26/11/2007

Des oiseaux au collège !

Comme signalé dans ma bio, j’enseigne les SVT ( Sciences de la Vie et de la Terre….) au collège Marcel Cachin du Blanc-Mesnil (93). Collège sureau

Un sureau en pleine floraison dans le collège

.

Par chance c’est – paraît-il – le collège le plus arboré du département et, depuis le temps que j’y suis (24 ans…..), j’ai eu l’occasion de voir pas mal d’espèces d’oiseaux (une cinquantaine…).Cette richesse est due à la variété de la végétation qu’on y trouve : à côté des arbres (platane, érable, bouleau, peuplier, conifères,….), on trouve de nombreux buissons et arbustes porteurs de baies et d’autres fruits appréciés des merles et des fauvettes (Viorne, Sureau, Pommier de l’Himalaya,….). En plus, j’ai obtenu de sauver de la tondeuse un petit coin de pelouse qui n’a pas perdu de temps pour croître, ce qui permet d’abriter de nombreux insectes et autres invertébrés (coccinelles, araignées, bourdon, abeilles solitaires….).

Collège parking

Notre "Réserve de biodiversité".....

. 

Résultat : l’avifaune banale comporte une dizaine d’espèces : mésanges charbonnière et bleue, merle, pinson, verdier, moineau domestique, étourneau, pie, corneille qui n’attendent que la rentrée des élèves en cours pour venir se nourrir des miettes qu’ils ont laissées par terre ou des insectes et des fruits des buissons.

Collège mangeoire
 Une mangeoire, une longue-vue...le spectacle est assuré !

.

Mésange bleue mangeoire

 Bien gourmante, la Mésange bleue !

.

En hiver, le rougegorge se joint à ce groupe, en se signalant par ses cris secs « tsic ! tsic ! » ou par son chant très aigu mais très varié. Plus difficile à voir, une bergeronnette des ruisseaux vient souvent se nourrir sur la flaque d’eau qui se forme souvent sur le toit de la passerelle qui relie 2 bâtiments. Dans les conifères , il arrive qu’une mésange noire ou une mésange huppée vienne passer l’hiver.

Rougegorge Musée Rodin ter 111205

Notre Rougegorge, malgré son nom, a la gorge orange...

. 

En été, les hirondelles de fenêtre qui nichent av. P.Vaillant-Couturier viennent chasser au-dessus de la cour et les fauvettes à tête noire poussent leur chant puissant, flûté et enrichi de nombreuses imitations.

Hir Fen Géode
 C'est avec de la boue collée par sa salive que l'Hirondelle de fenêtre construit son nid

.

Un pic épeichette, qui ressemble à un pic épeiche qui serait de la taille d’un moineau, a récemment pris ses habitudes dans le quartier et a découvert qu’en tambourinant sur l’antenne de télévision du bâtiment de l’administration, ça faisait plus de bruit que sur une branche….certains humains n’ont pas apprécié le réveil en fanfare !

Pour les oiseaux accidentels, je me contenterai de 3 exemples : un épervier passe de temps en temps dans le secteur et j’ai pu montrer à des élèves de 6ème, en plein cours, une scène de chasse sur un groupe d’étourneaux qui s’est défendu en formant une boule compacte à chaque approche du rapace ! Une autre fois, allant chercher ma classe dans la cour, des élèves me signalent un groupe d’oiseaux en vol….j’avais mes jumelles dans mon sac et heureusement !…. : c’était un groupe de Grands cormorans, qui devaient faire le trajet entre le parc de Sausset (Aulnay s/bois) et le canal de l’Ourcq.  Héron Bercy 071104d
Du haut du toit, le Héron cendré est tranquille....

Pour terminer, le plus spectaculaire : en novembre 2006, un Héron cendré, profitant du calme des vacances de la Toussaint, a découvert l’existence de notre bassin (qui ne doit pas faire plus de 2m sur 4 !) et de ses poissons rouges : il s’est installé à table….A la fin des vacances, il allait se percher sur le toit de la cantine pendant les heures de cours et descendait pêcher après le départ des élèves. Certains élèves inattentifs ont ainsi trouvé une occasion de plus de regarder dehors…..

Les commentaires sont fermés.