28/10/2008

Des nouvelles des poubelles anti-corneilles....

J’ai commencé un long feuilleton sur les corneilles en ville qui ont profité de l’application un peu irréfléchie du plan Vigipirate qui oblige à mettre des poubelles transparentes : en se contentant de plastique transparent, on fournit aux corneilles la possibilité de le déchirer très facilement pour atteindre la nourriture qu’elles voient au travers du plastique….

J’ai déjà évoqué la solution trouvée par le Jardin des Plantes (cliquez ici pour en voir l’image). Il faut reconnaître que, depuis, les troupes de corneilles ont disparu (il reste quelques individus), mais ….. n’y a-t-il vraiment eu que l’application de ce nouveau modèle de poubelle ? Je n’en suis pas sûr….

La même technique a été appliquée depuis mars 2008 au parc Montsouris : toutes les poubelles sont entourées d’une gaine de plastique dur (mais pas de couvercle…..les corneilles peuvent vider les poubelles si elles sont pleines !). Résultat : il existe encore des groupes importants de corneilles (un de 25 et un de 35 environ notés le 19/10 ), mais on ne voit presque plus de corneilles marquées de taches ou de barres alaires blanches comme avant….

Corneille leucique en vol red

N'est-elle pas jolie ma "corneille Gordini" ? (Londres fev 2007)

 

Je rappelle que l’idée que j’ai défendue dans un article d’Alauda ( résumé lisible en cliquant ici ) est que ces marques sont dues à un carence en lysine due à la trop forte consommation de pain….. Cela semble coller avec les observations actuelles : à la première mue qui a suivi leur retour à un régime alimentaire plus équilibré, elles auraient repris un plumage plus normal. Le nouveau modèle de poubelle serait bon au moins pour la santé des corneilles !….

J’en profite pour montrer un autre modèle de poubelle adaptée aux corneilles : la photo vient de Toulouse (son auteur se cache sous le pseudo de Clubescargot…..merci à lui !)

Poubelle Toulouse red

17/10/2008

La Friche du Millénaire…..

Pour les ornithos parisiens, il y a des noms mythiques, qui attirent de grands soupirs et des regrets non feints dès qu’ils sont prononcés…..  « Friche du Millénaire » en est un, et non des moindres !

Nous sommes entre la porte d’Aubervilliers et la porte de la Villette, à l’ extérieur du Périphérique, mais encore sur le territoire de la ville de Paris. J’ai consacré un post à l’importance des friches en milieu urbain (cliquez ici pour le lire),   mais les images sont toujours supérieures au texte…..

Laurent Wittmer y a tourné un petit film très bien fait ( ah, les images de bergeronnettes avec les voitures sur le Périf' derrière !.....) qui illustre la richesse de cette friche. Pour le voir il suffit de cliquer sur le lien situé en dessous de l’image  !

Film friche Millenaire

http://exposureroom.com/members/oiseauxdeurope.aspx/assets/108c1f877c8a4e7885d9c58deba190d2/

 

Pour le non spécialiste, je voudrais juste signaler que la Bergeronnette printanière est un oiseau qui vit normalement en paysage de prairies humides ou de champs de colza et que la Bergeronnette flavéole en est une sous-espèce assez rare en région parisienne puisqu’elle vit essentiellement au Royaume-Uni et sur nos côtes de la Manche et de la mer du Nord.

Dernier point avant de vous laisser profiter de ce film : sa conclusion est un peu trop pessimiste, du moins pour quelques années ….. les travaux ont été arrêtés sur une partie du terrain, ce qui a permis à la végétation de se réinstaller, ainsi qu’ une petite pièce d’eau. Je ne sais pas si les libellules et grenouilles sont revenues, mais la bergeronnette a été revue (sans preuve de nidification) et surtout, un couple de petit gravelot a niché avec succès au moins 3 années sur les 4 qu’a duré le travail de terrain pour l’Atlas des Oiseaux Nicheurs de Paris.

Malheureusement depuis l’an dernier, l’accès en est sèchement interdit par des vigiles-chien loup…..

 

06/10/2008

A NATUREPARIF on va causer du moineau.....

J'en profite pour me faire de la pub....

Conférence Publique

(...)
Des spécialistes et chercheurs de la LPO (Ligue pour la Protection des Oiseaux), du CORIF (Centre Ornithologique d'Ile de France) et du Muséum National d'Histoire Naturelle présenteront, lors de cette conférence publique, les résultats de l'enquête menée de 2003 à 2007 à Paris en les comparant à la situation des autres villes européennes.
(...)

 moineau JF Magne

                                                   © Jean-François Magne / Corif

 

« Moineau Domestique à Paris »


Le mercredi 22 octobre, de 14h00 à 17h00


Dans les locaux de Natureparif, au 84 rue de Grenelle – 75007 Paris

Cette conférence sera animée par :
Frédéric Malher - CORIF
Sandrine Mor
– LPO Ile-de-France,
Romain Julliard
– Muséum National d’Histoire Naturelle

Pour plus d'informations :

Michael Luzé, relations presse Natureparif :
01 75 77 79 21

15:58 Écrit par Frédéric dans Le Moineau domestique | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |