cerise au pied d’une cité dans Paris, dans un petit jardin au pied d’un immeuble (encore dans Paris) , dans un Platane près du port de Pantin, dans la bambouseraie du parc de la Villette, dans les Buddleyas de la friche SNCF située entre la porte de la Chapelle et d’Aubervilliers……peu de choses à voir avec les roseaux (à part peut-être la bambouseraie…).

 En revanche, un point commun entre ces observations : elles sont toutes situées à moins de 200m d’une voie ferrée (sauf pour la bambouseraie du Zénith). Il n’est pas impossible que la SNCF favorise involontairement l’entrée des effarvattes (et sans doute d’autres espèces comme la fauvette grisette) en milieu urbain… Cela peut s’expliquer par la « migration rampante » : beaucoup de passereaux migrateurs nocturnes se posent pour se reposer et se nourrir en cours de route….mais ils continuent à se déplacer au sol dans la même direction que leur vol ! Les voies de chemin de fer sont souvent bordées de buissons variés où les oiseaux peuvent trouver un peu de repos et de nourriture….ensuite il n’y a plus qu’à suivre la voie !….

 Voie SNCF retaillée et red

Voici de quoi traverser la banlieue sans quitter la verdure.....

Le cas extrême est atteint par cette observation assez incroyable….Je ne modifie pas une lettre du message passé il y a 7 ans sur une liste de diffusion ornithologique française et je précise que l’observateur est « honorablement connu » du monde ornithologue et qu’on n’était pas le 1er avril…. ;-)

De : Emmanuel Roy <roy.baty@f...>

Date : Mercredi 4, Septembre 2002 17:45

Objet : Les oiseaux dans leurs milieux

Salut,

Aujourd'hui, une Rousserolle effarvatte était en "migration active" le

long de la voie ferrée dans la partie souterraine de la gare de Lyon.

(…)

 

Dernier point original : cette espèce chante facilement en migration (c’est comme ça qu’on la repère…..) et stationne parfois longtemps dans des endroits inattendus : dans la friche SNCF citée ci-dessus, on a entendu des chanteurs pendant longtemps : en 2005 en particulier, il y a eu des chanteurs pendant 2 mois ! On était en droit de supposer que l’espèce cherchait à nicher…ce qui, pour l’Atlas des Oiseaux Nicheurs de Paris, nous emplissait d’aise ! Malheureusement aucun jeune ne s’est jamais fait entendre (alors qu’ils ne sont pas discrets !) et il semble bien qu’il n’y ait jamais eu de nidification….alors qu’à Bercy, où l’Effarvatte est entendue chaque année au moment des migrations, un nid occupé est découvert en juin 2008 alors qu’on n’avait jamais soupçonné sa présence, puisqu’ aucun chant n’avait été entendu après la migration. Cette double affaire  a donné naissance au proverbe ornitho-urbain :

« Rousserolle qui chante ne niche pas, rousserolle qui niche ne chante pas »…. ;-)

15:44 Écrit par Frédéric dans des espèces très urbaines | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.