26/04/2008

Encore un Autour des palombes à Paris !

Le 16/04/08 les jardiniers du 20è arrondissement ont découvert au jardin E.Vaillant le cadavre d’un jeune Autour des palombes ! C’est la 2ème fois cette année qu’un Autour est découvert à Paris !

Autour mort dessous
 L'Autour du square E.Vaillant photo N.Robin

 

Le premier était heureusement bien vivant (malgré un choc contre un carreau du 7ème arrdt) et a été relâché en bon état par le Centre de réhabilitation de l’Ecole vétérinaire de Maisons-Alfort en janvier.

Autour M-Alfort red

C'est quand même plus beau vivant !  photo G.Chambert-Loir 

 

Les autours sont erratiques à cet âge là et sa présence à Paris n’est évidemment pas un signe de nidification proche ! C’est un oiseau forestier qui, cependant s’adapte à certaines villes : il est nicheur dans la périphérie de Hambourg et vient chasser en centre ville (quartier de l’Université) . De même il niche dans le Tiergarten, grand parc boisé dans le centre ville de Berlin….Comme c’est un rapace qui a bien profité de la protection des rapaces et de la fin de l’utilisation des insecticides organo-chlorés, sa densité augmente partout et pourquoi pas un jour…..

En ce moment, l’actualité parisienne est plutôt celle de l’Epervier : va-t-il nicher dans Paris intra-muros ? Déjà qu’il niche dans les cimetières de Bagneux (depuis 2007) et de Pantin (sans doute depuis quelques années), aux bois de Boulogne et de Vincennes….Depuis quelques années, on en voit de plus en plus en hiver dans les rues et les parcs parisiens (cliquez pour voir le post consacré aux observations de Jacqueline Lejeune dans le Marais ou ici pour retrouver une histoire à laquelle j'ai assisté depuis ma fenêtre). Ce qui est nouveau, ce sont les observations printanières : le parc des Buttes-Chaumont est sur les rangs pour accueillir le premier couple nicheur…des parades ont même été observées en avril ! Le mois de mai sera déterminant ! Mais on en a aussi observé en plein centre de Paris, près des Champs-Elysées, où des parcs privés (ambassades, palais présidentiel…) sont tout à fait capables d’abriter son nid…

Les paris sont ouverts !

16:48 Écrit par Frédéric dans des espèces très urbaines | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

Commentaires

autour des éperviers Bonjour Frédéric,
Nous nous sommes rencontrés à la villette alors que tu procédais à des comptages pendant la migration d'automne, j'habite non loin de chez toi.
je voulais savoir si on avait une idée de quoi est mort l'autour du 20ème dont tu parles plus haut ?
D'autre part, je me suis récemment baladé au père Lachaise et j'y ai vu plusieurs cadavres de pigeons et des plumes qui avaient été arrachées (le rachis étant soit sectionné, soit fendu puis cassé). J'ai pensé que cela pouvait être des traces de prédation de l'épervier (un pigeon affaibli au sol comme on en voit souvent à Paris étant une proie facile). Qu'en penses-tu ? J'y retournerai bientôt équipé de mon appareil photo pour tenter de trouver d'autres traces.
Toujours au père Lachaise, hier, j'ai eu le plaisir de tomber nez à bec avec un couple de geai des chênes tout près de moi affairés à ramasser des graines entre les tombes, plutôt sympa.
A bientôt,
Ronan

Écrit par : Ronan Marec | 19/05/2008

Répondre à ce commentaire

autour des palombes bien vivant celui-là. A voir ici (l'auteur de la photo est parisien).

http://www.flickr.com/photos/jyromanetti/3098161566/

Écrit par : Lelièvre | 08/08/2009

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.