29/03/2008

Convoitise de corneilles

Voici une scène qui s'est déroulée le 20 septembre 2007 dans le Marais (3° Arr), c'est à dire en plein centre de Paris !. C'est l'observatrice, Jacqueline Lejeune, qui vous la raconte et qui l'illustre d'une photo d'un épervier mâle qu'elle a prise à une autre occasion (le 10/12/07) : Jacqueline est une grande spécialiste des observations d'éperviers de sa fenêtre......


Epervier J_Lejeune Marais

__ A 17h10 des cris contenus attirent mon attention. C'est alors que j'aperçois sur une toiture une femelle Epervier d'Europe avec une proie et deux Corneilles.

Aussitôt l'épervier s'immobilise contre une cheminée à laquelle est fixée une antenne, tenant avec fermeté sa prise. Au même instant les corneilles exécutent une parade d'intimidation, sautant d'une cheminée à une autre, puis sur l'antenne, tout en poussant des "kroa kroa" pour bien lui faire comprendre leur intention de profiter du butin. 
 

Peu après l'une d'elle disparaît, la deuxième continue son numéro passant tantôt devant, tantôt derrière l' épervier en marquant un temps d'arrêt. Les deux oiseaux s'épient, l'épervier ne relâche pas sa vigilance. Si bien qu'après 20 minutes d' une pantomime vaine, par découragement la corneille abandonne.
Enfin l'épervier peut assouvir sa faim du moineau victime de ses serres, fait un brin de toilette, reste sur place jusqu'à l'ouverture d'une fenêtre. Il est 18h05 lorsqu'il s'envole.

Jacqueline Lejeune

J'en profite pour vous rappeler une scène d'épervier aussi aux prises avec 2 corneilles, chez moi, racontée à la page : http://lesoiseauxenville.skynetblogs.be/post/5125838/en-d...

Les commentaires sont fermés.