15/09/2007

Un peu d'exotisme en ville...

La ville , de plus en plus accueillante aux espèces forestières qui s'y installent progressivement, s'ouvre aussi à une catégorie plus surprenante : les espèces exotiques. A Bruxelles, on compte 3 espèces de perruches nichant en liberté mais à Valence (Espagne), ce sont pas moins de 7 espèces de psittacidés qui se reproduisent... A Saint Jean-Cap Ferrat et Beaulieu s/Mer (Alpes maritimes), ce sont des Inséparables de Fischer qui forment des petites colonies bien bruyantes et à Nice des Capucins bec-de-plomb vivent à l'embouchure du Var !
On appelle "férale" une espèce d'origine exotique qui s'est échappée et qui se reproduit librement sans aide humaine. La région parisienne n'en est pas dépourvue....

La perruche à collier est une grande perruche verte à bec rouge, originaire d'Afrique tropicale et du continent asiatique. Les anglophones la surnomme parfois Houdini, du nom d'un spécialiste de l'évasion spectaculaire du début du 20ème siècle : c'est dire si elle est difficile à garder en cage !
Si la première colonie repérée officiellement est celle de Drancy (93) au début des années 90, il semble que la présence de ces oiseaux remonte aux années 70 dans le Val d'Oise. Les populations forment 2 noyaux principaux, un au nord et l'autre au sud de Paris, curieusement à proximité des 2 grands aéroports. Les effectifs, très mal connus, doivent se compter en quelques centaines d'oiseaux (200-300 ?). On peut en voir au parc de Sceaux, à L'Hay les roses,Sarcelles, Drancy,au parc de Sevran, etc. Elles ont même fait un passage remarqué dans le parc du chateau de Versailles il y a quelques années ! Pour Paris intra-muros, à part des visites isolées, on ne connait qu'un début d'installation - sans suite pour le moment - au parc Montsouris en février 2007. En France , on en trouve aussi à Marseille, Nancy, dans l'agglomération lilloise. A l'étranger, il y en a des milliers à Bruxelles, à Londres et dans bien d'autres villes...

Perruche à collier
                                    photo D.Behrens

Ce sont des oiseaux qui se nourrissent de fruits, de bourgeons, de graines qu'ils peuvent venir chercher sur les mangeoires que les amis des oiseaux placent en hiver. Pour se reproduire, elles utilisent en général des anciennes cavités de pics, qu'elles peuvent agrandir grâce à leur bec puissant. Si vous les voyez poursuivre un écureuil, ce n'est pas pour le manger (elles sont végétariennes... ), mais pour chasser un prédateur de leurs oeufs !

La Bernache du Canada est une très grosse oie qui déclare son origine dans son nom...Quand elle n'est pas appelée "Outarde" au Québec, elle est surnommée Cagoo (Canada Goose....) à Londres où elle anime les pelouses de Kensington Gardens, par exemple, qu'elle "enrichit" de ses excréments, assez abondants.....En plus,c'est une espèce assez agressive qui supporte mal la présence d'autres anatidés, ce qui ne manque pas de poser des problèmes quand elle se reproduit en milieu naturel !

Bernache Canada duo en vol red

                         A St James's Park (Londres)

En région parisienne, elle peut former des troupes de plusieurs dizaines d'individus, en particulier dans le Sud-ouest de la région (les Polytechniciens de Massy-Palaiseau connaissent bien l'espèce !) ainsi que dans le Nord-ouest vers Cergy-Pontoise. Plus près de Paris, on en voit au bois de Vincennes (lacs des Minimes, de Saint-Mandé et Daumesnil) d'où , de temps en temps, un groupe vient se promener jusqu'aux Buttes-Chaumont ou vers la Courneuve...

La troisième espèce exotique qu'on peut voir à Paris est un canard.... saharien ! Le Tadorne casarca est une espèce qu'on trouve en Afrique du Nord ainsi que dans les steppes d'Asie centrale : il niche en falaise, parfois loin de l'eau où il emmène ses petits juste après la naissance.....à pied au travers des cailloux !

Casarca Daumesnil couple red
                                        Au lac Daumesnil (bois de Vincennes)

Cette espèce est très souvent élevée pour agrémenter les parcs publics et de là elle a formé des populations férales en Allemagne, en Suisse , en Angleterre (évidemment....) et est en passe d'acquérir ce statut en région parisienne : il semble y avoir une bonne dizaine d'individus (dont les descendants d'un couple mixte T. casarca x T. du Paradis ) qui circulent entre le bois de Vincennes et les Buttes-chaumont et qui se reproduisent librement de temps en temps (avec de rares succès à cause de la prédation par les rats ou les goélands ).

On peut aussi trouver de nombreux individus échappés d'espèces exotiques, qui peuvent survivre longtemps (un Inséparable à face rose occupe les bords du canal St-Martin depuis au moins 3 ans...) mais sans se reproduire. Ce ne sont, pour le moment, que des curiosités ...à surveiller quand même du coin de l'oeil !

------------------------------------------------------------------------------------------------

De notre correspondant dans le 14ème (Nicolas Langlois 12 ans) 

Les oiseaux de parc Montsouris

Le lac du parc Montsouris abrite de nombreux oiseaux.                     
D'abord on voit les canards colvert et les mouettes rieuses puis, si on est plus
observateur, on voit deux bernaches nonnettes qui glissent tranquillement sur l'étang,
souvent en compagnie de tadornes casarca ainsi que la célèbre famille d'oie à tête
barrée qui chaque printenps fait ses petits .                                          
S'il n' y a pas trop de monde, vous pourrez peut-être voir le tadorne de Belon mâle
(il se distingue des femelles par sa caroncule) en compagnie de la superbe bernache
à cou roux.                                                                                                   
Les deux oiseaux uniques du parc sont l'oie empereur,c'est un oiseau splendide mais
extrêmement farouche, elle est la seule de Paris, l'autre oiseau est le cygne à cou
noir qui força l'admiration des passants pendant des années, mais celui-ci est mort
cet hiver. La bernache du Canada est très agressive, ce qui lui vaut une très mauvaise
 réputation chez les personnes âgées qui donnent du pain aux oiseaux.Dernièrement,
deux canards de Barbarie  ont été mis dans le lac. On voit aussi un couple de canard
mandarin.                                                                                                     
Le héron se promène et les poules d'eau recherchent des bouts de pain. L'hiver,
quelques goélands argentés viennent trouver la tranquillité et, lors des vagues de
grand froid, le fuligule milouin se fait observer.Les carpes et les tortues sont
très présentes dans le lac. 

15:54 Écrit par Frédéric dans des espèces très urbaines | Lien permanent | Commentaires (167) |  Facebook |

Commentaires

oisseaux parc montsouris bonjour, je vous confirme que j'ai vu trois perruche à collier dans les plataines du parc Monsouris (côté bd Jourdan, près du terrain de basket) en fin aout, et encore ce matin (25/9/07). Merci de vos informations sur ces oisseaux -- très interessant!

Écrit par : anonyme | 25/09/2007

Répondre à ce commentaire

une bonne quinzaine de perruches Aujourd'hui dimanche 7 octobre 2007, en plein parc montsouris (en bas sur la pelouse près du café) une bonne quinzaine de perruches étaient occupées à manger dans les arbres. Spectacle très étonnant que ces grappes d'oiseaux verts se confondant dans les feuilles et très concentrés sur le décorticage de leur repas.

Écrit par : marie S | 07/10/2007

Répondre à ce commentaire

Les perruches à collier sont relativement nombreuses sur Rungis également (94), j'en croise régulièrement dans le petit parc.
J'ai entendu parler que l'une des premières colonies de ces perruches venait de l'aéroport d'Orly suite à l'ouverture accidentelle d'une cage par les douaniers (m'enfin ça reste à confirmer..)
A bientôt

Écrit par : dhz | 22/10/2007

Répondre à ce commentaire

Aujourd'hui 4 novembre au parc Montsouris... J'ai comptabilisé aujourd'hui 21 perruches à collier réparties sur deux arbres au bord du lac, dont un grand Charme au sein duquel celles-ci se régalaient de ses graines qui ne se trouvent plus maintenant qu'aux extrémités de ses branches, ce qui a facilité grandement le comptage. Et cela sans compter d'autres possibles chez les arbres d'alentours...

Écrit par : Philippe T. | 04/11/2007

Répondre à ce commentaire

exotisme Je vois que la problématique des espèces exotiques se pose dans toutes les grandes villes européennes, quoique la colonie bruxelloise de Perruches à collier doit être la plus importante.
J'apprécie beaucoup le contenu de ton blog.

Écrit par : gem | 06/11/2007

Répondre à ce commentaire

Bonjour, je suis à la recherche d'une perruche au chant mélodieux à adopter qui puisse encore être apprivoisée. Merci de m'indiquer où en trouver avec de bons conseils. Je suis sur Paris

Écrit par : desclos | 09/12/2007

Répondre à ce commentaire

vincenne j'ai pris des photos des tadorne de casarca au lac de dausménil mais certains avec collier noir et d'autre base du bec blanc est ce que ce serait comme avec les tadorne de belon avec la femelle qui a la base blanche? j'ai vu aussi une oie surement importée avec reflet mauve et kaki magnifique mais que je n'est put indentifier!!!

Écrit par : nail | 27/01/2008

Répondre à ce commentaire

Vincennes, réponses Bonjour Nail,
merci d'être passée sur mon blog et bravo pour ta remarque sur les casarcas : le mâle a effectivement un collier noir et la femelle une face nettement plus blanche que le mâle (regarde sur la photo au début de ce message : le mâle est à gauch, la femelle à droite)
En revanche, je n'ai pas d'idée pour ton oie à reflets mauve et kaki....tu peux me la décrire plus précisément ? taille par rapport à un casarca, couleur générale, tête, cou, dos, ventre ?
Frédéric Malher

Écrit par : Frédéric Malher | 28/01/2008

Répondre à ce commentaire

capucin bec de plomb D'un couple en 2003, auquel j'ai commencé à faire le restaurateur, ces deniers mois la colonie est d'environ 50 unités, sans oublier, mésanges, bleue, charbonnière, huppée, à t^te noire, le rouge gorge, les verdiers,chardonret élégant, rouge queue noir, un moineau que je n'arrive pas à reconnaître, même une grive draine et tout ce petit monde sur mon balcon....Et ça mange......

Écrit par : mancardi | 15/03/2008

Répondre à ce commentaire

Capucins bec-de-plomb Bonjour José,
je n'ai pas tout compris à ton msg :
* première question : où habites-tu? à quelle époque correspond tes obs ?
* les mésanges huppée et (à tête ) noire: viennent-elles uniquement en hiver ?
* ton moineau, qu'est-ce qu'il avait de spécial ? un friquet ?
* les capucins bec de plomb seraient passés de 1 à 50 couples en 4 ans....plus de 350% par an ?( x 2,5 par an)

Frédéric Malher

Écrit par : Frédéric Malher | 15/03/2008

Répondre à ce commentaire

Perruche à collier au lac Daumesnil Je viens de laisser un message sur atlas-paris mais je lis des infos sur ton blog. Je vais suivre une tentative de nidification de perruches à 15 mètres du vélodrome du bois de Vincennes. Benoit.

Écrit par : Benoit Hémidy | 29/03/2008

Répondre à ce commentaire

Perruches à collier dans le Val d'Orge bonjour, je vois que ces perruches sont un peu partout. Moi j'en vois très régulièrement passer au dessus de chez moi, elles se dirigent dans le Parc de la Vallée de L'Orge (Essonne). J'ai déjà vu passer une bande d'une centaine d'individus!
Personnellement je trouve leur présence assez sympa, ça met un peu d'exotisme dans nos banlieues !!

Écrit par : kriss | 02/11/2008

Répondre à ce commentaire

perruches a collier a cannes A cannes il y aplusieurs centaines de perruches a collier... mais je n ai vu qu une seule bleue...
mais la colonie est en pleine forme!!!!

Écrit par : bob | 06/03/2009

Répondre à ce commentaire

Perruches à collier à Chilly-Mazarin (près Orly) Habitant dans une résidence arborée, j'ai observé, depuis 2004, de nombreuses perruches (au moins une trentaine actuellement). Bruyantes et peu respectueuses des véhicules parqués sous les arbres....Mais on peut faire de belles photos !

Écrit par : Franck | 30/07/2009

Répondre à ce commentaire

Les perruches deTremblay en France Il y a 3 ans un vol de parruche s'est abattu sur les arbres face au balcon(environ 50) Nous étions en septembre et nous craignions qu'elles ne passent pas l'hiver. Il semble qu'elles se soient bien adaptées... Depuis ont peu les voir un peu partout !!

Écrit par : Yeh Jacques | 05/08/2009

Répondre à ce commentaire

perruche à collier dans mon jardin : Le vaudreuil, 27100; se nourrit de graines de tournesol et de cacahuettes, entendue dès mai, ne vient se nourrir que depuis le froid; fut 15 j accompagnée d'un Amazone à front bleu, récupèré ke l'espère par ses proprios ou congelé....

Écrit par : dubois-coupel | 11/01/2010

Répondre à ce commentaire

Depuis octobre, une colonie de perruches à collier s'est installée das notre parc de Gif sur Yvette. Elles habitent dans nos grands platanes plusieurs fois centenaires et semblent s'être parfaitement adaptées à nos récents grands froids !

Écrit par : Emmanuelle | 27/01/2010

Répondre à ce commentaire

PERRUCHES A VERSAILLES il y a trois perruches houdini qui se posent ds nos arbres à versailles
elles st magnifiques
afm
depuis trois jours et ns sommes le 19/05/10
ELLES MANGENT DES GRAINES DE TOURNESOL

Écrit par : mautaint | 19/05/2010

Répondre à ce commentaire

Les perruches à collier arrivent sur Thiais Bonjour, j'ai observé samedi 12 juin 2010 une perruche à collier sur Thiais 94320. Et j'en observe plusieurs depuis quelques semaines sur l'Haÿ les Roses 94. Elles décortiquent les fruits du catalpa qui fait de grand haricot qui sont sec à cette époque de l'année. Mais je ne sais pas si elles les mangent .... Je vous souhaite une belle journée

Écrit par : Patricia | 16/06/2010

Répondre à ce commentaire

votre oiseauest très magnifique.

Écrit par : ima | 08/07/2010

Répondre à ce commentaire

Des perruces à collier sur Villejuif !

Depuis quelques jours, ma femme et moi avions remarqué des bruits d'oiseaux peu commun ...

Quelle surprise de ce retrouvé à moins de 5mètre d'une perruche à collier, qui est un très belle oiseau.

Ils se trouvent, pour le moment, au niveau des Lozaits et des parc alentour, je pense qu'il s'agit d'un petit groupe, les arbres en face de ma fentre ce font littéralement bouffé, je n'avais jamais vu sa !

Écrit par : Othmane | 05/08/2010

Répondre à ce commentaire

Depuis quelques mois j'apercevais tout les matins une ou deux perruches aujourd'hui Incroyable....... Deux vols a quelques minutes d'intervalles ,juste au dessus de ma petite tete le premier : une belle vingtaine ,18 je crois et le deuxième : une petite dizaine , elles sont grandes fines élégantes des couleurs vives jaunes et vertes ....et faciles de les reperer tellement elles sont bavardes et bruyantes !

Écrit par : Monnot | 25/08/2010

Répondre à ce commentaire

Oublie de préciser sur palaiseau près des bords de l'yvette

Écrit par : Cec | 25/08/2010

Répondre à ce commentaire

Ils y a depuis qlqs années des sortes de perruche verte et jaune de la taille de pigeons dans le bois de l'aurore a antony (je ne sais pas leur noms, mais il y en a de plus en plus on les entent tôt le matin elle un un petit "cri" peu harmonique qui fait penser a la perruche, mais plus taille perroquet. Echappé d'orly ? Quel race ? qui peux me dire ?

Écrit par : ghislaine verdy | 29/08/2010

Répondre à ce commentaire

Bonjour,
s'il ne s'agit pas de la perruche à collier de la photo du début de ce post, il peut s'agir d'un Youyou du Sénégal qui a une queue courte et une tête grise. Il y a déjà eu reproduction de cette espèce en Essonne. Cherchez dans Google images et dites moi si cela correspond : cela m'intéresse beaucoup !
Frédéric Malher

Écrit par : Frédéric Malher | 29/08/2010

Répondre à ce commentaire

Non j'ai vu les photos cela n'a aucun raport ils ont une seul couleur. Soit vert (d'Appel) soit jaune (idem) mes leurs tailles est celles d'un pigeon. Merci pour votre réponse. Ils ont aussi une queue comme les perroquets.

Écrit par : ghislaine verdy | 22/09/2010

Répondre à ce commentaire

Dans ce cas, vous pouvez essayer du côté des "amazones" qui ont une queue courte comme les perroquets et dont certaines espèces sont vertes...
Jre ne suis pas du tout un spécialistes des psittacidés.....;-)

Écrit par : Frederic Malher | 22/09/2010

Répondre à ce commentaire

Bjr, j'habite Cannes, et voilà 2 ans que je guette,durant l'été, les vols de jolies perruches, et, dès que j'entend leurs chants je cours pour les voir du balcon !
Elles sont nombreuses, et volent gaiement, en poussant des petits cris très caractéristiques ! J'ai eu peur de les voir disparaître l'hiver dernier (rude avec neige !) mais non, heureusement, elles sont bien encore là! Elles volent très très haut dans le ciel. pour l'hiver qui va venir, que pourrais je leur offrir sur mon balcon pour les nourrir un peu ?? en espérant qu'elles s'approchent ??? merci de vos conseils.

Écrit par : Maryse | 14/10/2010

Répondre à ce commentaire

Les perruches à collier ont montré qu'elles se débrouillent bien pour passer l'hiver (elles ont bien résisté à 2 hiver assez froids à Paris, Bruxelles et Londres....alors à Cannes !)
Si vous voulez vraiment les nourrir, elles semblent apprécier les boules de graisse mélangées de graines et les cacahuètes

Écrit par : Frédéric Malher | 16/10/2010

Répondre à ce commentaire

Bonjour,
Nous avons observé cet après-midi plusieurs perruches vertes dans le parc Montsouris, qui ressemblaient bien à la photo, avec le dessus de la queue d'un vert plus bleuté.

Écrit par : S.Cotten | 27/10/2010

Répondre à ce commentaire

Bonjour,
Il y a plein de perruches à collier à Saint-Brice-sous-forêt, dans le val d'oise. Je vais souvent les observer, il suffit de rester un peu et à coup sûr on en voit. Cet après midi, 5 d'un coup m'ont survolée. Souvent je les vois dans les arbres et peux les observer. Et je les entends tous les jours.
Elles sont magnifiques!

Écrit par : Laëtitia | 20/11/2010

Répondre à ce commentaire

Depuis plus d'un mois une petite colonie de perruches vertes se sont installées prés du lac de courcouronnes en essonne.
Mais le mauvais temps commence a servir , vont-elles ressistées aux rigueurs de l'hiver.

Écrit par : pascal | 28/11/2010

Répondre à ce commentaire

Depuis la bonne vingtaine d'années ( sinon 30 !) qu'il y a des perruches en Île de France, elles en ont vu d'autres ! Ce ne sont pas des oiseaux frileux et elles passeront l'hiver sans problème à condition de trouver de la nourriture...ce qui ne manque pas puisqu'elles se nourrissent en particulier de fruits non consommés par d'autres espèces ( marronnier, catalpa, platane,...)

Écrit par : Frédéric Malher | 28/11/2010

Répondre à ce commentaire

Je viens de voir une quinzaine de perruche a collier sur la coulée verte limite Bagneux Fontenay-aux-roses.

Écrit par : Benoit Cerrina | 12/12/2010

Répondre à ce commentaire

L'espèce est effectivement bien installée au cimetière de Bagneux...

Écrit par : Frédéric Malher | 12/12/2010

Répondre à ce commentaire

moi personnellement jen voit assez souvent du cotè de blanc mesnil pres du parc ou elle passe en bande 5 voir 10 ce matin jen est vue 2 sur un arbres sa ma vraiment etonè je prefaire les voir en libertè

Écrit par : moha | 04/01/2011

Répondre à ce commentaire

Bonjour,

Bravo pour votre blog !
Je suis photographe et je vais publier un livre sur le bois de Vincennes
(photos visibles en partie sur www.valantin.book.fr).
Cela fait 3 ans maintenant que je vois une dizaine de perruches vertes dans le bois.
En savez vous un peu plus sur le sujet cad d'où viennent elles, se reproduisent elles et sont elles une menace pour les autres espèces ?
Merci !
Bien cordialement
Jean-François Valantin

Écrit par : valantin | 21/01/2011

Répondre à ce commentaire

Bonjour,
L'autre jour j'ai aperçus des oiseaux qui volaient au dessus des immeubles du centre de Versailles. Il avait des cris peu familier des oiseaux de nos région, et une longue queue... J'ai tout de suite penser à ces peruches introduitent...
J'en ai vue aussi l'année dernière à Nancy dans un Parc.

Écrit par : Alexiel | 28/01/2011

Répondre à ce commentaire

Effectivement la Perruche à collier s'est installée aussi au parc de la Pépinière à Nancy. Pour Versailles, un groupe important avait été observé il y a qq années... A cette période de l'année ( fin janvier), c'est peut-être un signe de début de nidification ( la perruche niche dès février)

Écrit par : Frédéric Malher | 28/01/2011

Répondre à ce commentaire

Bonjour, j'habite Cannes et depuis 5 ans j'ai tous les jours la visite d'au moins 5 ou 6 perruches à collier et c'est un spectacle dont je ne me lasse pas !
Maintenant les petits viennent également. Je veille à ce que leur "coeur" grillagé soit toujours rempli de cacahuètes crues surtout non salées et c'est le bonheur .....
Bravo pour votre blog
nathalie

Écrit par : GABRIELI nathalie | 19/02/2011

Répondre à ce commentaire

J'ai oublié de préciser que de nombreuses autres espèces viennent également se servir surtout des mésanges diverses.
Amicalement
nathalie

Écrit par : GABRIELI nathalie | 19/02/2011

Répondre à ce commentaire

intéressant votre article ! je suis arrivée chez vous après une recherche sur internet car j'ai observé des perruches vertes au parc Georges Brassens de Massy (91 France)

Écrit par : madame de K | 18/04/2011

Répondre à ce commentaire

du coup je vous ai cité dans ma page de blog d'aujourd'hui ;-)
http://3niveau.blogspot.com/2011/04/madame-de-k-est-la-masse.html

Écrit par : madame de K | 18/04/2011

Répondre à ce commentaire

Au parc de la courneuve
il y aussi des perruches vertes

Au parc de Sceaux
il y a assi des perruches vertes

Écrit par : colette | 21/06/2011

Répondre à ce commentaire

Vu Mardi 05/07/2011 une colonie de 6 ou 7 Perruches à collier tourbillonnantes au dessus du Parc Montsours vers 08h30, elles se sont posées sur le sommet des plus grands arbres prés du RER dans un bruit digne d'une forêt équatoriale ...

Écrit par : Françoise | 06/07/2011

Répondre à ce commentaire

Trois perruches à collier à l'université d'Orsay.

Écrit par : Florian | 07/07/2011

Répondre à ce commentaire

A Longjumeau et Epinay sur orge, depuis 2 ans elles sont très nombreuses, surtout cette année (aout 2001). Elles d'adaptent bien, c'est magnifique!

Écrit par : Florence | 18/08/2011

Répondre à ce commentaire

A Longjumeau et à Epinay sur orge (91) , depuis 2 ans elles sont très nombreuses, surtout cette année (aout 2001). Elles d'adaptent bien, c'est magnifique!

Écrit par : Florence | 18/08/2011

Répondre à ce commentaire

A Villeneuve Loubet (Alpes Maritimes à une quarantaine de kilomètres de Cannes) dans le parc de ma résidence il y a une perruche à collier d'un vert magnifique.
A priori je n'en ai vu qu'une seule.
Nous avons aussi ce que nous pensons être des corbeaux. Ça fait de belles bagarres avec les pies et les tourterelles.
Et également un héron qui passe de temps en temps, surtout le matin.

Écrit par : caty | 04/10/2011

Répondre à ce commentaire

Colonie du parc Montsouris bien présente.
Surprenant de croiser dans les airs ce genre d'individus !
Merci pour toutes vos informations précises.

Écrit par : Marie-P | 21/10/2011

Répondre à ce commentaire

PS : colonie de perruches à collier.

Écrit par : MArie-P | 21/10/2011

Répondre à ce commentaire

Bonjour à tous !

C'est depuis cet été que j'ai la chance de voir une colonie de perruches vertes à collier qui a élu résidence dans un parc de Cannes.
Il me semble d'ailleurs que celles-ci se sont reproduites vers le mois de mai et la colonie s'est donc agrandie... Nous avons aujourd'hui une douzaine de perruches vertes accompagnées d'une bleue qui a, je pense, dû subir une mutation.
Elles sont souvent très vives tôt le matin et en fin d'après-midi.
C'est une extraordinaire chance que de les voir se poser sur le cerisier en fleur et d'être réveillés par leur cris.
Je penserai donc à les nourrir dans quelques jours et j'espère avoir le bonheur de les voir se rapprocher de ma fenêtre.

Écrit par : Gaëlle | 09/11/2011

Répondre à ce commentaire

j'habite dans le 78 a montigny le bretonneux et a cote de mon college il y a un petit bois et ce matin j'aitai en cours et je regardai par la fenetre et d'un seul coup je voi 3 grosse perruche verte de la taille d'un pigeon avec un bec rouge et une longue queue verte, je me retourne et je vois dans un arbre une vingtaine de perruche verte dans un arbre

Écrit par : Flo | 18/11/2011

Répondre à ce commentaire

Comme quoi, il y a des fois où il est utile de regarder pas la fenêtre pendant les cours... et c'est un prof qui l'écrit !

Écrit par : Frédéric Malher | 19/11/2011

Répondre à ce commentaire

Bonjour,
Surprise, depuis ce week end une perruche à collier s'est installée sur notre terrasse (Ivry 94). C'est impressionnant, nous ne sommes pas habitués à ce type d'oiseau par ici. Elle a trouvé gîte et couvert!
Elle profite abondamment de la mangeoire et elle n'hésite pas à y faire la sieste lorsqu'elle est repue. Sa présence n'est pas sans conséquence sur les autres oiseaux (mésanges, rouge gorge, merle) qui ont quitté les lieux! pour l'instant on ne l'a pas entendu chanter, mais j'espere qu'elle ne va pas nous ramener ses copines...

Écrit par : Gilles | 29/11/2011

Répondre à ce commentaire

Aujourd'hui j'en est pas vue pas loin d'une dizaine au parc du château de versaille!!
Elle sont dans les hauts chênes près du bosquet flore et de la muraille Marie Antoinette!!!

Écrit par : Azraël | 24/12/2011

Répondre à ce commentaire

Dans le ciel, matin et soir passent 10 à 15 perroquets. je les observe depuis 2 ans. car ils poussent des cris. l'hiver je nourris les oiseaux avec une nourriture variées. Ce matin, pour la 1er fois 4 perroquets sont venus se poser. quelle merveille!! Ils sont tous verts avec un bec rouge, pas très gros avec une queue plus longue que leurs corps. Je me suis occupée d'une cinquantaine de perroquets,dans des cages,bien sur
qui appartenaient à un magicien. Alors d'en voir en libertés, quelle joie! Je suis à Crosne dans le 91. J'ai cherché leurs noms, mais pas trouvé.

Écrit par : Gansoinat Brigitte | 15/01/2012

Répondre à ce commentaire

Regardez bien la photo du haut... je parie que c'est votre oiseau...;-)
Il s'agit très certainement de la Perruche à collier

Écrit par : Frédéric Malher | 16/01/2012

Répondre à ce commentaire

Bonjour,

Habitant Orsay dans l'Essonne depuis 1962, j'ai vu pour la première fois cette année à partir du printemps, des perruches à collier voler autour de la maison, assez haut, jamais moins d'une dizaine de mètres, se posant sur les fils électriques dans le quartier; Toujours un vol rapide en ligne brisée mais dans une direction bien déterminée. En volant, toujours les mêmes cris assez stridents. Il y en a d'abord eu 2 puis 4 et cet été nous avons vu passer d'ouest en est un vol de 24 individus. En fin d'été on en a même vu nourrissant sur les fils électriques, leurs petits reconnaissables à leur taille et à leur queue beaucoup plus courte. On pensait qu'avec l'arrivée de l'hiver on n'en verrait plus, mais j'en ai vu passer plusieurs couples, il y a quelques jours, en plein mois de janvier !! Par contre je n'en ai jamais vu venir manger dans mon jardin où beaucoup d'espèces viennent se restaurer : mésanges de toutes sortes, verdiers, pinsons, chardonnerets, tarin des aulnes, et bien sûr rouge gorge, merles et tourterelles.
C'est un superbe oiseau, et qui se fait respecter, sur un fil électrique les pies se tiennent à bonne distance, impressionnées sans doute par leur gros bec !

Écrit par : francis | 17/01/2012

Répondre à ce commentaire

Bonjour,
Aujourd'hui, 31/01/20012, 16h, j'ai vu deux perruches à collier à Guyancourt, square Murat. Elles volaient entre les immeubles.Il y a environ 10 jours, j'ai vu au même endroit une bande de neuf perruches à collier qui volaient assez haut au dessus des arbres.
Ma première constatation a été faite début mai 2011 au dessus du lycée Marie CURIE à Versailles pour une seule perruche à collier.

Écrit par : bourin | 31/01/2012

Répondre à ce commentaire

Je pense à la façon d'obtenir un perroquet à votre famille, comme Greys ma fille, qu'ils aiment vraiment

Écrit par : kamagra jelly | 15/02/2012

Répondre à ce commentaire

2perruches à collier ds le bois de Vincennes hier DST un arbre sue le parking de la cartoucherie!

Écrit par : Esnault | 27/02/2012

Répondre à ce commentaire

Deux perruches dans le parc de Grammont avec le bec rouge et le corps vert .surprenant de les voire sachant qu'a une 20 de mètre il y a une foule impressionnante pour le meeting de Nicolas Sarkozy .

Écrit par : NICOLAS | 28/02/2012

Répondre à ce commentaire

un groupe de perruches a collier squatte a la limite orsay bures sur yvette.incroyable après des températures de -15!les pies les évitent avec respect ou crainte.le 3 mars 2012.

Écrit par : olivier | 03/03/2012

Répondre à ce commentaire

Parc de Gravigny à Chilly-Mazarin, de plus en plus de Perruches à collier. J'en ai compté jusqu'à 24 ensembles mais il me semble qu'il y a plusieurs bandes.
Dans l'un des groupes, chose étrange, il y a 2 intrus : des Youyous du Sénégal.

Écrit par : Aurélien | 04/03/2012

Répondre à ce commentaire

Pas si étonnant que ça : l'espèce s'est reproduite il y a qq années à Balizy.... elle a peut-être continué à le faire dans le secteur sans être vue par les ornithologues !

Écrit par : Frédéric Malher | 04/03/2012

Répondre à ce commentaire

Je voudrez savoir combien coûte l'espèce en magasin je compte ouvrir un zoo en Avignon . Merci

Écrit par : Nicolas | 14/03/2012

Répondre à ce commentaire

Vous vous trompez d'endroit : ici les oiseaux sont gratuits et sauvages !....;-)

Écrit par : Frédéric Malher | 14/03/2012

Répondre à ce commentaire

je voulais juste vous signaler la présence d'un couple sur Le Vésinet. en effet, je les vois passer quotidiennement au dessus de chez moi. cet ete c'etait un vol d'une dixaine d'individu au dessus du lac des Ibis que j'en avait deja vu.

Écrit par : Olivier | 19/03/2012

Répondre à ce commentaire

Bonjour,
J'ai entendu plusieurs fois des cris d'oiseaux exotiques dans la gare d'Austerlitz, à Paris. Des perruches ou des perroquets, je ne les ai pas vus...
J'étais sur le quai du métro aérien.
C'est étrange et amusant...

Écrit par : Pierre | 02/04/2012

Répondre à ce commentaire

Il s'agit en fait des cris synthétiques diffusés par haut-parleurs pour effaroucher les pigeons....;-)
Ne vous inquiétez pas, vous n'êtes pas le premier à vous faire prendre !

Écrit par : Frédéric Malher | 02/04/2012

Répondre à ce commentaire

Elles sont là, elles nous observent ! A mon grand étonnement, j'ai aperçu ce jour 4 perruches à collier en toute liberté, à Montigny-le-Bretonneux, à la Sourderie. Elles grignotaient tranquillement les bourgeons d'un amandier.

Écrit par : Andréas | 07/04/2012

Répondre à ce commentaire

J'ai aperçu ce matin 3 perruches à collier au lac de Saint Mandé. Incroyable !

Écrit par : Hervé | 11/04/2012

Répondre à ce commentaire

Rien d'incroyable là-dedans....;-)
La perruche à collier s'est installée au bois de Vincennes depuis 2008 ( Pagode du lac Daumesnil) et autour du lac de St Mandé depuis au moins 2 ans : même si on n'a pas de preuve, il est plus probable qu'elle y niche...

Écrit par : Frédéric Malher | 11/04/2012

Répondre à ce commentaire

J'ai fait 3 découvertes aujourd'hui à Versailles:un coin à muguet dans la forêt, 4 perruches vertes à la pièce d'eau des Suisses et votre blog !
Depuis 20 ans que je me promène dans le parc du château, je n'étais jamais tombée sur les perruches. Quelle surprise !
L'an dernier, une colonie d'une quinzaine d'individus de bernaches ont passé quelques semaines au bout du Grand Canal.
Un héron (parfois 2) y revient depuis quelques années aussi.
Concernant la perruche, puisqu'apparement elle s'impose fortement aux autres espèces locales, sa multiplication ne risque-t'elle pas de devenir un problème comme le crapaud et les escargots géants,le lapin en Australie, les petites tortues d'aquarium qui sont relachées et grandissent, et toute espèce étrangère en modifiant l'écosystème ? Est-ce surveillé et par qui ?

Écrit par : isabelle | 23/04/2012

Répondre à ce commentaire

Bonjour Isabelle,
bienvenue sur ce blog !
la question que vous posez a été ( et est encore...) discutée par les scientifiques. Vous pouvez trouver quelques éléments de réponse sur un autre de mes blogs, à l'adresse suivante :
http://lesoiseauxenville-biblio.skynetblogs.be/archive/2011/06/index.html

Écrit par : Frédéric Malher | 23/04/2012

Répondre à ce commentaire

Nous avons observés des perruches ressemblantes a barcelone sur la rambla et au parc guell mais avec une queue plus courte et sans collier rouge, en plein travail de confection des nids,de quelle éspèce s'agit-il?

Écrit par : olivier | 27/04/2012

Répondre à ce commentaire

A Barcelone, on trouve la Perruche à collier, qui niche dans des trous d'arbres, mais aussi la Conure veuve,Myiopsitta monachus, perruche à la queue plus courte et à la face grise avec le dos vert, originaire d'Amérique du Sud qui construit un nid collectif en branchage très spectaculaire. Ceux que j'ai vu à Barcelone entouraient souvent la base des palmes des palmiers du zoo .

Écrit par : Frédéric Malher | 29/04/2012

Répondre à ce commentaire

Bonjour,

Je confirme la présence de La perruche à collier dans les secteurs d'Antony, Massy (Parc Heller), Palaiseau, et dans tout le secteur, vallée de l'Yvette, etc.

Écrit par : Chris...tof | 12/05/2012

Répondre à ce commentaire

Bonjour,

Je confirme la présence de La perruche à collier dans les secteurs d'Antony, Massy (Parc Heller), Palaiseau, et dans tout le secteur, vallée de l'Yvette, etc.

Écrit par : Chris...tof | 12/05/2012

Répondre à ce commentaire

j'ai repéré depuis 2 ans environ 6 ou 8 perruches vertes à Sèvres, dans les hauts de seine, près de la foret de Meudon
j'en ai vu aussi cette année dans un parc au coeur de Madrid

Écrit par : corbin christiane | 15/05/2012

Répondre à ce commentaire

j'ai observé 4 perruches dans un cerisier à Rueil Malmaison, superbes, mais peut être
envahissantes ?

Écrit par : Formery | 28/05/2012

Répondre à ce commentaire

4 couples de "houdini" depuis un mois environ se sont installes à Mougins (06) aux alentours du golf et de la forêt de la Valemasque, bruyants et très territoriaux, ils chassent pies et merles de nos jardins !

Écrit par : parry | 25/06/2012

Répondre à ce commentaire

Et bien ça fait maintenant 3 ans que ces perruches survolent le quartier des econdeaux à epinay sur Seine elle sont maintenant 11 je les ai compter tout à
Lheure . Elles êtaient 2 il y a 3 ans . Ça promet car elles sont bien bruyantes

Écrit par : Guigui | 25/07/2012

Répondre à ce commentaire

Bonjour,

Je réside à Deui la Barre dans le Val d'Oise, il y a également des perruches vertes.
Je me posais la question sur leur provenance, visiblement elles vivent à l'état sauvage et supporte bien les hivers.

Écrit par : BERNARD Roland | 26/07/2012

Répondre à ce commentaire

Bonjour,

Superbe ce que je viens de voir depuis mon balcon, une quinzaine d'oiseaux verts, d'après les commentaires, je suppose que ce sont des perruches. J'habite à BAGNEUX, en face du cimetière parisien. Je les vois partir d'un grand arbre situé au bas de mon immeuble. Magnifique.

Écrit par : LEVAL | 04/08/2012

Répondre à ce commentaire

bonjour,
Il y a 2 jours, j'ai été attirée par des cris d'oiseaux que je ne connaissais pas, et à ma grande surprise,dans le jardin de ma voisine en vacances, il y avait un groupe de perruches vertes (environ 30) qui dévoraient des mirabelles.Surprenant.

Écrit par : reinehr | 16/08/2012

Répondre à ce commentaire

Des mirabelles ? On ne doit donc pas être loin de la Lorraine....;-) Pourriez-vous préciser la commune où a eu lieu cette observation ?

Écrit par : Frédéric Malher | 16/08/2012

Répondre à ce commentaire

Bonsoir,
Pas du tout, j'habite en vallée de chevreuse, à bures sur yvette exactement. et il y a des mirabelles

Écrit par : reinehr | 16/08/2012

Répondre à ce commentaire

Des mirabelles en Ile-de-France !... encore une histoire d'exotique.....;-)
( excusez-moi, je suis lorrain....).
En tout cas, ça prouve que les perruches ont bon goût !

Écrit par : Frédéric Malher | 17/08/2012

Répondre à ce commentaire

Bonjour,
Je suis content de vous avoir trouvé ! En effet, depuis 3 ans, j'aperçois de plus en plus de perruches à collier au-dessus de la ville que j'habite dans le 91 (Essonne).
De 2 en 2009, j'en compte dorénavant une trentaine ! Et quel bruit !
Ne sachant pas quels oiseaux c'était, j'avais peur qu'ils ne passent pas l'hiver pensant qu'ils s'étaient échappés d'une cage et qu'ils s'étaient reproduits ensuite.
JE SUIS RASSURE.
Merci de vos informations et vive Internet.
Bonne continuation.

Écrit par : LEFEVRE Vincent | 18/08/2012

Répondre à ce commentaire

Content de vous avoir rassuré !...;-)
Pourriez-vous préciser dans quelle commune cela se passe ? C'est intéressant d'avoir des éléments des dates et des éléments de comparaison pour suivre l'expansion de la population.

Écrit par : Frédéric Malher | 18/08/2012

Répondre à ce commentaire

Merci pour ce blog. J'ai vu cinq perruches à collier dans le Parc de la Grande Maison à Bures-sur-Yvette, (91) où j'habite, cette semaine. Elles étaient perchées sur des jeux d'escalade. Je pense qu'il y en a davantage. Je les avais déjà remarquées l'année derniière, sans savoir comment elles s'appelaient.

Et pour la petite histoire, je ne sais pas si les quetsches sont classées "lorraines" comme les mirabelles, mais en tout cas, un de nos voisins a un superbe quetschier, avec une grosse branche chargée de quetsches délicieuses, qui donne sur notre jardin... Notre jardin contient quant à lui un prunier que je ne sais pas identifier, avec des petites prunes roses, sans beaucoup de saveur, que je laisse aux oiseaux, comme le merisier.

Écrit par : Hélène Wilkinson | 22/08/2012

Répondre à ce commentaire

Je confirme, mon partenaire a vu une centaine (dit il, a confirmer quand meme) de perruches a collier qu il a pris pour des perroquets dans le parc de la grande maison il y a quelques jours. Les perruches etaient sur les pruniers avant de fondre, en masse, sur le centre de loisirs.

Écrit par : Marie Anne | 28/08/2012

Répondre à ce commentaire

Bon et bien je pense que les perruches se plaisent à présent au lac de st Mandé. J'en avait vu 3 en avril, j'en ai vu une trentaine voler ensemble il y a quelques jours et je les entend presque tous les jours.

Écrit par : Hervé | 29/08/2012

Répondre à ce commentaire

A bures sur yvette limite orsay 48 perruches a collier rentrent le soir dormir dans les arbres de la fac.elles étaient 5 au mois de février!

Écrit par : olivier lamarre | 31/08/2012

Répondre à ce commentaire

C'est logique : à cette période , vous voyez des groupes de non-nicheurs, en février ce sont des nicheurs..... qui en plus vont dormir à Orly ! Sauf si vous avez vraiment des éléments qui prouvent qu'elles dorment vraiment à la fac d'Orsay !....

Écrit par : Frédéric Malher | 31/08/2012

Répondre à ce commentaire

Voici deux ans que la présence de perruches à collier m'avait été signalée à Valenciennes. Il y a une ou deux semaines j'avais entendu des cris de psitacidés sans les voir. Ce soir à l'approche du coucher du soleil j'ai pu apercevoir un vol d'une quinzaine d'individus qui n'a pas été sans me faire souvenir de spectacles tropicaux.

Écrit par : Saraoutou | 04/10/2012

Répondre à ce commentaire

Il serait intéressant de noter l'heure, le nombre et la direction du vol et de signaler l'ensemble au groupe ornitho local. La question est de savoir s'il y a un rapport avec les perruches de la métropole lilloise....

Écrit par : Frédéric Malher | 04/10/2012

Répondre à ce commentaire

D'Orsay près de l'Yvette, j'observe les perruches en Vallée de Chevreuse depuis 2 ans maintenant, curieusement elles semblent suivre l'Yvette le matin venant de Palaiseau en groupes de 3 à 30 individus et se dirigent vers Gif où je peux les entendre dans les grands platanes du parc quand je vais au marché et; Tous les soirs elles reviennent dans l'autre sens en faisant des cris très typiques, avec un vol erratique (saccadé) D'où viennent-elles et où vont-elles exactement ? Pourquoi ne nichent-elles pas la nuit sur place ? Souvent elles sont par groupes de 3 et c'est dans cet équipage qu'elles viennent l'hiver essayer d'attraper avec difficulté - à cause de leur bec crochu - les graines de Tournesol dans la mangeoire. J'ai quelques photos de ces oiseaux dans mon jardin...mais ne sait pas comment les partager ici

Écrit par : Annechasa | 11/11/2012

Répondre à ce commentaire

Elles viennent d'Orly où elles passent la nuit en formant un dortoir. C'est l'endroit où le premier groupe s'est échappé il y a une 30aine d'années...
Depuis, elles se reproduisent librement mais reviennent toujours à leur point de départ pour la nuit ( hors reproduction).
Pour m'envoyer une photo, envoyez-moi un msg en cliquant sur "Me contacter" dans la colonne de gauche et je vous répondrez personnellement... c'est à ce moment que vous pourrez m'envoyer une photo ( un peu compliqué, je sais....)

Écrit par : Frédéric Malher | 11/11/2012

Répondre à ce commentaire

C'est sans doute vous qui m'avez envoyé un msg pour m'envoyer des photos, mais l'adresse mail n'est pas valable : "user unknown"....;-(
Je ne peux rien faire tat que vous ne me renvoyez pas un msg....

Écrit par : Frédéric Malher | 14/11/2012

Répondre à ce commentaire

Bonjour,

J'habite aux Pavillons sous bois (93) et j'ai pu observé ce matin (15/11/12) 2 perruches vertes qui sont venues manger des graines dans mon jardin.

Écrit par : lascola | 15/11/2012

Répondre à ce commentaire

Comme en témoigne FLo depuis son collège de Montigny le bretonneux il est vrai qu’en 2011 quelques perruches ont décidé de résider dans le petit bois face à son collège. Je promène fréquemment mon chien dans ce parc et le plus étonnant ou inquiétant est qu’un an plus tard j’évalue grossièrement à un triplement de cette population. Espérons que cet accroissement ne soit pas néfaste pour les autres animaux. Une remarque pour terminer, il ne me semble pas que le bec soit rouge et qu'il y ait la présence d'un col rouge.

Écrit par : Bruno | 16/11/2012

Répondre à ce commentaire

Bonjour,
Je suis au Vésinet et depuis quelques 4 perruches (1 mâle et 3 femelles) viennent chaque jour sur le rebord de ma fenêtre ou je mets des graines de tournesol pour les mésanges. Elles restent parfois des heures. C'est un spectacle magnifique et c'est une chance de pouvoir les observer de si près. J'ai même pu faire de superbes photos.

Écrit par : Essique | 19/11/2012

Répondre à ce commentaire

J'aime beaucoup la photo prise au bois de Vincennes. Bravo.

Écrit par : Eric | 20/11/2012

Répondre à ce commentaire

A Sucy en Brie, hier est venu se poser sur notre poirier 4 Peruches vertes c'était la première fois, nous les entendons très souvent passer au-dessus de nos têtes mais jamais faire une halte. Elles sont donc venues explorer les mangeoires de nos oiseaux de la forêt. J'alimente uniquement par des graines de tournesol à la saison froide jusqu'au début du printemps 25kgs à peu près par an.
je voudrais savoir si une autre nourriture est conseillée pour les perruches sans attirer les pies et les geais;

Écrit par : adam | 29/11/2012

Répondre à ce commentaire

J'ai été très surprise à la fin d'un après-midi pluvieux vendredi dernier à Cannes-ville, d'entendre des cris d'oiseaux inhabituels, et, plus encore, de voir tout à coup, dans mon olivier plein d'olives que je ne récolte pas, une très importante colonies d'oiseaux vert d'eau magnifiques, ressemblant à des perroquets au bec orange.Je ne me suis pas lassée de les regarder avec mes jumelles. Merci de votre blog qui me fait penser que ce sont des perruches à collier.

Écrit par : Claudia | 02/12/2012

Répondre à ce commentaire

Bonjour
je trouve fantastique d'avoir des oiseaux exotiques dans nos jardins ou forets et en plus sur pais et sa banlieue.Voyez sydney comme les oiseaux haras, peruches et autres apportent joie, cris et vie....
mais j'ai une question ou loent elles? Les derniers hivers des temperatures de -17 ° + neige
comme ressistent elles ?L'homme les aide t il à se proteger l'hiver.Je suis proche de versailles et j'aimerai bien que celles de montigny migrent par là....
allez bon vol

Écrit par : bernard | 06/12/2012

Répondre à ce commentaire

Les perruches font des dortoirs aux 2 aéroports où leurs ancêtres ont été relâchés : les "vôtres" vont donc près d'Orly. Elles résistent bien aux hivers, même rigoureux pour 2 raisons : elles sont originaires de régions pas forcément si chaudes que ça ( il y en a au nord de l'Inde au pied de l'Himalaya) et surtout elles trouvent à manger facilement, en particulier grâce aux arbres exotiques ( catalpa, marronnier, etc.) et beaucoup sur les mangeoires des jardins

Écrit par : Frédéric Malher | 06/12/2012

Répondre à ce commentaire

Bonjour,

J'ai pu observer dimanche 2 décembre dans le quartier du Manet à Montigny le Bretonneux 12 perruches dans un arbre. J'ai cru tout d'abord qu'elles s'étaient échapées d'une animalerie.. lol
Mais suite à vos messages, je vois que c'est normal...^^
Tout va bien pour elles alors !

Écrit par : Claire | 08/12/2012

Répondre à ce commentaire

Bonjour,

2 perruches (un couple ?) vues dans mon cerisier ce matin vers 9h30. A Saint-Cyr l'école, quartier Langevin, derrière l'INRA. Elles sont venues inspecter les mangeoires de notre jardin.
Nous avons eu du mal à le croire !

Écrit par : Amélie Pignoux Deroubaix | 13/12/2012

Répondre à ce commentaire

bonjour
aujourd'hui, un groupe d'une bonne vingtaine de perruches à collier était présent sur les arbres du bassin de retenue de Gif-sur-Yvette. Elles faisaient un bruit pas possible, et volaient par groupes d'une dizain avant de changer d'arbre.

Écrit par : caro | 31/12/2012

Répondre à ce commentaire

Observé mercredi 16 décembre un groupe de cinq à six perruches à collier dans le bois de vincennes.

Écrit par : Christian | 19/01/2013

Répondre à ce commentaire

Apparemment une d'entre elles (perruche à collier) s'est éloignée de la masse pour venir en haut-de-seine ^^
J'habite Châtillon, aux frontières avec Malakoff et Montrouge;
Dans une résidence avec quelques espaces vert mais de grands immeubles;
Et je viens d'en voir une sous ma fenêtre, dans un arbre (pas si haut), en train de décortiquer les branches ^^
Je pensais tout d'abords que quelqu'un l'avait laissé sortir de chez lui,
Sauf qu'elle n'a pas l'air d'avoir du tout froid (il ne fait tout de même pas si chaud aujourd'hui), qu'elle ne s’intéresse pas du tout aux biscuits que je lui propose et qu'elle mène sa vie tranquillement sans soucies à ce que je vois ^^
Et puis après quelques recherche je tombe sur plusieurs articles parlant de ces perruches qui se baladent :)
J'en viens donc à la conclusion qu'elles ont décidé de découvrir la France ;-)

Écrit par : Ornella | 19/02/2013

Répondre à ce commentaire

Bonjour,
Nous habitons Villiers sur orge Essonne et ce matin dans l'abri mangeoire à oiseau de notre du jardin, il y avait une grande perruche verte, une deuxième nous a fait un numéro de contorsionniste pour arriver à prendre les graines de tournesol qu'il contient, ce qui était fort sympathique car un même temps dans le jardin il y avait une pie , un pivert, 2 tourterelles ,3 ramiers et une multitude de mésanges attirées par les graines d’arachide.

Écrit par : marius | 02/03/2013

Répondre à ce commentaire

Je nourrie un douzaine de perruche depuis 5 ans à Soisy sur Seine 91

Écrit par : Trahin jean Claude | 01/04/2013

Répondre à ce commentaire

Bonjour, merci pour ces informations.
Je suis arrivé ici suite à l'observation d'un couple de perruches à collier à Clamart.

Écrit par : Ronald | 05/06/2013

Répondre à ce commentaire

J'ai vu cette semaine 2 perruches s’envoler du bouleau dans mon jardin à Meudon. Des amis ont déjà observé des vols d'une 20 dans Meudon, il semble y avoir une colonie près de la foret (Tour Berthelot) qui n'a pas souffert de l'hiver long qui vient de se terminer.

Écrit par : Dominique | 13/07/2013

Répondre à ce commentaire

Bonjour, il y'as deux ans j'ai pu observer ce phenomene de peluches vertes a colliers, même des bleus, ils passent quand ils fait beaux est il se posent sur un arbre de pin qui est juste en face de moi, j'ai pue prndre des photos, c'est un groupe de 3 a 6 voir plus, au tous debut je pensais que c'tait des oiseaux migrateurs, est j'ai fini par comprendre que la colonie demeure en ils de France, je les observe en ce moment, ils ce deplace entre 93 et l'oise , je suis formelle.

Écrit par : bekkouche | 15/08/2013

Répondre à ce commentaire

aperçu 3 à 4 perruches à collier (corps vert, bec rouge, longue queue) au parc Georges Brassens à Paris 15ème mercredi 14 août 2013 vers 19h30, se nourrissant de pommes sur un pommier... attends d'autres témoignages, merci.

Écrit par : sauvage | 18/08/2013

Répondre à ce commentaire

A cette époque, les perruches sont en période de dispersion et d'exploration de nouveaux milieux : il faudra faire attention si elles sont encore là cet hiver, ce qui serait un indice de possible établissement sur place (la nidification commence en février )

Écrit par : Frédéric Malher | 20/08/2013

Répondre à ce commentaire

Bonjour,
les psittacidés conquièrent l'Europe à partir de sujets échappés de captivité depuis plusieurs décennies. Au Royaume-uni, aux Pays-Bas, en Belgique, Allemagne, Italie, Espagne et France, la perruche à collier (Psittacula krameri) est présente dans de très nombreuses villes. Des colonies de conures veuves peuvent être rencontrées en Espagne, à Barcelone par exemple, et un peu partout en Italie (près de Rome, Vérone, Bergame, Pavie etc.). On trouve aussi, en plus de ces espèces, des amazones à front bleu à Gênes.
En France, on peut voir aussi des inséparables de Fischer (Agapornis fischeri). Des populations fériales (retournées à l'état sauvages) d'autres espèces ont été observées (Calopsitte par exemple...), mais aucune n'a la vigueur des deux premières espèces citées.
Il y a de nombreuses années, un parc parisien élevait en semi-liberté des conures veuves. Il semble que l'expérience ait été abandonnée, tout comme dans un parc breton ou encore un autre, en Normandie.
Quels sont les inconvénients? Elles privent, à l'exception de la conure veuve qui fabrique un immense nid collectif, nombre d'espèces cavernicoles (chouettes, pics, étourneaux etc. ) des rares sites de nidification disponibles. Par ailleurs, elles font des razzias dans les champs et vergers, ce qui est fort dommageable pour les producteurs.
Par ailleurs, ce sont de magnifiques oiseaux qui, souvent, consomment des graines dédaignées par nos oiseaux indigènes et, ne l'oublions pas, elles ne sont en rien "coupables" d'être ici, puisqu'à l'instar de nombreuses autres espèces, elles ont été importées.
Pour ceux que cela intéresse, il y a d'autres espèces férales en France, comme le liothrix jaune, improprement appelé "Rossignol du Japon", des capucins bec-de-plomb, des bernaches du Canada, des ibis sacrés, de nombreux canards et faisans, des perdrix, colins... Chez les mammifères, le plus emblématique est un petit kangourou, le wallaby de Bennett, en forêt de Rambouillet, mais il existe bien d'autres espèces en France et encore plus dans l'ensemble de l'Europe. Une autre forme de mondialisation!

Écrit par : Philippe Blondeau | 25/08/2013

Répondre à ce commentaire

Beau résumé de la situation ( n'oublions cependant pas les Cygnes tuberculés qui sont des exotiques relâchés il y a juste un peu plus longtemps.... ils étaient rares dans les années 60 !).
Il faut seulement noter que les dégats dans les cultures n'ont pas été constatés jusqu'à présent en France, ils sont juste redoutés car ils existent en Inde, terre d'origine de la perruche à collier. Mais comme en Europe elle occupe essentiellement les zones urbaines, il n'y a pas (encore ?) ce genre de problèmes.

Écrit par : Frédéric Malher | 26/08/2013

Répondre à ce commentaire

Bonjour,

j'ai aussi vu une perruche verte le 29/08/2013 dans le parc Georges Brassens. Elle était dans un des arbres près du bassin en bas des escalier qui mènent à l'âne de Lalanne. Ce qui confirme ce qu'a vu Sauvage et la description est la même. j'ai une photo mais je ne sais pas la mettre ici. J'essaie avec le lien Facebook pour ceux qui ont facebook.
Merci pour ce site c'est aussi grace à lui que j'ai pu confirmer qu'il y a bien des pic epeichette dans ce parc.
Cordialment
Jean-Denis

Écrit par : JD | 30/08/2013

Répondre à ce commentaire

Hier dimanche (29-09-13) au parc Georges Brassens nous avons assisté au ballet incessant d'une vingtaine de ces oiseaux verts (pas de collier mais uniformément verts) : ils venaient se poser sur un arbre pour en manger les baies rouges et en repartaient... Sous l'arbre, nous les avions juste au-dessus de nos têtes et notre présence apparemment ne les dérangeait pas...

Écrit par : bea | 30/09/2013

Répondre à ce commentaire

tous les matins à 8 h une bonne centaine de grosses perruches passent au dessus de ma maison à antony(venant de massy elles se rendent vers le parc heller?);le soir vers 19 h elles refont le même vol en sens inverse:où et comment dorment elles?
chaque année elles sont plus nombreuses et plus bruyantes,quand elles sont dans mon cerisier tout est mangé en 30 mn...et les moineaux ne viennent plus!que faut il penser de cette invasion même si elles sont magnifiques?

Écrit par : BRENKY | 05/10/2013

Répondre à ce commentaire

Elles proviennent très probablement de l'aéroport d'Orly où se situe leur dortoir. Leur effectif est effectivement en croissance continue depuis plus de 20 ans.

Écrit par : Frédéric Malher | 10/10/2013

Répondre à ce commentaire

je reviens du cimetière parisien de BAGNEUX et à mon grand étonnement, moi qui suis habituée à voir des corbeaux et des écureuils, j'ai vu une bonne trentaine, si ce n'est plus d'oiseaux verts, comme des perruches ou des perroquets... magnifique dans cette grisaille mais très surprenant ! c'est la première fois que je les rencontre !

Écrit par : Valérie | 22/12/2013

Répondre à ce commentaire

Effectivement les perruches à collier sont solidement implantées au cimetière de Bagneux où elles utilisent les trous dans les platanes pour nicher...

Écrit par : Frédéric Malher | 22/12/2013

Répondre à ce commentaire

cette année je n'ai plus aucune mésange dans mon jardin de longjumeau, malgré la nourriture habituelle - d'habitude j'en ai de toutes sortes, y compris leur compagnon le rouge-gorge
serait ce la présence de nuées de perruches à proximité?

Écrit par : NININE | 03/02/2014

Répondre à ce commentaire

Le constat de la désaffection des mangeoires cet hiver a été assez général, indépendant donc de la présence ou de l'absence de perruches dans le secteur. La question est de savoir si c'est la suite d'un printemps froid qui aurait empêché une bonne reproduction ou si c'est à cause de cet hiver particulièrement doux qui ne pousse pas les oiseaux à se rapprocher des mangeoires

Écrit par : Frédéric Malher | 03/02/2014

Répondre à ce commentaire

Bonsoir,

En balade photo aujourd'hui dans la forêt de Meudon, j'ai été agréablement surpris de pouvoir photographier une perruche verte à collier (à bec rouge). Sur le moment, je n'étais pas sûr et pensais même à un perroquet en fuite !!!

Écrit par : Franck | 05/04/2014

Répondre à ce commentaire

bonsoir,

depuis quelques années, ces perruches à collier sont bien présentes dans la région valenciennoise... Elles passent bien l'hiver, l'hiver précédent ayant eu des périodes de gel, je me demandait, comment elles se nourissaient ? appercues aux mangeoires, certaines fréquentent la forêt de Raismes, pour leur nourriture surement !! Mais la vie dans les jardins de Valenciennes semblent leur convenir !! C'est agréable, mais ne vont-elles pas prendre la place des pics ou empécher d'autre espéces de se reproduire ?

Écrit par : Marie fr DUBOIS | 09/06/2014

Répondre à ce commentaire

Pour les pics, il n'y a pas trop de problèmes car ils creusent leur loge (même s'il peut y avoir des conflits individuels). Pour les cavicoles secondaires (qui utilisent une cavité creusée par une autre espèce), spécialement les sittelles et les colombins, la question s'est posée très sérieusement, mais - au moins pour le moment - aucun effet n'a été noté dans des régions où il y a beaucoup plus de perruches qu'en IdF (Bruxelles et Londres )

Écrit par : Frédéric Malher | 09/06/2014

Répondre à ce commentaire

bonjour, pour vous signaler que cet été un couple de capucins bec-de-plomb a fait son nid dans les branches de notre laurier rose, à Cannes. Ça leur à pris plusieurs semaines et, en ce moment (26.8.2014) on peut entendre les petits réclamer leur nourriture et on entrevoit les parents, très occupés! Mais du fait de l'architecture et emplacement du nid, ils sont pratiquement impossibles à filmer ou photographier. Avant la ponte c'était plus facile, ils venaient même se nourrir de graines sur la tablette. avez-vous des conseils ou plus de renseignements? merci, je tiens vivement à les protéger
cordialement

Écrit par : Valeria Iachia | 26/08/2014

Répondre à ce commentaire

Découverte nicheuse en 1988 à Nice, cette espèce originaire d'Asie tropicale occupe maintenant quasiment toute la côte jusqu'à Cannes. Il n'y a pas de conseils particuliers à donner pour la protéger puisqu'elle se porte bien toute seule !
Je souhaite bonne chance à vos petits capucins...

Écrit par : Frédéric Malher | 26/08/2014

Répondre à ce commentaire

A Chilly-Mazarin, résidence du Domaine du Château, il y a tous les soirs 5 à 6 vagues de plusieurs centaines de perruches à collier qui traversent ma résidence. Elles rentrent du parc de la mairie tout proche où elles ont passées la journée, pour regagner le nord de Chilly-Mazarin, vers Wissous.
Il y a 10 ans, on en voyait tout au long de la journée, mais rarement des troupes de plus de 10-15 individus.
Aujourd'hui, c'est devenu impressionnant (par le nombre et aussi le bruit lorsqu'elles volent en groupes). Elles sont vert fluo à 99%, mais il y en a de très très rares qui sont bleu ciel (turquoise clair) ou jaunes (canari?)
En hiver, elles sont à peine plus discrètes. On les voit voler même par températures négatives.
Cette espèce est donc invasive et supporte très bien nos climats. Mais ça met un peu de couleur dans la ville. J'aime assez.

Écrit par : José | 05/09/2014

Répondre à ce commentaire

Bonjours, j'habite sur la commune de la queje en brie dans le val de marne et je vois et entend depuis plusieur annees des perruches verte cette annee elle sont une 50ene a aller dans les potagers pour grignotter :-) et je pense quelle vont faire dodo dans la foret le long de ceux ci :-)

Écrit par : arnaud | 21/09/2014

Répondre à ce commentaire

Je pense qu'elles vont au dortoir de la banlieue sud qui est situé.... à proximité de l'aéroport d'Orly, lieu d'où leurs ancêtres ont été involontairement (?) libérées il y a une trentaine d'années...

Écrit par : Frédéric Malher | 21/09/2014

Répondre à ce commentaire

nombreuses perruches au-dessus de la brocante de Bagneux près du centre-ville ce matin vers 10heures 30

Écrit par : raljevic | 27/09/2014

Répondre à ce commentaire

Le 27/09/2014 18H30, au moins 6 perruches à collier à Villejuif, dans le parc Normandie Niemen & résidence les cèdres bleus, proche du métro Louis-Aragon.

De nombreuses variétés d'arbres dans le parc (cèdres, marronniers, peupliers, ..) mais les perruches ne se sont posées que sur les hêtres pendant près d'une heure.

Écrit par : Emmanuel | 28/09/2014

Répondre à ce commentaire

une dizaine de perruches à collier ont élu domicile depuis 4 ans environ sur les communes de bailly et noisy (78).
nous en avons aperçu aujourd'hui plusieurs. 8 femelles et 4 males

Écrit par : avrilleux | 29/09/2014

Répondre à ce commentaire

Ce matin vers 7h30 à Pierrefitte sur Seine j'ai aperçu de ma fenêtre 2 perruches que j'ai observées pendant une quinzaine de minutes. Elles ont été rejointes par 3 autres individus de la même espèce. Seraient-elles en train de s'installer dans le nord de la région parisienne ? Les dernières que j'avais observées se trouvaient en grand nombre (un trentaine voire plus) dans le parc Georges Brassens dans le 15eme arrondissement de Paris.

Écrit par : Dompf | 02/10/2014

Répondre à ce commentaire

Il m'est déjà arrivé de voir des perruches au parc de la Feyssine à Villeurbanne, mais j'avoue que ce n'est pas très souvent malheureusement...

Écrit par : décore | 03/10/2014

Répondre à ce commentaire

J ai 4 perruches à collier dans un platane de mon jardin à Enghien les bains (95)

Écrit par : Tiozo | 03/10/2014

Répondre à ce commentaire

Bonjour

Ce jour (30/10/2014) je viens d'en observer un groupe de 10 à l'Isle ADAM (95) en plein centre ville dans mon jardin.

Écrit par : BALSEGUR | 30/10/2014

Répondre à ce commentaire

Nombreux vols de perruches à collier au dessus de la bocante du centre commercial de Rosny Bois Perrier dans la cité aujourd'hui dont un groupe de plus de 50 oiseaux

Écrit par : pontet | 30/11/2014

Répondre à ce commentaire

Je parie que c'était le matin vers 8h30 en vol sud ou le soir vers 17h en vol Nord.... Toutes les perruches de la moitié nord de la région parisienne passent la nuit à Roissy-CdG.....

Écrit par : Frédéric Malher | 30/11/2014

Répondre à ce commentaire

BONJOUR ET MERCI POUR PREMETTRE DE NOMBREUX TÉMOIGNAGES CONCERNANT LES PERRUCHES
A COLLIER OH COMBIEN MAGNIFIQUE EN TOUT,JE MEXPLIQUE.DÉBUT SEPTEMBRE AU LAC DE SAINTE-
-CROIX A LA SORTIE DES GORGES DU VERDON ,EN CAMPING,JE RECONNAIS D'INSTINCT UN CRI D'OISEAU
QUE JE SAIS EXOTIQUE.MA PATIENCE ET MON APPROCHE VONT ME METTRE EN CONTACT AVEC UNE TRES
BELLE PERRUCHE A COLLIER.CEST LA PREMIÈRE QUE JE DÉCOUVRE.ELE EST CONNUE POUR "RÉSIDER"
DEPUIS UN AN OU PLUS SUR LES CAMPINGS DU LAC.PREMIÈRE RENCONTRE=PREMIER CONTACT EN ÉCHANGE DE GLANDS D.E CHENES VERTS.LA SEMAINE SUIVANTE DES GRAINES VARIÉES TOUJOURS CHOISIES DANS LA MAIN.LES TOURNESOLS SEMBLENT LES MEILLEURES.TOUS LES VSD PENDANT 2 A 3MOIS NOUS ONT PERMIS PHOTOS ET SURPRISES.LA DERNIÈRE:NOS ECHANGES DE SIFFLEMENT EN TRÈS
BONNE IMITATION.AH J'OUBLIAIS NOTRE PERRUCHE EST BLEU-CIEL .INIMITABLE.QUESTION?:FILLE OU GARÇON??? POUVEZ VOUS NOUS RENSEIGNER?BLEU EST-CE MUTANT? MERCI D'AVANCE ET ENCORE BRAVO TOUT SIMPLEMENT. DIDIER ET DOMISHKA

Écrit par : PINEL DIDIER | 03/12/2014

Répondre à ce commentaire

Bleue ? Vous êtes sûr qu"il s'agit d'une perruche à collier et non d'une perruche ondulée ? Une perruche à collier est une grosse perruche ( elle mesure environ 40 cm avec la queue contre une vingtaine de centimètres pour la perruche ondulée). Le mutant bleu chez la perruche à collier, sans être impossible, est très rare alors que chez la perruche ondulée il est courant. Si c'est une perruche ondulée, il faut regarder juste au-dessus du bec la couleur de la "cire" : bleue, c'est un mâle; blanc-grisâtre et c'est une femelle !

Écrit par : Frédéric Malher | 03/12/2014

Répondre à ce commentaire

Ce jour mercredi 10 decembre 2014 a 11h30 a Guyancourt (Yvelines) dans le quartier des Garennes pres de l'ecole primaire Robert Desnos , j'ai aperçu dans un arbre quatre splendides perruches. De bonne taille et de robe couleur dominante verte. Leurs voles est rapide et magnifiques.

Écrit par : LUC.G | 10/12/2014

Répondre à ce commentaire

Bonjour, tout d'abord félicitations pour votre blog, grâce a vous j'ai obtenu la réponse a ma question. En effet, depuis quelques jours nous observons la venue de ces belles perruches a colliers dans notre quartier autour de notre maison (Mougins tournamy près de Cannes ). Nous pensions ma femme et moi que ces beaux oiseaux s'étaient echappes d'une volière, où vivaient en semi-liberté, parfois 3, ou bien 5 à 6, et même une quinzaine d'individus. Elles font apparemment toujours le même circuit près de chez nous, des vols courts puis se posent sensiblement toujours aux mêmes endroits. C'est vrai que le partage du territoire a l'air difficile avec les pies et les pigeons !!! Beau spectacle et un peu d'exotisme dans notre environnement , c'est surprenant et agréable. En espérant que cela n'occasionne pas trop de dérèglement pour la faune locale. Malgré tout, observation insolité que l'on aimerait relève plus souvent. Bien cordialement. Philippe.

Écrit par : Philippe Ripaux | 21/12/2014

Répondre à ce commentaire

Bonsoir
ce soir vers 17h dans le parc de la faculté d'Orsay, une dizaine de perruches vertes à collier se nourrissaient à grands bruits des fruits desséchés d'un tulipier de Virginie. Beau spectacle dans le jour finissant. J'avais vu au printemps quelques spécimens isolés perchés sur les fils électriques à Gif-sur-Yvette quartier des coudraies. et quelques autres isolés au bord de l'Yvette à Orsay. Mais c'est la première fois que j'ai pu remarquer un groupe si important et pas très farouche....
Merci et bravo pour ce blog intéressant.

Écrit par : Claire k | 26/12/2014

Répondre à ce commentaire

Bonjour
je viens moi aussi apporter mon petit commentaire a propos de ses fameuses perruches . J habite dans le val d'oiseau détour d'une balade a vélo, j'en ai aperçu une petite dizaine a Cergy Pontoise en cette froide journée du 28/12/2014.

Écrit par : aimé samba | 29/12/2014

Répondre à ce commentaire

De nombreuses espèces exotiques s'installent en France et plus généralement en Europe. En dehors de perruches à collier vertes, on trouvera sans doute quelques mutants bleus ou jaunes, s'il s'en échappe de captivité. En effet, ceux-ci bénéficieront de la présence de leurs congénères de couleur sauvage. En Sarthe, la présence de bernaches du Canada est avérée. Dans le nord de l'Italie, autour du parc zoologique Le Cornelle, près de Bergame, ibis sacrés et conures veuves abondent. Cette dernière espèce est très présente aussi dans et près d'un parc merveilleux, L'oasi di Sant'alessio con Vialone, à proximité de Pavie, qui offre à ses pensionnaires des conditions de vie très proches de la vie sauvage. Des amazones seraient présentes à Gênes, également. En revanche, les 3 ou 4000 ibis sacrés "de Bretagne" ont été éradiqués, de façon peu légale, sous prétexte qu'ils étaient prédateurs d'espèces indigènes. Ils favorisaient cependant la reproduction des spatules blanches et se révélaient d'excellents régulateurs des écrevisses américaines, espèce très invasive. Il ne faut pas contribuer à l'installation d'espèces exotiques, car cela peut se retourner contre les espèces locales (indigènes). En revanche, sans aller jusqu'à la sensiblerie, on doit éviter d'attendre que de telles espèces atteignent des effectifs importants avant de les réguler.

Écrit par : PhilippeBlondeau | 23/01/2015

Répondre à ce commentaire

Merci pour ce blog passionnant !!

Écrit par : Basile | 27/01/2015

Répondre à ce commentaire

Je photographie depuis quelque temps les perruches à col verte du parc Montsouris et aujourd'hui j'ai découvert et photographie 6 ou 7 perruches à col vert aux jardin du Luxembourg ! Magnifique !

Écrit par : Theo | 30/01/2015

Répondre à ce commentaire

Merci d'ailleurs pour tout ces renseignements que j'ai pu lire plus haut ! Très enrichissant.

Écrit par : Theo | 30/01/2015

Répondre à ce commentaire

Bonjour,
Il semblerait que les perruches à collier du chateau de Versailles aient migré à Le Chesnay, une commune proche du parc, peut être une vintaine d'individus vivent dans les résidences boisées de cette ville.
Je les ai remarqué il y a de cela quelques années déjà mais je viens juste de découvrir ce blog qui, au passage est très intéressant, merci pour votre travail.

Écrit par : Louve | 04/02/2015

Répondre à ce commentaire

Le vraie dortoire est a massy rue d alger derriere la cite en montant a droite

Écrit par : Boutamine | 11/02/2015

Répondre à ce commentaire

Merci beaucoup pour ce blog. Nous avons nous aussi dans notre jardin à enghien les bains une quinzaine de ces perruches à collier qui viennent tous les weekend dans les mangeoires que nous avons installés pour les oiseaux. Nous avons également observé tout un groupe de bernaches du Canada sur le lac d'Enghien fin d'année dernière. Il y a énormément d'espèces d'oiseaux et malheureusement nous ne connaissons pas leurs noms et leurs spécificités...

Écrit par : cerny | 08/03/2015

Répondre à ce commentaire

aujourd'hui, Dampierre-en-Yvelines, 2 magnifiques oiseaux sur mon gingko, qui s'apparenteraient à des perruches à collier...
Même réflexion que les autres ...heureux spectateurs...d'où ont-ils pu s'échapper ????

Écrit par : CAT | 10/03/2015

Répondre à ce commentaire

C'est la conséquence logique de l'expansion de la population de perruches qui, après s'être échappées de cage il y a une trentaine d'années, ont réussi à se reproduire librement et à conquérir de nouveaux territoires à partir d'Orly et de Roissy.

Écrit par : Frédéric MalherFrédéric | 10/03/2015

Répondre à ce commentaire

Bonjour,
J'habite Sèvres, secteur de la croix bosset et je vois régulièrement une, non quatre perruches à collier. Peu farouches elles ont ont l'air très à l'aise dans leur environnement.

Écrit par : Olivier | 04/04/2015

Répondre à ce commentaire

J'ai vu des perruches à collier au parc de Versailles il y a moins d'un mois et au moins 5 perruches à collier cette semaine à Carrières sur Seine en bord de Seine.
une passante m'a dit qu'il y en aurait au parc des ibis au Vesinet mais je ne les ai pas encore vues...

Écrit par : Laurette | 18/04/2015

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.